Comment les chants d’oiseaux peuvent-ils impacter votre santé mentale ?

Les scientifiques étudient le lien entre la nature et la santé mentale depuis des années, mais leurs conclusions ont fait l’objet d’une attention particulière depuis la pandémie de COVID-19.

Alors que les gens devaient faire face aux fermetures et à l’angoisse de tomber malade, beaucoup se sont tournés vers les promenades dans la nature pour trouver un certain soulagement. La plupart des recherches se sont toutefois concentrées sur les espaces verts ou bleus et non sur la faune et la flore qui vivent dans ces environnements.

Une nouvelle étude, publiée dans la revue Nature, a révélé que le fait de voir ou d’entendre des oiseaux est associé à une amélioration du bien-être mental qui peut durer jusqu’à 8 heures. Ces avantages ont été observés tant chez les personnes en bonne santé que chez celles souffrant de dépression clinique, ce qui suggère que l’observation des oiseaux puisse aider les personnes atteintes de troubles mentaux.

Que disent les chercheurs ?

Les chercheurs du Kings College de Londres ont utilisé une application pour smartphone appelée Urban Mind pour recueillir des données en temps réel sur le bien-être mental de près de 1 300 personnes lorsqu’elles voyaient ou entendaient des oiseaux. Trois fois par jour, l’application demandait aux participants s’ils voyaient ou entendaient des oiseaux et leur posait des questions sur leur bien-être mental.

Selon les chercheurs, les liens entre les oiseaux et le bien-être mental ne s’expliquent pas par d’autres facteurs environnementaux, tels que la présence d’arbres, de plantes ou de cours d’eau.

« Cette recherche passionnante souligne à quel point la vue et le son du chant des oiseaux remontent le moral », a déclaré le chercheur Jo Gibbons. « Elle apporte la preuve intrigante qu’un environnement biodiversifié est réparateur en termes de bien-être mental.

En utilisant l’application, les chercheurs ont pu évaluer l’impact de l’avifaune sur la santé mentale au quotidien. La plupart des autres études se sont appuyées sur des souvenirs du passé ou sur des cadres d’expérimentation artificiels. Les chercheurs ont toutefois déclaré qu’ils ne pouvaient pas établir de relation de cause à effet définitive en raison du caractère observationnel de l’étude.

Le pouvoir de guérison de la nature.

Selon l’American Psychological Association, des recherches antérieures ont établi un lien entre l’exposition à la nature et l’amélioration de l’attention, la diminution du stress, l’amélioration de l’humeur, la réduction du risque de troubles psychiatriques et même l’augmentation de l’empathie et de la coopération.

Une étude réalisée en 2021 a révélé que les enfants vivant en milieu urbain ont une meilleure santé mentale et un meilleur développement cognitif s’ils habitent près de zones boisées et y passent du temps chaque jour. Les chercheurs ont également constaté qu’ils présentent un risque plus faible de problèmes émotionnels et comportementaux.

D’autres recherches ont porté spécifiquement sur les pouvoirs de guérison des oiseaux. En 2020, le Natural History Museum du Royaume-Uni a mené une enquête sur le chant des oiseaux et a constaté que 73 % des personnes interrogées ont déclaré avoir entendu des chants d’oiseaux plus forts pendant le confinement de la COVID-19. Et beaucoup ont déclaré s’être sentis réconfortés par ces sons.

Le Dr Eleanor Ratcliffe, maître de conférences en psychologie environnementale à l’université du Surrey, en Angleterre, a étudié comment les chants d’oiseaux peuvent rétablir l’attention et atténuer le stress.

Ses recherches ont montré que les bienfaits du chant des oiseaux dépendent du type d’oiseau et de l’association que la personne entretient avec lui. Par exemple, une participante à l’étude a trouvé que le doux chant des poulets qui gloussent soulageait son stress. Car il lui rappelait comment ses propres poulets se rassemblaient autour d’elle dans le jardin, attendant qu’elle leur donne des limaces. Une autre participante a tiré le meilleur parti du son des pigeons ramiers, qui lui rappelait les étés de son enfance.

Une étude réalisée en 2020 a révélé une association claire entre la diversité des espèces d’oiseaux et le bonheur des gens. Les chercheurs ont calculé que le fait d’être proche de 14 espèces d’oiseaux supplémentaires donnait autant de satisfaction que de gagner 150 euros de plus par mois.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.