Le houx : ses bienfaits, son histoire et ses valeurs

le houx

Le houx est un végétal thérapeutique. On l’appelle aussi ruscusaculeatus, buis piquant, myrte sauvage des anciens ou laurier d’Alexandrie. Cette belle herbette provient de la famille botanique des liliacées et sa provenance est attribuée à l’Europe. Elle renferme des molécules actives comme la lactone sesquiterpénique, l’acide caféique, l’acide gras, la théobromine ou alcaloïde, l’ilixanthine et des stérols. Elle a également des hormones végétales appelées auxines et gibbérellines. Le houx a des qualités avantageuses et de multiples propriétés curatives notables. En effet, elle est reconnue pour ses actions toniques des surrénales, antispasmodiques et essentiellement antirhumatismal.

Les 7 principales vertus médicinales du buis piquant

On préconisée son utilisation en cas de :

  • Dysfonctionnement du système nerveux (stabilisation de la tension artérielle, traitement d’épilepsie et amélioration de la digestion) ;
  • Bourdonnements d’oreille tout en améliorant l’audition ;
  • Problèmes liés aux reins(rétention d’eau ou lithiase rénale);
  • Dérèglement du cycle menstruel ;
  • Maladies auriculaires et ophtalmologiques. Il agit sur la circulation veineuse (de la rétine).
  • Fièvres anormales ou intermittentes.
  • Inflammation bronchiques et pulmonaires (grippe, coup de froid, maux de gorge…).

Ce végétal est employé en phytothérapie sous quelle forme ?

Il peut être appliqué sous différents aspects. Ceux-ci sont à l’origine des feuilles et des racines transformées de cet arbuste. De ce fait, il est fréquemment disponible en : eau florale, décoction des feuilles déjà séchées, crème, macérât (2 gouttes/j à ajouter dans une tasse d’eau) et les préparations liquides comme les tisanes ou les infusions.

Les posologies idéales pour l’usage des :

  • Racines séchées (1 c à café pour 250 ml d’eau bouillante),
  • Feuilles séchées (entre 30 à 60 g/l d’eau bouillante).

Le houx et toutes ses valeurs

Hépatocellulaire, fébrifuge, régénératrice, hépato régulatrice, comptent également parmi les vertus offertes par le houx. C’est une herbacée thérapeutique qui peut s’avérer très bénéfique pour traiter les contusions, le vieillissement cellulaire, les troubles nerveux et les problèmes de la circulation du sang.

Pour fabriquer le vin de houx, mélangez de l’alcool et des feuilles hachées puis laissez macérer et ajoutez du vin blanc. Ses jeunes poussent peuvent être préparées crues ou cuites comme les asperges.

Son huile est vigoureusement recommandée dans le traitement des problèmes cutanés (allergie, irritation, rougeur, piqûre d’insectes, hémorroïdes, bleus et varices). Ce liquide essentiel peut être appliqué directement sur la peau.

Contre-indications et précaution d’emploi avec le houx

Il est à éviter :

  • Durant la gestation et l’allaitement,
  • En cas d’allergies cutanées,
  • Chez les enfants,

Légèrement toxique, son utilisation prolongée n’est pas recommandée. Les personnes disposant des problèmes d’hypertension artérielle, des reins et du foie doivent aussi l’éviter. Les compléments alimentaires à base du houx ne sont pas à prendre à la léger. En effet, avant d’en prendre, il vous faut une consultation médicale.