Voici toutes les indications thérapeutiques du mélilot

bienfaits du mélilot

Le Mélilot pousse en Eurasie, en Afrique du Nord, en Europe et en Asie. Il s’adapte aussi facilement dans les régions tempérées et peut atteindre une altitude de 2200 m. C’est une plante herbacée dérivée de la famille des fabaceae et sous section melilotus. Sa branche est agrémentée des fleurs trifoliées aromatiques de couleur jaune. Il revêt aussi des jolis feuillages pétioles et des fruits en gousse pour finalement former des grappes. On le nomme également luzerne royale, couronne royale, trèfle de cheval, herbe aux mouches, trèfle jaune, luzerne bâtarde, herbe aux puces ou melilotus officinalis (en latin). Il bénéficie des acides phénoliques, d’importants flavonoïdes, de nombreux saponosides et des coumarines.

Le mélilot est utilisé pour quelle raison ?

Le mélilot a des valeurs protectrices, relaxantes, fluidifiantes, anti-inflammatoires et résolutives. Il est utilisé en médecine naturelle depuis longtemps. Il prévient les embolies, tonifie l’organisme, soigne les problèmes veineux et élimine les varices. Cet arbuste soigne les :

  • spasmes pelviens et digestifs,
  • règles douloureuses,
  • ulcères variqueux,
  • troubles du sommeil,
  • toux spasmodiques,
  • hémorroïdes,
  • crampes nocturnes,
  • contusions.

Il favorise la bonne circulation sanguine et fortifie les défenses immunitaires. Ce remède myotrope contrôle des fonctions du foie. Il œuvre également sur la veine, le capillaire et le lymphatique.

Les divers choix d’utilisations phytothérapiques ?

Le mélilot est conçu sous forme de mélanges (infusions), de gélules (poudre), d’extraits secs ou de fleurs séchées. La partie exploitée pour faire les différentes formes de préparation est la sommité fleurie(mélilot officinal ou sommet de l’inflorescence).

En teinture-mère, il permet de traiter :

  • les jambes lourdes,
  • les bouffées de chaleur,
  • et les troubles de la ménopause.

La dose idéale pour cette forme est de 35 gouttes à ajouter dans un verre d’eau. A prendre trois fois par jour en simultané avec les repas.

Exploiter au mieux les bienfaits du mélilot

Cette fourragère présente tout un tas de bienfaits. Ses graines servent d’aromate et ses fleurs produisent des étonnantes infusions. On peut aussi utiliser cette plante herbacée pour parfumer diverses recettes.

Pour les compresses, mettez 20 g de fleurs séchées dans 10 cl d’eau et faites bouillir pendant 15 min. Application 2 à 3 fois/j.

En agriculture bio, il peut servir d’excellent engrais.

Est-ce qu’on peut utiliser le mélilot sereinement ?

L’utilisation du mélilot est presque sans danger, mais, il existe quand même quelques points à préciser. Il n’est pas prescrit aux personnes qui ont des maladies hépatiques, aux mamans qui allaitent et aux gosses (- de 3 ans). Il est également déconseillé si vous prenez des médicaments anticoagulants ou si vous souffrez d’hémophilies.

De plus, la recommandation d’un médecin spécialiste est toujours indispensable pour :

  • éviter de confronter à des éventuels désagréments,
  • être sûr de la posologie adéquate,
  • échapper à toutes sortes d’allergies.