Les selles dures : les causes, les traitements et quand consulter un médecin

Nous allons examiner les causes des selles dures, les traitements disponibles et quand il est nécessaire de consulter un médecin.

Les selles dures sont un problème courant qui peut être inconfortable et causer des difficultés lors de l’évacuation des selles. Elles se produisent lorsque les selles passent trop lentement dans le côlon, permettant ainsi au côlon d’absorber trop d’eau des selles. Les selles deviennent alors dures et sèches. Nous allons examiner les causes des selles dures, les traitements disponibles et quand il est nécessaire de consulter un médecin.

Les causes des selles dures

Les selles dures peuvent être causées par différents facteurs, notamment le mode de vie, l’alimentation, l’activité physique et les médicaments. Certaines conditions médicales peuvent également entraîner des selles dures. Voici quelques-unes des causes les plus courantes :

1. Alimentation inadéquate

Une alimentation pauvre en fibres peut causer des selles dures. Les fibres facilitent le mouvement des aliments dans le tractus digestif et absorbent l’eau pour ramollir les selles. Il est donc important de consommer suffisamment de fruits, de légumes, de céréales complètes et de légumineuses pour maintenir des selles normales.

2. Déshydratation

Une hydratation insuffisante peut également entraîner des selles dures. Lorsque l’organisme manque d’eau, le côlon absorbe davantage d’eau des selles, ce qui les rend plus dures et plus difficiles à évacuer. Il est donc essentiel de boire suffisamment d’eau tout au long de la journée pour maintenir une hydratation adéquate.

3. Manque d’activité physique

Le manque d’activité physique peut affecter la circulation sanguine vers l’intestin, ce qui entraîne un ralentissement du mouvement des aliments dans le tractus digestif. Il est recommandé de faire régulièrement de l’exercice physique pour favoriser la digestion et prévenir la constipation.

4. Effets secondaires des médicaments

Certains médicaments peuvent ralentir la digestion et causer des selles dures. Par exemple, les antidépresseurs tricycliques peuvent perturber le fonctionnement normal du tractus digestif. Il est important de parler à son médecin si l’on soupçonne que des médicaments peuvent être à l’origine des selles dures.

5. Conditions médicales sous-jacentes

Certaines conditions médicales peuvent entraîner une constipation chronique et des selles dures. Parmi celles-ci, on retrouve le syndrome du côlon irritable (IBS), le diabète, l’hypothyroïdie, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer et certains types de cancer. Si l’on souffre de l’une de ces affections, il est important de consulter un médecin pour obtenir un traitement approprié.

Traitements pour les selles dures

Heureusement, il existe plusieurs traitements disponibles pour les selles dures et la constipation. Voici quelques-unes des options de traitement les plus courantes :

1. Changements alimentaires

L’un des moyens les plus simples de traiter les selles dures est de modifier son alimentation. Il est recommandé de consommer davantage de fibres alimentaires, telles que des fruits, des légumes, des céréales complètes, des légumineuses et des noix. Les fibres alimentaires aident à ramollir les selles et à favoriser leur passage dans le côlon. Il est également important de boire beaucoup d’eau pour maintenir une hydratation adéquate.

2. Laxatifs

Dans certains cas, il peut être nécessaire de prendre des laxatifs pour traiter les selles dures. Les laxatifs osmotiques, les laxatifs émollients (ou « ramollisseurs de selles ») et les laxatifs formant du volume sont quelques-unes des options disponibles. Cependant, il est important de suivre les instructions du médecin et de ne pas abuser des laxatifs, car cela peut entraîner une dépendance et une détérioration de la fonction intestinale.

3. Enema

Dans les cas graves de constipation, un lavement peut être nécessaire. Un lavement consiste à introduire un liquide ou un gaz dans le rectum pour vider les intestins ou administrer un médicament. Les lavements ajoutent de l’eau aux selles et peuvent stimuler l’envie d’aller à la selle.

4. Suppléments

Certains suppléments, tels que le magnésium, peuvent aider à soulager la constipation. Une étude de 2019 a révélé que les suppléments de magnésium amélioraient les symptômes de la constipation. Cependant, il est important de consulter un médecin avant de prendre tout supplément pour traiter les selles dures.

Quand consulter un médecin

Dans la plupart des cas, les selles dures sont temporaires et peuvent être traitées à la maison. Cependant, il est important de consulter un médecin si l’on rencontre les situations suivantes :

  • Les selles dures durent plus d’une semaine ou sont récurrentes.
  • Les selles dures provoquent des saignements ou des douleurs.
  • Les selles dures apparaissent après avoir commencé un nouveau médicament.

Il est également important de consulter un médecin si l’on a un enfant qui ne parvient pas à évacuer les selles pendant plusieurs jours ou s’il semble très perturbé par des selles dures. La constipation chronique et non traitée peut entraîner des complications, il est donc essentiel de recevoir un traitement approprié.

Les selles dures chez les enfants

Les selles dures sont également un problème courant chez les bébés et les enfants. La douleur lors de l’évacuation des selles peut amener un enfant à éviter d’aller à la selle, ce qui aggrave le problème. Dans les cas graves de constipation chez les enfants, il peut y avoir un blocage partiel des intestins, ce qui peut entraîner des douleurs et une incontinence fécale.

Les parents et les soignants doivent parler à un médecin avant de donner des médicaments contre la constipation à un enfant. Certains de ces médicaments peuvent contenir des ingrédients qui ne sont pas sûrs pour les enfants et les bébés. En attendant de consulter un médecin, voici quelques pratiques qui peuvent aider :

  • Emmener l’enfant aux toilettes régulièrement pour l’encourager à aller à la selle.
  • Offrir une récompense positive à l’enfant lorsqu’il est assis sur les toilettes pour l’aider à associer les toilettes à une expérience positive.
  • Éviter les punitions et les réprimandes en cas d’accidents aux toilettes. La constipation n’est pas la faute de l’enfant, et le réprimander ne fera qu’augmenter son anxiété à l’égard des toilettes, ce qui peut aggraver la constipation.
  • Veiller à ce que l’enfant soit bien hydraté en lui offrant beaucoup d’eau et en évitant les collations sucrées et les jus de fruits.
  • Offrir des fruits à l’enfant pour ramollir les selles. Les pruneaux sont particulièrement recommandés car ils sont riches en fibres. Il convient d’éviter de donner des bananes, car elles peuvent aggraver la constipation chez certains enfants.
  • Encourager le mouvement en effectuant des mouvements de bicyclette avec les jambes de bébé. Cela peut aider à faciliter l’évacuation des selles.

 

Les selles dures sont un problème courant qui peut être inconfortable et causer des difficultés lors de l’évacuation des selles. Elles peuvent être causées par différents facteurs, notamment une alimentation inadéquate, la déshydratation, le manque d’activité physique, les effets secondaires des médicaments et certaines conditions médicales sous-jacentes.

Heureusement, il existe plusieurs traitements disponibles pour les selles dures, tels que des changements alimentaires, des laxatifs, des lavements et des suppléments. Dans certains cas, il peut être nécessaire de consulter un médecin pour obtenir un traitement approprié.

Il est également important de surveiller les selles dures chez les bébés et les enfants, car cela peut entraîner des problèmes tels que des blocages intestinaux et une incontinence fécale. Les parents et les soignants doivent consulter un médecin avant de donner des médicaments contre la constipation à un enfant et adopter des pratiques adaptées pour encourager une évacuation régulière des selles.

En conclusion, il est essentiel de prendre des mesures pour traiter les selles dures et la constipation afin d’éviter des complications potentielles et de maintenir une santé intestinale optimale.

4.3/5 - (6 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Marie Desange