9 symptômes de la candidose que vous ignorez et les solutions naturelles

Voici les symptômes, les causes, le régime alimentaire et solutions naturelles permettant de traiter naturellement la candidose.

Avez-vous déjà rencontré l’un de ces problèmes de santé ?

Épuisement
Besoin de sucreries
Mauvaise haleine
Couche blanche sur la langue
brouillard cérébral
Déséquilibre hormonal
Douleurs articulaires
Perte de la libido
Problèmes chroniques de sinus et d’allergies
Problèmes digestifs (gaz et ballonnements)
Faiblesse du système immunitaire

Si c’est le cas, ce ne sont que quelques-uns des signes indiquant que vous souffrez peut-être d’une infection fongique appelée candida. Dans cet article, vous découvrirez d’autres symptômes de la candidose, ainsi que les causes de la candidose et le régime alimentaire permettant de traiter naturellement la candidose.

Qu’est-ce que le candida ?

La candidose peut être très grave. Le Candida albicans est le type d’infection à levures le plus courant dans la bouche, le tractus intestinal et le vagin (candidose vaginale/génitale), et il peut affecter la peau et d’autres muqueuses. Si le système immunitaire fonctionne de manière optimale, ce type d’infection à levures est rarement grave. Cependant, si le système immunitaire ne fonctionne pas correctement, l’infection à candida peut migrer vers d’autres parties du corps, y compris le sang et les membranes autour du cœur ou du cerveau, provoquant de graves symptômes de candidose. C’est ce qu’on appelle la candidose invasive.

Le candida est un champignon qui facilite l’absorption des nutriments et la digestion lorsqu’il est présent en quantités suffisantes dans l’organisme. Lorsqu’il se surproduit, les symptômes typiques du candida peuvent apparaître. Dans l’appareil digestif, s’il n’est pas contrôlé, il détruit les parois de l’intestin et pénètre dans la circulation sanguine. Cela libère les sous-produits et autres toxines de votre système, provoquant le syndrome de l’intestin perméable.

Lorsque l’équilibre naturel du pH de votre corps est perturbé, les levures candida peuvent se développer de manière incontrôlée, créant un problème systémique et des symptômes désagréables de candida. De bonnes bactéries saines et un système immunitaire fonctionnant correctement sont essentiels pour combattre cette infection tenace.

Quelles sont les causes des infections à Candida ?

Il existe de nombreuses causes possibles de candida, notamment un régime alimentaire riche en sucre, en glucides raffinés et en alcool qui contribue à nourrir le candida. Pour compléter ce tableau, je décris ci-dessous six autres causes potentielles.

1. Antibiotiques à large spectre

Parfois, des antibiotiques sont nécessaires pour combattre une infection tenace et tuer les bactéries en cause dans votre système. Le problème des antibiotiques et de leur utilisation excessive (qui crée souvent une résistance aux antibiotiques) est qu’ils ne tuent pas seulement les mauvaises bactéries, mais aussi les bonnes. Les bonnes bactéries de votre organisme sont responsables de la digestion et de la maîtrise de la candidose. Après un long traitement (ou plusieurs traitements sur une courte période), les antibiotiques peuvent faire de votre corps un véritable terrain de reproduction pour le candida.

2. Pilules contraceptives

Contrairement aux antibiotiques, les pilules contraceptives ne provoquent pas directement une infection à levures ou un syndrome de prolifération du candida. Cependant, lorsqu’une femme a un régime alimentaire riche en sucres raffinés et qu’elle a suivi un traitement antibiotique, les pilules contraceptives peuvent avoir un effet négatif sur son organisme et provoquer une infection à candida. Certaines femmes trouvent que les pilules contraceptives semblent provoquer des infections à levures. Même longtemps après la disparition de l’infection initiale, lorsqu’elles recommencent à prendre la pilule contraceptive, le candida peut s’installer.

3. Les corticostéroïdes oraux contre l’asthme

Les personnes qui traitent leur asthme avec des inhalateurs de corticostéroïdes courent un risque accru de développer des candidoses dans la bouche, ce qui entraîne une prolifération systémique des candidoses. Il est impératif que les personnes qui utilisent des inhalateurs de corticostéroïdes pour l’asthme suivent les instructions pour se rincer la bouche après chaque utilisation. Si une candidose buccale est détectée, elle peut être traitée en se gargarisant avec de l’huile de noix de coco et une ou deux gouttes d’huile essentielle de clou de girofle.

4. Traitements contre le cancer

La candidose peut devenir invasive chez les patients atteints de cancer et présenter une complication grave. La chimiothérapie et la radiothérapie sont toutes deux efficaces pour tuer les cellules cancéreuses et les tumeurs, mais elles tuent également les bactéries saines qui combattent naturellement le candida.

5. Diabète

Chez un diabétique de type 1 ou de type 2, le taux de sucre dans la bouche et les autres muqueuses est traditionnellement plus élevé que chez un individu non diabétique. Étant donné que le candida est un type de levure et que le sucre nourrit les levures, il est compréhensible que les diabétiques soient plus exposés au risque de développer le syndrome de prolifération du candida.

6. Système immunitaire affaibli

Tout individu dont le système immunitaire est affaibli est plus susceptible de développer une candidose. Cette population comprend les nourrissons, les jeunes enfants, les personnes âgées, les personnes diagnostiquées avec le VIH/SIDA et d’autres maladies inflammatoires et auto-immunes.

9 Symptômes courants de la candidose

La prolifération de la levure Candida peut être difficile à diagnostiquer par un médecin. Parmi les méthodes de test possibles, citons les analyses de selles, les analyses de sérum, les tests ADN de candida, les tests PCR de selles et les tests d’acides organiques microbiens. Ce type d’infection systémique à levures se présente de différentes manières chez différentes personnes. Vous trouverez ci-dessous neuf des symptômes du candida à surveiller si vous craignez d’être atteint du candida ou du syndrome de prolifération du candida.

1. Fatigue chronique

Si vous ressentez une fatigue ou un épuisement dont vous n’arrivez pas à vous défaire, quel que soit le nombre d’heures de sommeil, vous souffrez peut-être du syndrome de fatigue chronique. Cette maladie se caractérise par une fatigue qui dure au moins six mois et s’accompagne souvent d’autres symptômes liés à la candidose, notamment des maux de tête, des douleurs articulaires, des difficultés de mémoire et de concentration et des maux de gorge. Souvent, l’un des symptômes du candida est la fatigue chronique. Bien qu’une infection à candida ne soit pas la seule cause du syndrome de fatigue chronique, de nombreux médecins pensent qu’elle augmente le risque de SFC.

2. Troubles de l’humeur

L’une des raisons pour lesquelles il peut être difficile de diagnostiquer le candida est que de nombreux symptômes du candida sont communs à d’autres affections, notamment les troubles de l’humeur. Les personnes atteintes d’une prolifération de candida peuvent présenter des sautes d’humeur spectaculaires, de l’anxiété, de l’irritabilité, de la dépression et même des crises de panique.

3. Infections récurrentes des voies vaginales et urinaires

Lorsqu’une personne souffre d’infections récurrentes des voies urinaires ou du vagin, le candida peut être à l’origine du problème. Il est important de savoir que le candida peut être transmis sexuellement et que les partenaires peuvent le propager d’une personne à l’autre. Pour les femmes, réduisez le risque en évitant les sous-vêtements ou les collants trop serrés et évitez les bains chauds pendant une infection active.

4. La mycose buccale

La mycose buccale est en fait une infection à levures causée par la même souche de candida qui affecte d’autres muqueuses, notamment le vagin. Elle est le plus souvent causée par l’utilisation de corticostéroïdes oraux, comme mentionné ci-dessus. Si elle n’est pas traitée, elle peut se propager dans l’organisme, notamment dans le tube digestif, les poumons, le foie et les valves cardiaques. Le candida oral est transmissible. Les nouveau-nés peuvent contracter le muguet à la naissance. Les enfants peuvent le contracter en partageant leurs jouets avec d’autres enfants. Les adultes peuvent se le transmettre par la salive.

5. Infections des sinus

Comme pour beaucoup d’autres symptômes du candida, les infections des sinus sont courantes aujourd’hui, et il peut être difficile d’en déterminer l’origine. Le candida affecte les sinus et peut entraîner une toux persistante, un écoulement post-nasal, une augmentation de la congestion, des allergies saisonnières et des symptômes généraux de grippe. Si vous avez des problèmes constants avec vos sinus, il est temps de vérifier si vous avez une infection à candida !

6. Troubles intestinaux

La détresse intestinale continue est l’un des symptômes les plus inconfortables de la candidose. Des flatulences persistantes, des rots, des ballonnements, de la constipation ou de la diarrhée, et des crampes d’estomac peuvent être causés par un manque de bactéries saines dans votre tube digestif. Lorsque la levure envahit les intestins, les bactéries saines sont en sous-effectif et ne peuvent pas lutter seules contre l’infection. Lorsque les bactéries de votre intestin sont déséquilibrées, on parle de dysbiose. De nombreuses personnes ressentent un soulagement spectaculaire de leurs troubles intestinaux chroniques lorsqu’elles traitent efficacement une infection à candida.

7. Brouillard cérébral

Avec les changements d’humeur et la fatigue chronique, le brouillard cérébral est souvent négligé comme l’un des symptômes du candida. Pourtant, la prolifération du candida peut entraîner un manque de concentration, une mauvaise coordination physique, des difficultés à se concentrer sur des tâches et une mauvaise mémoire.

8. Infections fongiques de la peau et des ongles

Le pied d’athlète et les infections fongiques des ongles des orteils sont des infections à levures courantes, qui proviennent de la même souche de candida. Des infections continues peuvent être le signe que vous souffrez d’une infection systémique à candida.

9. Déséquilibre hormonal

Un déséquilibre hormonal est l’un des symptômes du candida qui se manifeste dans de nombreux autres problèmes de santé. Cependant, il est important de reconnaître comment une infection peut provoquer une ménopause précoce, le syndrome prémenstruel, une faible libido, des migraines, l’endométriose, la rétention d’eau, des sautes d’humeur et une incapacité à perdre les kilos superflus. En cas de prolifération de candida, votre corps s’enflamme, ce qui entraîne la prolifération de la levure et sa propagation au-delà du tube digestif. L’un des sous-produits du candida peut en fait imiter l’œstrogène, ce qui entraîne un grave déséquilibre hormonal.

Traitement du candida grâce aux suppléments, huiles essentielles et huile de coco

Les recherches montrent que le C. albicans, la souche de candida qui entraîne une prolifération systémique du candida, est souvent résistant aux médicaments antifongiques les plus souvent prescrits contre le candida.D’autres approches peuvent être utiles.

1. L’huile de coco peut combattre efficacement le candida grâce à ses propriétés antimicrobiennes. La combinaison de l’acide laurique et de l’acide caprylique présents dans l’huile de coco tue les candidas nuisibles par ingestion et par application topique.

2. Les suppléments de chardon-Marie aident à nettoyer votre foie des médicaments prescrits (stéroïdes, contraceptifs, antibiotiques, etc.), de la pollution environnementale, des métaux lourds et des résidus de chimiothérapie et de radiothérapie. Comme nous l’avons mentionné plus haut, certains médicaments sur ordonnance et traitements anticancéreux peuvent entraîner une prolifération de candida. Le chardon-marie, ainsi que le régime candida, peuvent aider votre corps à se rétablir et à créer un environnement où le candida cesse de se développer.

3. La vitamine C aide à stimuler les glandes surrénales et à rétablir votre système immunitaire. Je recommande de prendre 1 000 milligrammes de vitamine C deux ou trois fois par jour, pour un total de 2 000 à 3 000 milligrammes par jour.

4. L’huile de girofle, l’huile d’origan et l’huile de myrrhe aident à tuer une variété de parasites et de champignons, y compris le candida, dans le corps. L’huile de lavande inhibe également la croissance du candida et est efficace pour prévenir la propagation de l’infection. Par exemple, en ajoutant quelques gouttes d’huile de clou de girofle ou d’huile de lavande mélangées à de l’huile de noix de coco pendant votre purification, vous pouvez aider à tuer le candida en question. Comme ces huiles essentielles sont puissantes, elles ne doivent être prises en interne que pendant 10 jours ou moins.

En outre, pour le muguet buccal, utilisez trois gouttes d’huile de clou de girofle avec une cuillère à soupe d’huile de noix de coco et faites-les pénétrer dans la bouche pendant 20 minutes. Ne donnez pas d’huile de clou de girofle par voie interne aux enfants. Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, évitez toute prise de cette huile essentielle.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.