Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Spasmes abdominaux: comment lutter contre les crampes d’estomac

Nous explorons ici les différentes causes des spasmes abdominaux, les symptômes associés et les options de traitement disponibles.

Les spasmes abdominaux, également connus sous le nom de crampes d’estomac ou de contractions, se produisent lorsque les muscles de l’estomac ou des intestins se contractent de manière involontaire. Ces spasmes peuvent varier en intensité et en durée. Bien que souvent bénins, ils peuvent parfois signaler un problème sous-jacent nécessitant une attention médicale.  Nous explorons ici les différentes causes des spasmes abdominaux, les symptômes associés et les options de traitement disponibles.

Les causes des spasmes abdominaux

Il existe de nombreuses causes possibles de crampes abdominales et de spasmes. Certaines sont bénignes et ne nécessitent aucun traitement, tandis que d’autres peuvent être le signe d’une condition sous-jacente nécessitant une attention médicale. Voici quelques-unes des causes les plus courantes de spasmes abdominaux :

1. Constipation

La constipation est l’une des causes les plus courantes de crampes abdominales. Elle se caractérise par une diminution de la fréquence des selles, des selles de petite taille ou dures, des ballonnements et des douleurs abdominales. Pour en savoir plus sur les remèdes naturels contre la constipation, consultez cet article.

2. Déshydratation

La déshydratation peut provoquer des déséquilibres des électrolytes dans le corps, ce qui peut entraîner des crampes et des spasmes musculaires. Les symptômes supplémentaires de la déshydratation comprennent une urine foncée, des étourdissements, une soif extrême et des maux de tête. Pour en savoir plus sur la déshydratation chronique, consultez cet article.

3. Gaz

Une accumulation excessive de gaz dans le système digestif peut entraîner des spasmes lorsque les muscles des intestins se contractent pour libérer le gaz. Les symptômes supplémentaires d’un excès de gaz comprennent des ballonnements, des éructations et des flatulences. Pour en savoir plus sur les remèdes maison pour éliminer rapidement les gaz, consultez cet article.

4. Gastrite et gastro-entérite

La gastrite est une inflammation de l’estomac, tandis que la gastro-entérite implique une inflammation à la fois de l’estomac et des intestins. Ces deux conditions sont généralement causées par des infections et peuvent provoquer des crampes abdominales, des ballonnements, des nausées, des vomissements et des diarrhées. Pour en savoir plus sur les causes possibles des nausées et des vomissements, consultez cet article.

5. Ileus et gastroparésie

L’ileus se produit lorsque le mouvement péristaltique des muscles intestinaux ralentit ou s’arrête, tandis que la gastroparésie se caractérise par un ralentissement constant de ce mouvement dans l’estomac. Ces deux conditions peuvent être causées par des infections, une inflammation, une inactivité, une chirurgie ou l’utilisation de narcotiques. Les symptômes supplémentaires incluent des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, des ballonnements et une sensation de satiété précoce. Pour en savoir plus sur les conseils diététiques pour la gastroparésie, consultez cet article.

6. Colite infectieuse

La colite fait référence à l’inflammation du côlon. L’inflammation causée par une infection est connue sous le nom de colite infectieuse. En plus des spasmes intestinaux, les symptômes de la colite infectieuse comprennent la déshydratation, la diarrhée (parfois avec du sang), des selles fréquentes, des douleurs rectales et abdominales, ainsi que de la fièvre. Pour en savoir plus sur la différence entre la gastro-entérite et la colite, consultez cet article.

7. Maladies inflammatoires de l’intestin

Les maladies inflammatoires de l’intestin (MII) regroupent un ensemble de conditions chroniques caractérisées par une inflammation du tractus digestif. Les types les plus courants de MII sont la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. Les symptômes associés aux MII comprennent des douleurs abdominales, des diarrhées, des saignements, de la fatigue et une perte de poids. Pour en savoir plus sur l’impact des MII sur les enfants, consultez cet article.

8. Syndrome de l’intestin irritable

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est un trouble digestif fonctionnel, ce qui signifie que le tractus digestif semble normal mais provoque néanmoins des symptômes. En plus des spasmes abdominaux, le SII provoque des douleurs abdominales, de la constipation et de la diarrhée. Pour en savoir plus sur les thérapies complémentaires et leur efficacité pour le SII, consultez cet article.

9. Colite ischémique et ischémie mésentérique

La colite ischémique se produit lorsque l’apport sanguin insuffisant provoque une inflammation ou une lésion du gros intestin. Lorsque cela se produit dans l’intestin grêle, on parle d’ischémie mésentérique. Les deux conditions entraînent des crampes ou des spasmes abdominaux et des selles sanglantes.

10. Tension musculaire

Une tension excessive des muscles abdominaux, souvent causée par des exercices tels que les crunchs et les sit-ups, peut entraîner des spasmes musculaires et des douleurs abdominales. Les personnes peuvent également ressentir une sensibilité musculaire et une douleur qui s’aggrave avec le mouvement. Pour en savoir plus sur les causes possibles de la douleur dans la partie supérieure de l’abdomen, consultez cet article.

11. Grossesse

Les changements hormonaux et physiques qui surviennent pendant la grossesse peuvent entraîner des douleurs abdominales et des spasmes. La plupart du temps, ces spasmes sont normaux et ne nécessitent aucune intervention médicale. Cependant, les femmes enceintes qui ressentent des spasmes réguliers ou douloureux devraient consulter un médecin. Les spasmes abdominaux pendant la grossesse peuvent être causés par des contractions de Braxton-Hicks ou par l’accumulation de gaz due à l’augmentation des niveaux de progestérone. Pour en savoir plus sur les contractions de Braxton-Hicks et comment les distinguer des vraies contractions, consultez cet article. Pour en savoir plus sur la gestion de la constipation pendant la grossesse, consultez cet article.

Diagnostic et traitement des spasmes abdominaux

Le diagnostic des spasmes abdominaux vise à identifier la cause sous-jacente. Un médecin procédera à un examen physique, prendra en compte les symptômes et l’historique médical du patient, et pourra recommander des tests sanguins et des examens d’imagerie tels qu’une échographie ou une tomodensitométrie. Il peut également demander au patient de tenir un journal des spasmes, de noter les aliments consommés et les activités physiques pour aider à déterminer la cause.

Dans de nombreux cas, les spasmes abdominaux se résolvent d’eux-mêmes et ne nécessitent pas de traitement particulier. Cependant, les spasmes sévères ou fréquents peuvent indiquer une condition plus grave nécessitant une investigation médicale. Les personnes présentant des symptômes tels que des selles sanglantes, des douleurs thoraciques, une difficulté à respirer, une détresse émotionnelle due aux spasmes, de la fièvre, une douleur intense, des vomissements, une peau jaunâtre, une perte de poids ou des selles noires et goudronneuses devraient consulter immédiatement un médecin.

Le traitement des spasmes abdominaux dépendra de la cause sous-jacente. Pour des problèmes tels que les MII et la colite infectieuse, un médecin prescrira probablement des médicaments pour traiter ou gérer la condition. Il peut également recommander des changements alimentaires, des changements de mode de vie, tels que l’arrêt du tabac ou l’exercice, ainsi que des remèdes maison, par exemple boire beaucoup d’eau pour rester hydraté.

Les remèdes maison peuvent également aider à soulager les spasmes abdominaux, mais il est important de consulter un médecin avant de les utiliser, car ils peuvent ne pas convenir à tout le monde. Quelques remèdes maison qui peuvent être efficaces comprennent le repos, l’application de chaleur sur l’abdomen, les massages doux des muscles abdominaux, l’hydratation adéquate et les bains tièdes à base de sels d’Epsom.

Pour prévenir les spasmes abdominaux, il est recommandé de rester hydraté, d’éviter les aliments problématiques, de faire d’autres changements alimentaires si nécessaire, de gérer les conditions sous-jacentes et de consulter un médecin rapidement si les spasmes persistent ou s’aggravent. En conclusion, les spasmes abdominaux peuvent être causés par de nombreuses conditions différentes, allant de la constipation à la colite.

Dans la plupart des cas, ils se résolvent d’eux-mêmes, mais certaines causes peuvent nécessiter une attention médicale. Il est important de consulter un médecin si les spasmes persistent ou s’aggravent, ou s’ils sont accompagnés d’autres symptômes tels que des selles sanglantes, de la fièvre ou des vomissements.

4/5 - (3 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi