Combiner méditation et exercice offre le plus d’avantages pour la santé mentale

Une récente revue de recherche suggère que la combinaison de la mindfulness et de l'exercice peut être particulièrement efficace pour améliorer le bien-être psychologique.

La santé mentale est un élément crucial du bien-être, et la recherche est en cours pour déterminer comment les individus peuvent mieux soutenir leur bien-être mental. Des données montrent que la pratique de la méditation de pleine conscience, ou mindfulness et l’exercice régulier peuvent avoir des bienfaits pour la santé mentale. Une récente revue de recherche suggère que la combinaison de la mindfulness et de l’exercice peut être particulièrement efficace pour améliorer le bien-être psychologique.

Lien entre le corps et l’esprit

Le corps et l’esprit s’influencent mutuellement, ce qui signifie qu’il est essentiel de maintenir à la fois la santé physique et mentale pour un bien-être global. Les chercheurs enquêtent encore sur la relation nuancée entre la santé physique et mentale et sur les interventions permettant aux individus d’optimiser les deux. Une revue systématique récemment publiée dans la revue « Mental Health and Physical Activity » a analysé les résultats de 35 études pour examiner les effets combinés de la mindfulness et de l’exercice. Les résultats suggèrent que la combinaison de la mindfulness et de l’exercice peut offrir le plus d’avantages pour la santé mentale.

Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre les effets complets de la pratique de la mindfulness en combinaison avec l’exercice, ainsi que le niveau d’intervention le plus efficace. Des preuves soutiennent l’idée que l’exercice peut aider à améliorer la santé mentale. L’exercice peut contribuer à prévenir les troubles mentaux et aider les individus à gérer certaines conditions de santé mentale. Par exemple, l’exercice offre des avantages particuliers aux personnes souffrant d’anxiété ou de dépression. La pratique de la mindfulness peut également avoir des avantages spécifiques pour le bien-être mental. La mindfulness est un terme large et populaire de nos jours, mais elle est ancrée dans des traditions millénaires.

La pratique de la mindfulness pour le bien-être mental

Le célèbre expert en méditation Jon Kabat-Zinn, PhD, définit la mindfulness comme « la conscience qui émerge en prêtant attention délibérément, dans le moment présent, sans juger, à l’évolution de l’expérience moment par moment ». Les individus peuvent pratiquer la mindfulness de différentes manières, comme la méditation ou en trouvant un moment spécifique pour se concentrer sur l’augmentation de leur conscience. Des preuves soutiennent également les bienfaits de la mindfulness pour la santé mentale. Par exemple, les interventions basées sur la mindfulness peuvent aider à traiter des troubles de santé mentale tels que l’anxiété, la dépression, le stress et les troubles alimentaires. Cependant, cela ne signifie pas que la pratique de la mindfulness sera toujours bénéfique pour tous les individus ou populations. Certaines preuves soutiennent même que les interventions basées sur la mindfulness pourraient accroître la détresse chez certaines personnes, en particulier celles sujettes à l’anxiété.

L’étude combinant la mindfulness et l’exercice

Les auteurs de la revue citée précédemment soulignent que peu de recherches se sont concentrées sur l’intervention combinée de l’exercice et de la mindfulness pour améliorer le bien-être mental. Les auteurs ont utilisé six bases de données pour trouver des essais cliniques répondant à leurs critères d’inclusion. Les études incluses devaient être rédigées en anglais, publiées dans des revues à comité de lecture et impliquer des participants adultes. Les études devaient également rapporter des interventions longitudinales portant sur l’activité physique et la mindfulness, avec le bien-être mental comme résultat.

Les chercheurs ont exclu des études en fonction de plusieurs critères, tels que lorsque l’activité physique et la mindfulness n’étaient pas les interventions principales, ou lorsque l’on ne pouvait pas déterminer si l’enseignement de la mindfulness était une composante de l’intervention. Au final, 35 essais ont été inclus dans leur analyse. Il y avait une grande variation dans les interventions et leur intensité parmi les essais inclus. Certains essais incluaient également des interventions supplémentaires. Leur analyse a montré que la combinaison de l’activité physique et de la mindfulness peut améliorer la santé psychologique. Ils ont également constaté que, par rapport aux groupes témoins passifs, l’association de l’activité physique avec la formation à la mindfulness peut aider à améliorer la dépression, l’anxiété et le stress. Cependant, l’effet peut être similaire à celui d’une intervention uniquement axée sur l’activité physique lorsqu’on considère les groupes témoins actifs.

Les mécanismes sous-jacents à la combinaison de la mindfulness et de l’exercice

Des mécanismes multiples et peut-être complexes pourraient expliquer les bienfaits combinés de la mindfulness et de l’exercice. De nombreux bienfaits entre la mindfulness et l’activité physique peuvent se chevaucher, tels que des améliorations potentielles des biomarqueurs liés à la neuroinflammation, des changements bénéfiques de l’activité cérébrale régionale et des améliorations de l’état d’esprit. Il est également possible que la mindfulness et l’activité physique aient des bienfaits uniques respectivement.

Cependant, cette revue présente certaines limites. Les tailles d’échantillon et la nature des études indiquent la nécessité de plus de recherches dans ce domaine. De nombreuses études analysées comprenaient principalement des participantes féminines, ce qui pourrait nécessiter des études plus équilibrées à l’avenir. Toutes les études incluses dans la revue présentent des limites, ce qui est important à garder à l’esprit lors de l’analyse de ces données. Les chercheurs ont également noté qu’il était difficile de déterminer quelles études inclure, ce qui signifie qu’ils ont peut-être exclu certaines données qui auraient pu être utiles à inclure. Ils ont également exclu les études examinant d’autres pratiques de mindfulness telles que le yoga et le tai-chi lorsqu’ils ne pouvaient pas confirmer que l’intervention impliquait réellement l’enseignement de la mindfulness. Plus de recherches sont nécessaires pour comprendre les mécanismes sous-jacents à la combinaison de la mindfulness et de l’exercice, ainsi que pour déterminer comment ces interventions peuvent être les plus efficaces.

Les avantages prometteurs de la combinaison de la mindfulness et de l’exercice

Cette revue souligne les avantages prometteurs de la combinaison de la mindfulness et de l’exercice. Les personnes souhaitant intégrer de nouvelles pratiques d’exercice ou de mindfulness peuvent le faire de manière sûre, en consultant des professionnels lorsque cela est approprié. Combinez ces comportements positifs pour améliorer encore davantage les résultats en matière de santé mentale. Par exemple, un entraîneur personnel ou un coach peut aider dans le domaine de l’exercice, tandis que parler à un thérapeute, participer à un atelier de méditation ou utiliser une application peut offrir des orientations supplémentaires pour la mindfulness.

La combinaison de la mindfulness et de l’exercice peut offrir des avantages significatifs pour le bien-être mental. Cependant, il est important de poursuivre les recherches afin de mieux comprendre les mécanismes sous-jacents et de déterminer quelles pratiques spécifiques et quelles durées d’exercice sont les plus compatibles avec la mindfulness. Avec une approche équilibrée et une bonne guidance, les individus peuvent améliorer leur bien-être mental en intégrant ces deux pratiques dans leur vie quotidienne.

 

5/5 - (2 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn