Huile essentielle de néroli : qualités et usages en aromathérapie

huile essentielle de néroli

Du bigaradier, l’arbre qui produit l’oranger amer, on tire 3 huiles essentielles de propriétés différentes. L’huile essentielle de néroli, par exemple, s’obtient par la distillation complète des fleurs de l’arbre. Il s’agit d’une essence très appréciée dans l’univers de l’aromathérapie grâce à ses propriétés et à ses vertus. Son nom scientifique est Citrus aurantium ssp amara.

Profil biochimique

L’huile essentielle de néroli renferme 35 à 40 % de monoterpènes. On cite, le limonène ou encore le pinène. Elle contient également 40 à 45 % de monoterpénols dont le linalol, qui est le composant majoritaire.

Enfin, on détecte la présence de nérolidol, d’acétate de linalyle et d’acétate de géranyle.

Principales indications thérapeutiques

L’huile essentielle de néroli participe à l’amélioration du confort digestif. Elle contribue au bon fonctionnement du pancréas et du foie. De ce fait, elle intervient principalement dans le traitement des troubles digestifs et intestinaux. On distingue, entre autres, la colite, l’entérocolite, l’indigestion ainsi que les cas d’insuffisance hépatopancréatique. En outre, elle exerce une fonction régulatrice en cas d’arythmie cardiaque et d’hypertension.

Sur le plan cutané, cette huile offre des propriétés anti-infectieuses, antifongiques et antibactériennes. Elle participe également à la régénération cutanée. À cet effet, elle entre dans le cadre de soin des peaux matures, sensibles, sèches et à imperfections. Ses principales indications sont les ridules, les rides, l’acné et les dermatoses.

Sur le plan psychologique, cette essence concentrée favorise le bien-être mental et nerveux. De par son activité relaxante, elle aide à lutter contre le stress, l’anxiété, l’angoisse et autres troubles nerveux. En outre, grâce à son effet positivant, elle permet de traiter la dépression, le surmenage et le burn-out. Elle permet également de retrouver la confiance en soi et améliore la qualité du sommeil en cas d’insomnies.

Enfin, elle aide à combattre les cas d’asthénie sexuelle et soulage les symptômes de la ménopause et du syndrome prémenstruel.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Recommandations d’utilisation

Pour l’usage thérapeutique de l’huile essentielle de néroli, toutes les voies d’administration sont possibles. Néanmoins, la prise par voie orale nécessite une prescription médicale.

Pour l’application externe (en massage ou en bain), il est nécessaire de procéder à une dilution avant toute utilisation. En massage sur les parties concernées, mélanger 1 goutte d’huile essentielle dans 4 gouttes d’huile végétale. Ensuite, en cosmétique, mélanger 1 goutte d’huile essentielle dans une dose de crème, de lait ou toutes autres préparations cosmétiques.

En inhalation, cette huile essentielle améliore le quotidien des femmes ménopausées et celles en période prémenstruelle.

Enfin, pour créer un environnement calme et relaxant, procéder à une diffusion atmosphérique en suivant les indications sur la notice d’utilisation.

Motifs de prudence et contre-indications

L’usage de l’huile essentielle de néroli est réservé aux adultes, aux adolescents et aux enfants de plus de 6 ans. Son utilisation chez les femmes en période de grossesse et d’allaitement n’est pas recommandée sauf sur l’avis d’un médecin ou d’un thérapeute.

Enfin, il est nécessaire de respecter les doses prescrites. Ingérée à forte dose, elle peut devenir néphrotoxique.