Otite: Comment traiter les infections de l’oreille

Cet article explique les symptômes et les causes des infections de l'oreille dont l'otite, les options de traitement disponibles. 

Des infections virales ou bactériennes peuvent se produire dans le milieu de l’oreille. Elles provoquent souvent des douleurs, une inflammation et une accumulation de liquide. Environ 75 % des enfants ont au moins une infection de l’oreille avant l’âge de 3 ans. Les infections de l’oreille sont la raison la plus courante pour laquelle les enfants consultent un médecin. Les infections de l’oreille sont bien comprises, et leur fréquence implique que des recherches sont fréquemment menées. Cet article explique les symptômes et les causes des infections de l’oreille, les options de traitement disponibles.

Quelques faits sur les infections de l’oreille :

Voici quelques points essentiels sur les infections de l’oreille.

Les infections de l’oreille sont plus fréquentes chez les jeunes garçons que chez les jeunes filles.

La plupart des otites s’améliorent sans traitement.

La vaccination d’un enfant contre la grippe peut contribuer à prévenir les infections de l’oreille.

Les biofilms de bactéries résistantes aux antibiotiques pourraient être à l’origine de cas prolongés et répétés d’otites.

Le tabagisme passif augmente le risque d’infections de l’oreille.

Qu’est-ce qu’une infection de l’oreille ?

Les infections de l’oreille sont très fréquentes et touchent 5 enfants sur 6 au cours de leurs 3 premières années. Une otite est une infection bactérienne ou virale de l’oreille moyenne. Cette infection provoque une inflammation et l’accumulation de liquide dans les espaces internes de l’oreille. L’oreille moyenne est un espace rempli d’air situé derrière le tympan. Elle contient des os vibrants qui convertissent les sons provenant de l’extérieur de l’oreille en signaux significatifs pour le cerveau. Les infections de l’oreille sont douloureuses car l’inflammation et l’accumulation d’un excès de liquide augmentent la pression sur le tympan.
Une infection de l’oreille peut être aiguë ou chronique. Les infections chroniques peuvent endommager définitivement l’oreille moyenne.

Symptômes

Chez les adultes, les symptômes sont simples. Les adultes souffrant d’une infection de l’oreille ressentent une douleur et une pression dans l’oreille, un liquide dans l’oreille et une réduction de l’audition. Les enfants présentent un éventail plus large de signes. Ceux-ci comprennent :

– tiraillement ou traction de l’oreille
– douleur à l’oreille, surtout en position couchée
– des difficultés à dormir
– perte d’équilibre
– difficulté à entendre
– fièvre
– manque d’appétit
– maux de tête

Types

Les infections de l’oreille sont généralement divisées en trois catégories.

L’otite moyenne aiguë (OMA)

L’OMA est la forme la plus courante et la moins grave d’infection de l’oreille. L’oreille moyenne s’infecte et gonfle, et du liquide est piégé derrière le tympan. Une fièvre peut également survenir.

Otite moyenne avec épanchement (OME)

Une fois que l’infection de l’oreille a suivi son cours, il peut rester du liquide derrière le tympan. Une personne atteinte d’OMÉ peut ne pas présenter de symptômes, mais un médecin sera en mesure de repérer le liquide restant.

Otite moyenne chronique avec épanchement (OMCE)

L’OMEC se caractérise par le retour répété de liquide dans l’oreille moyenne, avec ou sans présence d’une infection. Cela entraîne une réduction de la capacité à combattre d’autres infections et a un impact négatif sur la capacité auditive.

Causes

Une infection de l’oreille commence souvent par un rhume, une grippe ou une réaction allergique. Ces facteurs augmentent la quantité de mucus dans les sinus et ralentissent l’évacuation du liquide par les trompes d’Eustache. La maladie initiale enflamme également les voies nasales, la gorge et les trompes d’Eustache.

Le rôle des trompes d’Eustache

Les trompes d’Eustache relient l’oreille moyenne à l’arrière de la gorge. Les extrémités de ces trompes s’ouvrent et se ferment pour réguler la pression de l’air dans l’oreille moyenne, réapprovisionner cette zone en air et drainer les sécrétions normales. Une infection respiratoire ou une allergie peut bloquer les trompes d’Eustache, provoquant une accumulation de liquide dans l’oreille moyenne. Une infection peut survenir si ce liquide est infecté par une bactérie. Les trompes d’Eustache des jeunes enfants sont plus petites et plus horizontales que celles des enfants plus âgés et des adultes. Cela signifie que le liquide a plus de chances de s’accumuler dans les trompes plutôt que de s’évacuer, ce qui augmente le risque d’infection de l’oreille.

Le rôle des adénoïdes

Les adénoïdes sont des coussinets de tissu situés à l’arrière de la cavité nasale. Elles réagissent aux bactéries et aux virus qui passent et jouent un rôle dans l’activité du système immunitaire. Cependant, les adénoïdes peuvent parfois retenir les bactéries. Cela peut entraîner une infection et une inflammation des trompes d’Eustache et de l’oreille moyenne. Les adénoïdes sont proches des orifices des trompes d’Eustache et, si elles gonflent, elles peuvent provoquer la fermeture des trompes. Les enfants ont des adénoïdes relativement grosses et plus actives que celles des adultes. Les enfants sont donc plus susceptibles de contracter des infections de l’oreille.

 

Traitements

Les nourrissons de moins de 6 mois ont besoin d’un traitement antibiotique pour aider à prévenir la propagation de l’infection. L’amoxicilline est souvent l’antibiotique de choix. Pour les enfants âgés de 6 mois à 2 ans, les médecins recommandent généralement de surveiller l’enfant sans lui administrer d’antibiotiques, sauf s’il présente des signes d’infection grave. Les otites disparaissent souvent sans traitement, et le seul médicament nécessaire est la gestion de la douleur. Les antibiotiques ne sont utilisés que dans les cas plus graves ou prolongés.

Il faut être vigilant sur ces point:

– les enfants âgés de 6 à 23 mois qui présentent une légère douleur de l’oreille interne dans une oreille depuis moins de 48 heures et une température inférieure à 39° Celsius

– les enfants âgés de 24 mois et plus présentant une douleur légère de l’oreille interne dans une ou les deux oreilles pendant moins de 48 heures et une température inférieure à 39° Celsius

– Pour les enfants de plus de 2 ans, les antibiotiques ne sont normalement pas prescrits. La surconsommation d’antibiotiques entraîne une résistance aux antibiotiques. Cela peut signifier que les infections graves deviennent plus difficiles à traiter.

Une compresse chaude, comme une serviette, peut apaiser l’oreille affectée.

Prévention

Les infections de l’oreille sont extrêmement fréquentes, en particulier chez les enfants. Cela est dû à un système immunitaire immature et à des différences dans l’anatomie de l’oreille. Il n’existe pas de moyen garanti de prévenir les infections, mais un certain nombre de recommandations permettent de réduire le risque :

Les enfants vaccinés sont moins susceptibles de contracter des infections de l’oreille. Renseignez-vous auprès de votre médecin sur les vaccinations contre la méningite, le pneumocoque et la grippe.

Lavez souvent vos mains et celles de votre enfant. Vous éviterez ainsi de transmettre des bactéries à votre enfant et vous l’aiderez à ne pas attraper le rhume ou la grippe.

Évitez d’exposer votre enfant à la fumée secondaire. Les nourrissons qui passent du temps en compagnie de fumeurs sont plus susceptibles de contracter des otites.

Allaitez les nourrissons lorsque cela est possible. Cela contribue à renforcer leur immunité.

Lorsque vous donnez le biberon à un nourrisson, faites-le en position assise pour réduire le risque que le lait coule dans l’oreille moyenne. Ne laissez pas un bébé téter un biberon lorsqu’il est allongé.

N’utilisez pas d’antibiotiques à moins que cela ne soit nécessaire. Les infections de l’oreille sont plus probables chez les enfants qui ont eu une infection de l’oreille au cours des 3 mois précédents, surtout s’ils ont été traités avec des antibiotiques.

Les infections de l’oreille font partie de l’enfance de la plupart des gens. Elles peuvent être douloureuses, mais elles présentent très peu de problèmes à long terme si elles sont correctement prises en charge.

Sources

Heikkinen, T. & Chonmaitree, T. (2003). Importance of respiratory viruses in acute otitis media. Clinical Microbiology Reviews, 16(2), 230-241

NIDCD fact sheet: Ear infections in children. (n.d.)

Stoodley, L., Hu, F. Z., & Gieseke, A. (2006, July 12). Direct detection of bacterial biofilms on the middle-ear mucosa of children with chronic otitis media. JAMA, 296(2), 202-211

Wren, J. T., Blevins, L. K., Pang, B., Perez, A. C., Murrah, K. A., Reimche, J. L., … & Swords, W. E. (2014, November). Influenza A virus alters pneumococcal nasal colonization and middle ear infection independently of phase variation [Abstract]. Infection and Immunity, 82(11), 4802-4812

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.