La jusquiame : une plante toxique qui possède des propriétés médicinales

la jusquiame

C’est une plante annuelle ou biennale. La jusquiame de son nom scientifique Hyoscyamus niger possède des feuilles légèrement lobées et à fleurs jaune pâle veinées de rouge en forme de clochette. La plante peut atteindre jusqu’à 1 m de haut. Elle existe principalement en trois variantes : noire, blanche et dorée ; toutes possèdent les mêmes effets hallucinogènes et divagateurs, mais c’est notamment la noire qui est la plus puissante. D’originaire d’Asie Mineure et d’Europe du Sud ; celle-ci pousse désormais en Europe centrale et occidentale. On peut la trouver notamment en Angleterre et en Amérique du Nord. Sa culture se pratique pour ses propriétés thérapeutiques. Ses principes toxiques, comme chez certaines plantes, peuvent en effet être transformés en médicament. La récolte de ses feuilles et fleures doit se faire après la floraison pour extraire les toxines. Les principes actifs de la plante sont les alcaloïdes (nicotine, atropine, solanine, hyoscyamine…), l’hyoscyamine et la scopolamine.

Les propriétés médicinales de la jusquiame

La phytothérapie utilise ses feuilles et fleurs pour ses propriétés antalgiques et sédatives.

  • Le phytothérapeute peut le prescrire pour réduire les douleurs occasionnées par les calculs rénaux ou des douleurs abdominales.
  • Par ailleurs, il s’agit d’un excellent antispasmodique. Les personnes qui souffrent de mal de transport peuvent en prendre.
  • Entre autres, elle peut également soulager certains troubles respiratoires comme l’asthme et la bronchite.
  • Elle agit efficacement au début d’une maladie de Parkinson. Son action sédative et antispasmodique agit contre les tremblements et les rigidités musculaires du parkinsonien.
  • La plante réduit également les sécrétions des muqueuses, de la salive et des sucs digestifs.
  •  Enfin, certaines personnes l’utilisent en usage externe, pour soulager les douleurs occasionnées par la sciatique, le rhumatisme ou la névralgie.

Sous quelles formes peut-on prendre cette plante ?

On extrait les principes actifs de la plante à partir de ses feuilles et fleurs pour produire de l’huile essentielle. À l’état sec, on peut en produire de la cigarette ou d’encens. On peut également l’utiliser sous forme d’infusion. Les narcotiques cuisent ses feuilles et racines dans du vinaigre pour tirer des effets hallucinogènes.

Comment utiliser la jusquiame?

  • La macération des feuilles et fleurs peut donner une teinture mère. On peut l’employer pour traiter les inflammations occasionnées par les calculs rénaux.
  • Pour l’infusion, prenez 0,5 gr de feuilles séchées et bouillez-les dans 200 cl d’eau. Filtrez et buvez la moitié de la préparation avant d’aller se coucher le soir. L’autre moitié peut être bue si vous ne trouvez pas le sommeil.
  • Les feuilles et les fleurs sèches peuvent être fumées ou utilisées comme encens pour apaiser l’asthme et la bronchite.
  • Appliquez son l’huile essentielle sur les régions affectées par les inflammations

Quelles précautions prendre pour son utilisation ?

Sans précautions, celle-ci peut devenir toxique pour celui qui la consomme. C’est pourquoi il est recommandable de demander la prescription d’un médecin ou d’un phytothérapeute avant d’en prendre. Un dosage excessif peut aboutir à des spasmes, de la tachycardie ou des hallucinations, voire un arrêt instantané de la respiration.