Tout comprendre sur les usages thérapeutiques de la camomille vraie

usages thérapeutiques de la camomille vraie

La camomille vraie ou la matricaire est une plante herbacée annuelle qui fleurit de mai en novembre. Elle appartient à la famille des Asteraceae et répond au nom scientifique de Matricaria recutita ou Matricaria chamomilla. On la retrouve en grande quantité dans presque toutes les régions du globe. On la reconnaît facilement grâce à sa forte odeur aromatique. Ses fleurs possèdent des pétales de couleur blanche avec un tubuleux jaune au centre. Il s’agit d’une plante riche en huile essentielle. Elle contient également des dérivés terpènes, des mucilages, des coumarines et des flavonoïdes.

Propriétés et usages thérapeutiques

Propriétés médicinales :

  • Antiphlogistique, antiparasitaire, antivirale et antibactérienne
  • Antispasmodique
  • Carminative, stomachique, apéritive et antiulcéreuse
  • Anxiolytique et relaxante
  • Psychostimulante
  • Anticancéreuse
  • Antiallergique
  • Cicatrisante

Usages thérapeutiques :

On emploie la camomille vraie pour traiter les maladies suivantes :

  • Affections des voies digestives: ulcères, spasmes intestinaux, gastrite, syndrome du côlon irritabilité, ballonnements, digestion lente et manque d’appétit
  • Affections dermatologiques: dermatose, eczéma, piqûres d’insecte, hémorroïdes, psoriasis et plaies
  • Pathologies des voies respiratoires: rhume, grippe, maux de tête et migraine
  • Psychasthénie: insomnie, angoisse, trouble de l’attention, anxiété et dépressions nerveuses légères
  • Troubles gynécologiques: régulation du cycle menstruel, aménorrhées et dysménorrhées

Formes pharmaceutiques

En phytothérapie, on peut retrouver la camomille vraie sous forme de tisane ou d’infusion, de décoction, de teinture mère, d’extraits secs, de gélule ou capsule et d’huile essentielle.

Dosages usuels et conseils d’utilisation

  • Tisane : dans 200 ml d’eau bouillante, infuser pendant 10 minutes 1 cuillère à soupe de fleurs séchées. Boire 3 à 4 tasses par jour pour améliorer le confort digestif. Pour faciliter l’endormissement, prendre 1 tasse de tisane avant le coucher. Sur le marché, il existe aussi des infusettes de camomille pour la préparation d’une tisane.
  • Décoction : porter à ébullition une quantité de 100 g de fleurs séchées et 1 litre d’eau. Laisser refroidir puis appliquer la préparation en cataplasme sur les parties lésées. Elle aide aussi à calmer les irritations cutanées.
  • Teinture mère : diluer 20 gouttes de teinture dans un verre d’eau, en prendre 3 fois par jour
  • Gélule : prendre 2 à 3 fois par jour une gélule contenant 500 à 1000 mg d’extraits secs
  • Huile essentielle (en usage externe uniquement) : il faut toujours diluer l’huile essentielle avec une huile végétale avant chaque utilisation. La dose de dilution recommandée est de 5 gouttes dans 10 ml d’huile végétale. En outre, intégrer 2 gouttes d’huile essentielle dans un shampooing permet de nourrir et d’éclaircir les cheveux blonds.

Effets secondaires, précautions d’emploi et contre-indications

L’usage de la camomille vraie à des fins curatives doit toujours faire l’objet d’une consultation au préalable chez un thérapeute ou un professionnel de santé. En outre, les femmes enceintes, allaitantes ainsi que les enfants de moins de 7 ans ne doivent pas l’utiliser sous forme d’huile essentielle.

Par ailleurs, les personnes sensibles ou allergiques aux plantes appartenant à la famille botanique des Asteraceae ne doivent pas adopter une cure à base de matricaire.