Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Augmenter son espérance de vie : 10 mauvaises habitudes à éviter

Nous examinons ici 10 mauvaises habitudes courantes qu'il est préférable d'éviter si vous souhaitez augmenter votre espérance de vie

Avoir une longue vie en bonne santé est un objectif que beaucoup d’entre nous désirent atteindre. Heureusement, il existe des mesures que nous pouvons prendre pour augmenter notre espérance de vie et améliorer notre bien-être général. Cela implique souvent d’abandonner certaines habitudes néfastes qui peuvent avoir un impact négatif sur notre santé à long terme.

Nous examinons ici 10 mauvaises habitudes courantes qu’il est préférable d’éviter si vous souhaitez augmenter votre espérance de vie. Nous explorerons les effets négatifs de ces habitudes sur votre santé et vous fournirons des conseils pratiques pour les remplacer par des comportements plus sains et bénéfiques. Préparez-vous à prendre des mesures pour améliorer votre qualité de vie et vivre plus longtemps !

1. Arrêter de consommer principalement des aliments transformés

L’un des changements alimentaires majeurs qui s’est produit au cours des dernières décennies est le passage à une consommation accrue d’aliments transformés. Malheureusement, cela s’accompagne d’une augmentation de la quantité de sodium ajouté, de graisses saturées, de sucre et d’une diminution des fibres dans notre alimentation. Ces modifications ont été associées à une augmentation des maladies cardiovasculaires, de l’hypertension, du cancer et du diabète.

Pour réduire les risques pour votre santé, il est recommandé de privilégier une alimentation plus saine, riche en fibres et pauvre en sodium. Essayez de cuisiner vous-même vos repas en utilisant des ingrédients frais et évitez les aliments transformés riches en sodium et en sucre. Ces petits changements dans votre alimentation peuvent avoir un impact significatif sur votre santé à long terme.

2. Arrêter de fumer

Si vous êtes fumeur, arrêter de fumer est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour votre santé et votre espérance de vie. Le tabagisme est la principale cause évitable de décès dans le monde et est associé à de nombreux problèmes de santé, tels que les maladies cardiaques, le cancer du poumon, les accidents vasculaires cérébraux et l’emphysème.

Même si cela peut être difficile, abandonner cette habitude est essentiel pour réduire les risques pour votre santé. Lorsque vous arrêtez de fumer, votre tension artérielle et votre circulation sanguine s’améliorent rapidement, et votre risque de développer un cancer diminue chaque année. En plus d’augmenter votre espérance de vie, arrêter de fumer vous fera paraître plus jeune et contribuera à la santé de vos proches en les protégeant de la fumée secondaire. Le tabagisme reste la principale cause de décès évitable dans le monde. Abandonner cette habitude peut améliorer votre santé et augmenter votre espérance de vie, tout en protégeant vos proches des dangers de la fumée secondaire.

3. Arrêter de rester assis immobile

Si vous pensez ne pas avoir le temps de faire de l’exercice, détrompez-vous ! Vous n’avez peut-être pas besoin de suivre les recommandations mondiales minimales de 30 minutes d’activité physique par jour, cinq jours par semaine, pour augmenter votre espérance de vie.

Une étude récente a révélé que 15 à 20 minutes d’activité physique vigoureuse par semaine, réparties en courtes séances, étaient associées à un risque plus faible de décès prématuré. Ces résultats suggèrent qu’il est possible de réduire les risques pour votre santé en faisant des exercices de manière modérée, tant que votre rythme cardiaque est suffisamment élevé.

Ce qui est considéré comme une activité physique vigoureuse varie en fonction de votre niveau de forme physique. Augmenter le rythme d’activités que vous faites déjà (comme promener le chien) pendant de courtes périodes de deux minutes peut être suffisant. Si vous avez du mal à tenir une conversation pendant une activité, c’est un bon indicateur que vous avez atteint une intensité suffisante. Même de courtes périodes d’activité physique modérée peuvent avoir un impact positif sur votre espérance de vie. N’hésitez pas à augmenter l’intensité de vos activités quotidiennes pour stimuler votre rythme cardiaque.

4. Arrêter de garder rancune

La colère peut être une émotion difficile à laisser partir, surtout si vous pensez être justifié dans votre indignation. Mais posez-vous la question suivante : cela vaut-il la peine d’avoir du cortisol en excès ?
Le cortisol est une hormone du stress dont les niveaux augmentent lorsque vous êtes stressé ou en colère, ce qui peut avoir des effets négatifs sur votre cœur, votre métabolisme et votre système immunitaire. Des niveaux élevés de cortisol ont été associés à une mortalité accrue dans plusieurs études.
Pour augmenter votre espérance de vie, il est essentiel de laisser aller la rancune et de trouver des moyens de gérer votre colère de manière saine. Lâcher prise peut être difficile, mais cela peut améliorer votre bien-être général et contribuer à une vie plus longue et plus saine.
Laisser aller la rancune peut améliorer votre bien-être général et votre santé à long terme. Trouvez des moyens sains de gérer votre colère pour augmenter votre espérance de vie.

5. Arrêter de rester isolé

Maintenir des liens sociaux peut être bénéfique pour votre espérance de vie en vous aidant à gérer le stress et en renforçant votre système immunitaire. Les bonnes relations vous rendent plus fort, tandis que les mauvaises relations peuvent vous plonger dans un état d’esprit négatif et vous mettre en danger de dépression et même de crises cardiaques.

Maintenir des liens sociaux peut être difficile si vous vous sentez déprimé, si vous avez perdu un être cher ou si vous vivez loin de votre famille et de vos amis. Cependant, il existe des moyens de renouer et de rencontrer de nouvelles personnes, même si vous habitez dans une nouvelle ville. Le bénévolat et le fait de vous rapprocher de personnes partageant les mêmes intérêts, par le biais de groupes professionnels ou de clubs de lecture, peuvent vous aider à vous reconnecter.

6. Arrêter de penser que seuls les grands changements comptent

Les changements de style de vie radicaux peuvent sembler inspirants, mais ils peuvent aussi être décourageants et donc peu durables pour les mortels ordinaires. La prochaine fois que vous vous fixez un objectif de manger plus sainement ou de faire plus d’exercice, essayez de viser plus bas !
Commencez par un petit changement à la fois, comme vous lever 10 minutes plus tôt le matin pour vous préparer un déjeuner sain à emporter au travail, au lieu de faire une refonte complète de votre vie. Comme le montre le conseil précédent sur l’exercice, même de courtes séances d’activité chaque jour peuvent avoir de grands bénéfices pour votre espérance de vie.

Les petits changements peuvent passer inaperçus, mais ils peuvent avoir des avantages considérables à long terme sans causer de stress dans votre vie bien remplie. La cohérence est plus importante qu’un geste grandiose à court terme. En outre, examiner ce qui fonctionne déjà dans votre routine quotidienne peut vous aider à vous sentir dynamisé et motivé pour apporter d’autres petits changements dans une direction saine.

7. Arrêter de négliger votre sommeil

La durée de votre sommeil peut avoir une incidence sur votre espérance de vie, et pas seulement parce qu’un conducteur fatigué risque davantage d’avoir un accident de voiture. Selon une méta-analyse de 2017, dormir beaucoup plus ou beaucoup moins que les sept heures optimales augmente le risque de décès.
La qualité de vie est également en jeu : une bonne nuit de sommeil peut vous aider à lutter contre le stress, la dépression et les maladies cardiaques. Vous pouvez apprendre à vous endormir plus rapidement et adopter des mesures qui favorisent le sommeil, comme garder votre chambre sombre et sans distractions et maintenir une température fraîche dans la pièce. Des exercices de méditation peuvent préparer le terrain pour une bonne nuit de sommeil, et une machine à bruit blanc peu coûteuse peut contribuer à créer une ambiance relaxante.
Si vous avez encore du mal à vous endormir ou à rester endormi, consultez un professionnel de la santé pour obtenir de l’aide. Un bon sommeil peut améliorer votre espérance de vie en vous aidant à gérer le stress, la dépression et les maladies cardiaques. Adoptez des habitudes qui favorisent un sommeil de qualité pour augmenter votre espérance de vie.

8. Arrêter de vous stresser

Comme la colère, le stress a des effets néfastes sur votre corps et peut accélérer le vieillissement. En essayant de réduire le stress, vous pouvez améliorer votre santé à long terme et votre qualité de vie à court terme.

La tenue d’un journal ou l’écriture dans un carnet intime, la méditation (une pratique aux multiples bienfaits pour la longévité) et l’apprentissage de la relaxation sont d’excellents moyens de réduire le stress. Consacrer quelques minutes chaque jour à la méditation, même au travail, peut offrir à votre cerveau la mini-vacance dont il a besoin pour échapper à l’anxiété et à la tension.

9. Arrêter de compter sur (ou de blâmer) vos gènes

Avoir des parents, des grands-parents ou d’autres membres de votre famille ayant vécu jusqu’à leur quatre-vingt-dixième anniversaire ou au-delà peut laisser penser que vous le ferez aussi. Cependant, ne comptez pas trop sur les antécédents familiaux pour déterminer votre espérance de vie.

Des études familiales ont montré que seulement environ 25 % de la variation de la longévité humaine est due à des facteurs génétiques. C’est une bonne nouvelle pour ceux d’entre nous qui n’ont pas cette ascendance exceptionnelle. Les facteurs environnementaux et liés au mode de vie, comme l’alimentation, l’exercice, l’exposition aux toxines, le stress, les tests médicaux réguliers et même vos relations sociales, jouent un rôle dans la durée de votre vie. Pourquoi se concentrer sur des facteurs génétiques que vous ne pouvez pas contrôler lorsque d’autres facteurs peuvent bénéficier de votre attention ?

En suivant quelques principes de base, il est possible d’allonger votre espérance de vie de manière à rendre votre temps plus sain et plus agréable. Des ajustements simples dans le moment et la quantité de nourriture que vous consommez montrent des résultats prometteurs en tant que stratégies non pharmacologiques pour améliorer votre santé et prolonger votre espérance de vie.

10. Arrêter de laisser la peur (ou le déni) vous empêcher d’être en bonne santé

De toutes les caractéristiques de la personnalité qui pourraient affecter votre espérance de vie, la conscience de soi occupe régulièrement une place importante, voire la plus importante. Les personnes consciencieuses ont tendance à adopter des comportements sains, comme bien manger, faire de l’exercice et suivre les conseils de leurs médecins, tout en évitant les comportements à risque tels que le tabagisme et la conduite trop rapide.

Ne confondez pas la conscience de soi ou la diligence avec l’excès de neuroticisme en matière de santé, un trait qui peut être lié à l’anxiété, à la colère et à la dépression. Par exemple, une personne névrosée peut craindre d’avoir un cancer et, craignant le pire, négliger les visites chez le médecin. Une personne consciencieuse peut toujours s’inquiéter, mais elle se fait examiner, tester ou traiter en temps opportun.

En évitant ces 10 mauvaises habitudes courantes, vous pouvez grandement améliorer votre espérance de vie et votre bien-être général.

4.8/5 - (5 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi