Tout savoir sur les usages du séné en phytothérapie

usages du séné en phytothérapie

Le séné est un arbuste aux qualités curatives appartenant à la famille des Caesalpiniaceae. Il est originaire de l’Yémen et de la Somalie. Dans le milieu scientifique, on le connaît sous le nom de Senna alexandrina ou Cassia angustifolia. Il s’agit d’une plante qui peut atteindre une hauteur de 1.5 m. Le fruit, quant à lui, a l’apparence d’une gousse aplatie et renferme 6 à 8 graines qui sont toxiques. Cette plante contient également de nombreux principes actifs. On peut notamment citer les mucilages, les flavonoïdes, les sennosides, les anthraquinones et les hétérosides naphtaléniques. Ces composants sont les premiers responsables des propriétés médicinales du séné.

Usages en médecine naturelle

Le séné est un réputé comme étant un puissant laxatif. À cet effet, il est employé pour stimuler le transit intestinal et pour faciliter la progression du bol alimentaire. Il est particulièrement indiqué en cas de constipation passagère. D’ailleurs, associé à une alimentation riche en fibre, il est efficace en cas de paresse intestinale.

En outre, il favorise l’apparition des selles molles. Il est donc prescrit dans les cas de fissures anales et hémorroïdes.

La prise de cette plante est également recommandée avant de procéder à une coloscopie ou une radiologie. Sa propriété purifiante permet, en effet, de purger les intestins. À noter qu’il s’agit d’une des conditions requises pour identifier la cause exacte d’une affection.

Autrefois, le séné était utilisé pour traiter divers troubles hépatiques. On distingue, entre autres, la jaunisse ou encore la fièvre typhoïde.

Formes galéniques

Pour un usage thérapeutique, on utilise principalement les feuilles et la gousse de la plante. Les différentes formes d’utilisation sont :

  • Tisane ou infusion
  • Extraits secs
  • Teinture mère
  • Gélule
  • Comprimé
  • Huile végétale

Conseils d’utilisation et dosage usuel

  • Tisane : Dans une tasse d’eau bouillante, ajouter 0.5 à 2 g d’extraits secs puis laisser infuser. Prendre une tasse le matin et une autre avant le coucher si nécessaire.
  • Teinture mère : Diluer 25 gouttes de teinture dans un verre d’eau et en prendre 3 fois par jour.
  • Gélule : La prise quotidienne recommandée est de 3 à 6 gélules.
  • Comprimé : 1 à 2 comprimés le soir
  • Huile végétale

Prendre 1 cuillère à café en 2 fois par jour. En usage externe, l’huile végétale de séné est utilisée pour les soins capillaires. Elle aide à lutter contre les poux et les chutes de cheveux. Elle permet également d’avoir des cheveux longs et noirs.

Contre-indications et précautions d’emploi

La prise du séné est fortement déconseillée dans les cas suivants :

  • Grossesse et allaitement
  • Inflammation du côlon
  • Constipation chronique
  • Trouble cardiaque
  • Déshydratation sévère
  • Enfant de moins de 12 ans

Par ailleurs, utilisé à long terme, il peut entraîner une carence en sels minéraux, une arythmie cardiaque, des diarrhées et des spasmes gastro-intestinaux. Une cure de 8 à 10 jours est donc recommandée afin d’éviter les risques de surdosage. Il est également déconseillé de prendre le séné avec d’autres plantes possédant des activités laxatives comme le boldo, l’aloès ou la rhubarbe.