Dépression légère, modérée, sévère: quelle différence ? Que faire pour s’en sortir ?

Comment la dépression est-elle classée ?

Il est courant de se sentir déprimé de temps en temps, mais la dépression est une affection distincte qui doit être traitée avec précaution. En plus de provoquer un sentiment général de tristesse, la dépression est connue pour provoquer des sentiments de désespoir qui ne semblent pas s’estomper.

Le terme « dépression » est devenu courant dans la société en général. Mais la dépression est un sujet plus nuancé que ce que l’usage populaire peut laisser entendre. D’une part, tous les cas de dépression ne sont pas identiques. Il existe différentes classifications de la dépression, et chacune peut affecter votre vie de différentes manières.

Publicité

La dépression peut être classée comme suit :

  • – légère
  • – modéré
  • – sévère, également appelé « majeur ».

La classification exacte est basée sur de nombreux facteurs. Il s’agit notamment des types de symptômes que vous ressentez, de leur gravité et de leur fréquence. Certains types de dépression peuvent également provoquer un pic temporaire dans la gravité des symptômes.

Voici les différentes classifications de la dépression et sur la manière dont elles peuvent être traitées.

À quoi ressemble une dépression légère ?

La dépression légère ne se résume pas à une déprime temporaire. Vos symptômes peuvent durer plusieurs jours et sont suffisamment perceptibles pour interférer avec vos activités habituelles.

Une dépression légère peut provoquer :

  • de l’irritabilité ou de la colère
  • le désespoir
  • des sentiments de culpabilité et de désespoir
  • dégoût de soi
  • une perte d’intérêt pour les activités que vous pratiquiez autrefois
  • les difficultés de concentration au travail
  • un manque de motivation
  • un désintérêt soudain pour la socialisation
  • des maux et des douleurs qui ne semblent pas avoir de cause directe
  • somnolence et fatigue diurnes
  • insomnie
  • l’appétit change
  • les comportements imprudents, tels que l’abus d’alcool et de drogues, ou les jeux d’argent

Si vos symptômes persistent pendant la majeure partie de la journée, en moyenne quatre jours par semaine pendant deux ans, on vous diagnostiquera très probablement un trouble dépressif persistant. Cette affection est également appelée dysthymie.

Publicité

Bien qu’une dépression légère soit perceptible, c’est la plus difficile à diagnostiquer. Il est facile d’écarter les symptômes et d’éviter d’en parler à votre médecin.

Comment venir à bout d’une dépression légère:

Malgré les difficultés de diagnostic, la dépression légère est la plus facile à traiter. Certaines modifications du mode de vie peuvent contribuer à augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau, ce qui peut aider à combattre les symptômes de la dépression.

Publicité

Parmi les changements utiles dans le mode de vie, on peut citer:

  •  l’exercice quotidien
  • le respect d’un horaire de sommeil
  •  manger une alimentation équilibrée et riche en fruits et légumes
  •  la pratique du yoga ou de la méditation
  •  faire des activités qui réduisent le stress, telles que tenir un journal, lire ou écouter de la musique

D’autres traitements pour la dépression légère comprennent des remèdes alternatifs, comme le millepertuis et les suppléments de mélatonine. La thérapie EMDR, la méditation de pleine conscience et un régime alimentaire de type méditerranéen et une activité physique régulière peuvent vous aider nettement à) remonter la pente. La dépression récurrente tend à mieux répondre aux changements de mode de vie et aux formes de thérapie par la parole, comme la psychothérapie, qu’aux médicaments.

Bien qu’un traitement médical ne soit pas nécessaire, une dépression légère ne disparaîtra pas nécessairement d’elle-même. En fait, lorsqu’elle est laissée à elle-même, une dépression légère peut évoluer vers des formes plus graves.

Publicité

Que ressent-on en cas de dépression modérée ?

En termes de gravité des symptômes, la dépression modérée est le niveau supérieur aux cas légers. La dépression modérée et la dépression légère présentent des symptômes similaires. En outre, une dépression modérée peut provoquer :

  •  des problèmes d’estime de soi
  • une productivité réduite
  • le sentiment d’inutilité
  •  une sensibilité accrue
  • une inquiétude excessive

La plus grande différence est que les symptômes de la dépression modérée sont suffisamment graves pour causer des problèmes à la maison et au travail. Vous pouvez également rencontrer des difficultés importantes dans votre vie sociale.

La dépression modérée est plus facile à diagnostiquer que les cas légers car les symptômes ont un impact important sur votre vie quotidienne. La clé du diagnostic, cependant, est de s’assurer que vous parlez à votre médecin des symptômes que vous ressentez. Les recommandations liées à la dépression légère peuvent également apporter des bénéfices en cas de dépression modérée.

Comment se sent-on en cas de dépression grave (majeure) ?

La dépression grave (majeure) est classée comme ayant les symptômes d’une dépression légère à modérée, mais les symptômes sont graves et perceptibles, même pour vos proches.

Les épisodes de dépression majeure durent en moyenne six mois ou plus. Parfois, la dépression grave peut disparaître après un certain temps, mais elle peut aussi être récurrente chez certaines personnes.

Le diagnostic est particulièrement crucial dans le cas d’une dépression grave, et il peut même être sensible au temps.

Publicité

Des formes majeures de dépression peuvent également être la cause :

  • des délires
  • des sentiments de stupeur
  • hallucinations
  • des pensées ou comportements suicidaires

Une dépression grave nécessite un traitement médical dans les plus brefs délais.