La dinde : une viande blanche aux diverses vertus.

Vous cherchez une option plus maigre et plus saine que la viande rouge ? Essayez la dinde ! Cette viande blanche regorge de protéines et a une saveur douce qui se marie bien avec à peu près tout. Que vous recherchiez un repas de semaine facile ou quelque chose de spécial pour l’Action de grâce, la dinde est une option polyvalente. Découvrez-en plus dans cet article !

Pour la plupart des gens, la dinde n’est qu’un plat traditionnel des fêtes. Pourtant, la dinde est une option polyvalente et saine qui peut être appréciée dans toutes les saisons.

La dinde est pauvre en graisses et en cholestérol.

En particulier la poitrine de dinde. Pour cette raison, elle fait partie des viandes les plus saines. Sa teneur en graisses saturées est trop faible, inférieure à un gramme par portion de 100 grammes.

En guise de comparaison, la viande de bœuf comporte 6 grammes de gras saturés pour 100 grammes et l’agneau 9 grammes de gras saturés pour 100 grammes. Il est également moins calorique par portion (100 g) que les autres viandes.

Il est conseillé aux hommes et aux femmes de ne consommer que 20 g de graisses saturées au total par jour, dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée. Vous devez essayer de ne pas manger trop de graisses saturées, car elles peuvent entraîner une augmentation du taux de cholestérol dans le sang, ce qui peut alors accroître le risque de maladie cardiaque.

La viande de poitrine de dinde a une faible teneur en graisses saturées, soit moins d’un gramme de graisses saturées par portion de 100 g. Le blanc de dinde est donc une excellente option de repas pauvre en graisses !

Que vous aimeriez varier vos plats, perdre du poids ou contrôler votre santé, la dinde fait partie des choix optimaux qui vous permettront de maintenir votre bonne forme et une meilleure santé cardiovasculaire.

La dinde est riche en protéines.

La plupart des gens savent que la dinde est une bonne source de protéines, mais ils ne savent peut-être pas à quel point elle peut être bénéfique. Pour commencer, la dinde est une véritable source de protéines maigres, fournissant tous les acides aminés essentiels au maintien et à la construction du tissu musculaire. En outre, la dinde est également une bonne source de vitamines B, qui sont essentielles à la production d’énergie et au métabolisme.

Enfin, la dinde est aussi une bonne source de sélénium, un minéral qui contrôle la fonction immunitaire. Comme vous pouvez le constater, la dinde n’est pas seulement une délicieuse tradition des fêtes, c’est aussi un aliment nutritif qui peut avoir un impact positif sur votre santé. Alors qu’attendez-vous de l’introduire dans votre régime alimentaire habituel ?

La dinde a des vertus anticancéreuses.

Le sélénium cité précédemment est présent d’une valeur de 31 mcg dans une portion de 100 g de dinde désossée. Ce minéral indispensable au fonctionnement du métabolisme des hormones thyroïdiennes, des systèmes de protection antioxydants et du système immunitaire. Le sélénium est connu par sa fonction de protéger des cellules.

Ainsi, l’avantage le plus surprenant de la dinde est ses propriétés anticancéreuses. Des études ont montré qu’un des composés de la dinde, spécialement le sélénium, peut contribuer à inhiber la croissance des cellules cancéreuses.

La dinde stimule l’humeur.

La dinde a été créditée de propriétés stimulantes pour l’humeur. Elle renferme du tryptophane, un acide aminé considéré comme essentiel pour l’organisme et précurseur de la sérotonine. À son tour, c’est un neurotransmetteur favorisant l’amélioration de l’humeur et de l’appétit.

Le tryptophane contribue également au renforcement du système immunitaire, comme le suggère une étude scientifique. Comme il est présent en force entre autres acides aminés dans la dinde. Il participe en conséquence au traitement naturel de l’insomnie. Il est donc recommandé aux personnes insomniaques ou celles qui souffrent de troubles de sommeil.

Comment bien cuisiner la dinde pour tirer profit de ses nutriments ?

La cuisson d’une dinde peut sembler être une tâche ardue, mais en suivant ces astuces, elle peut être facilement accomplie.

Première étape consiste de prévoir 400 g de dinde par personne.

Il est temps de commencer à la préparer pour la cuisson.

En premier lieu, retirez les abats et le cou de la cavité. Ils peuvent être conservés et utilisés pour faire de la sauce ou de la farce, ou bien, ils peuvent être jetés.

Ensuite, mettez dans un bol, du sel et du gingembre en poudre, mélangez les deux, prenez-en une poignée et massez la dinde de tous les côtés jusqu’à ce qu’elle soit complétement couverte.

Puis, servez-vous de l’eau froide pour rincer la dinde de l’extérieur et de l’intérieur. N’oubliez pas d’essuyer la peau avec du papier absorbant, car elle sera plus croustillante à la cuisson.

Il est maintenant temps d’assaisonner la dinde.

Vous pouvez choisir la combinaison d’épices que vous préférez, mais les assaisonnements de base sont le sel, le poivre, l’ail et la poudre d’oignon. Une fois la dinde assaisonnée, vous pouvez passer à la cuisson.

C’est le moment de placer votre dinde dans le four.

La meilleure façon de cuire une dinde est de la placer dans un four réglé à 160 degrés Celsius. Le temps de cuisson varie en fonction de la taille de la dinde, mais en règle générale, il faut compter environ 15 minutes par 400 g. Lorsque la dinde est bien cuite, sa température interne doit atteindre 70 degrés Celsius.

Retirez la dinde du four et attendez 30 minutes maximum avant de la découper. Les jus de cuisson auront ainsi le temps de se répartir dans toute la viande. Ce qui donnera une dinde plus juteuse et plus savoureuse. La cuisson d’une dinde n’a pas besoin d’être compliquée ; avec un peu de planification, vous pouvez facilement préparer un délicieux repas que votre famille appréciera.

Conseils :

  • Si vous le pouvez, achetez des produits biologiques. Les dindes élevées biologiquement ont été traitées humainement et sont moins susceptibles de contenir des pesticides et des herbicides.
  • Recherchez une viande souple.
  • Un rôti de dinde est bien cuit lorsqu’il est chaud jusqu’à la dernière goutte.
  • La dinde se dessèche rapidement, alors ne la faites pas trop cuire.
  • Si vous faites mariner la viande de dinde, mettez-la au réfrigérateur dès que vous avez terminé, car elle est très sensible à la chaleur.
  • Conservez la dinde séparément de la sauce, de la farce ou des aliments crus.
  • La dinde réfrigérée se conserve un ou deux jours. Si elle est déjà cuite, elle se conservera environ quatre jours.
* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -