Ballonnement : ces 10 aliments à manger modérément pour une meilleure digestion

10 coupables courants lorsqu'il s'agit de la sensation inconfortable d'un ventre gonflé. Découvrez-les !

Vous souffrez régulièrement d’une gêne et d’un gonflement de l’abdomen ? Le ballonnement de l’estomac est une sensation désagréable qui peut être à l’origine de bien plus qu’un simple malaise général. Identifier les aliments responsables de vos ballonnements pourrait être la première étape pour prendre en main votre santé et vous sentir mieux. Dans cet article, nous allons vous présenter 10 des aliments les plus souvent responsables des ballonnements. Vous pourrez ainsi commencer à réduire votre consommation d’aliments pour faciliter votre digestion et améliorer votre confort !

  1. Produits laitiers :

Les produits laitiers, tels que le fromage, le yaourt et la crème glacée, peuvent provoquer des ballonnements en raison de leur teneur élevée en lactose. Le lactose est un type de sucre que de nombreuses personnes ont du mal à digérer, ce qui entraîne des gaz et des gonflements de l’estomac. Pour réduire les ballonnements, optez pour des produits laitiers sans lactose ou à faible teneur en lactose. En outre, envisagez d’ajouter des suppléments de probiotiques à votre régime alimentaire, car ils peuvent aider à décomposer plus efficacement le lactose contenu dans les produits laitiers.

  1. Aliments transformés :

De nombreux aliments transformés contiennent des édulcorants artificiels et des conservateurs qui peuvent provoquer un gonflement et la production de gaz dans l’estomac. Les viandes transformées comme le bacon et les hot-dogs sont des contrevenants notoires, car elles contiennent souvent de grandes quantités de nitrites ou de nitrates de sodium qui agissent comme des conservateurs, mais qui enflamment aussi le système digestif lorsqu’ils sont consommés en grandes quantités. Remplacez les aliments transformés par des aliments complets comme l’avoine, le quinoa, les fruits et les légumes chaque fois que vous le pouvez.

  1. Les légumineuses :

Les haricots, les pois, les lentilles et autres légumineuses sont d’excellentes sources de fibres, mais peuvent malheureusement faire gonfler l’estomac s’ils sont consommés trop souvent ou mal préparés. Faire tremper les haricots toute la nuit peut aider à réduire certaines de leurs propriétés ballonnantes en libérant des composés potentiellement gazeux tels que les sucres de raffinose dans l’eau plutôt que dans votre estomac, et les faire cuire soigneusement avant de les manger. Si vous souffrez toujours de problèmes digestifs après avoir préparé les légumineuses correctement, essayez de vous en tenir à de plus petites portions jusqu’à ce que votre corps s’y habitue.

  1. Légumes crucifères :

Le brocoli, les choux de Bruxelles, le chou-fleur et les autres légumes crucifères sont riches en fibres alimentaires qui peuvent provoquer des ballonnements s’ils sont consommés trop fréquemment ou s’ils ne sont pas mâchés correctement avant d’être avalés entiers. Pour réduire ce risque, essayez de couper ces légumes en petits morceaux avant de les faire cuire. Votre corps les décomposera plus facilement pendant la digestion, ce qui réduira la production de gaz et le gonflement de votre estomac par la suite. De plus, l’ajout d’épices comme le gingembre ou le curcuma peut aider à les décomposer plus efficacement, ce qui vous permettra de profiter de ces légumes riches en nutriments sans avoir à souffrir de ballonnements désagréables plus tard !

  1. Le fructose :

Les fruits comme les pommes, les raisins, les cerises et les poires contiennent naturellement une quantité élevée de fructose. Un type de sucre naturel que certaines personnes ont du mal à digérer, ce qui incite leur corps à produire un excès de gaz et à gonfler, entraînant un inconfort abdominal par la suite. Si vous rencontrez ce problème, essayez de limiter votre consommation d’en-cas fruités ou optez pour des alternatives à faible teneur en fructose, comme les bananes ou les mangues, qui sont généralement mieux tolérées par la plupart des personnes sans effets secondaires indésirables ultérieurement !

  1. Boissons gazeuses :

Les boissons gazeuses comme les sodas et les eaux pétillantes contiennent des bulles de dioxyde de carbone qui se dilatent naturellement dans l’estomac au moment de la consommation, ce qui entraîne une pression supplémentaire dans les parois de l’estomac et le fait gonfler considérablement au fil du temps si elles sont consommées de manière excessive et régulière ! Pour éviter ce problème, remplacez ces boissons sucrées par des options non gazeuses telles que l’eau de coco ou les tisanes, qui vous apporteront de nombreux avantages en termes d’hydratation sans avoir d’effets négatifs sur votre système digestif par la suite !

  1. Aliments riches en sel :

La consommation excessive de sel a été associée à une augmentation de la rétention d’eau dans tout le corps, y compris dans notre système digestif, ce qui fait que notre ventre gonfle de manière plutôt inconfortable peu de temps après. Il est donc important que tous ceux qui veulent éviter les ballonnements excessifs limitent leur consommation d’en-cas salés comme les chips ou les crackers lorsque cela est possible !

  1. Sucre-alcool :

Les alcools de sucre sont des ingrédients que l’on trouve couramment dans les produits alimentaires sans sucre comme les barres chocolatées et les chewing-gums. Car ils procurent un goût sucré sans contenir de calories, ce qui en fait un choix intéressant lorsqu’on essaie de perdre du poids. Mais ce que beaucoup de gens ne réalisent pas, c’est que la consommation de grandes quantités de ces produits peut entraîner de graves symptômes de ballonnement. En particulier chez ceux qui ont des difficultés à digérer efficacement les alcools de sucre !

Pour garantir une santé digestive optimale, il suffit d’opter pour des alternatives moins sucrées chaque fois que possible, comme du chocolat noir au lieu de barres de chocolat au lait. Si vous avez envie de quelque chose de sucré de temps en temps !

  1. Pain blanc :

Le pain blanc est un produit céréalier raffiné fabriqué à partir de farine de blé débarrassée de sa couche externe de son et de germe. Ce processus élimine la majorité des fibres alimentaires et autres nutriments essentiels présents dans les grains de blé entiers. En conséquence, le pain blanc a une faible valeur nutritive mais est riche en glucides simples, ce qui peut entraîner une augmentation rapide de la glycémie. Le système digestif travaille dur pour digérer ces glucides rapidement, ce qui entraîne la production de gaz et une sensation de ballonnement après avoir mangé du pain blanc.

  1. Tomates :

Les tomates font partie des aliments qui peuvent provoquer des ballonnements d’estomac en raison de leur teneur élevée en fibres. Leur consommation en grande quantité augmente également le risque, car les fibres peuvent être difficiles à décomposer pour votre système digestif. De plus, les tomates contiennent des composés comme les lectines et les histamines qui peuvent déclencher une inflammation chez certaines personnes et entraîner une production accrue de gaz. Les manger crues peut aggraver la situation, car votre corps a besoin de plus de temps pour digérer les aliments crus. En somme, une consommation modérée de tomates est conseillée si vous cherchez à éviter les problèmes gastro-intestinaux.

5/5 - (2 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Margot Fontenive