6 légumes à indice glycémique élevé que vous devez consommer modérément  

Avez-vous parfois du mal à maintenir un régime alimentaire sain ? Si oui, c’est peut-être parce que vous ne mangez pas les bons types d’aliments. De nombreux fruits et légumes présentent des avantages pour la santé, mais tous n’ont pas le même indice glycémique. Les aliments à indice glycémique élevé peuvent provoquer un pic de glycémie, ce qui nous rend fatigués et léthargiques.

Pommes de terre :

Les pommes de terre sont incroyablement riches en amidon et ont un IG élevé de 85. Il est donc recommandé de limiter votre consommation quotidienne de pommes de terre si vous souhaitez réduire votre indice glycémique. Un bon moyen d’y parvenir est d’opter pour des variétés à faible teneur en amidon, comme les pommes de terre rouges ou jaunes, plutôt que les pommes de terre blanches ou roussâtres. De plus, essayez de réduire le nombre de portions ou d’expérimenter des méthodes de cuisson plus saines, comme faire bouillir, cuire à la vapeur ou au four les pommes de terre au lieu de les faire frire dans l’huile.

Panais :

Le panais est un autre légume-racine qui peut parfois être négligé, mais qui a malheureusement un indice glycémique modérément élevé entre 52 et 97, ce qui signifie que les personnes qui doivent surveiller leur taux de glycémie doivent être prudentes lorsqu’elles incluent le panais dans leurs recettes, surtout si d’autres ingrédients à base de glucides sont également présents ! Pour réduire les effets des repas contenant du panais, optez pour des méthodes de cuisson plus lentes, comme le rôtissage ou la cuisson au four, plutôt que pour des méthodes plus rapides, comme l’ébullition ou la friture. De cette façon, vous obtiendrez toute la saveur délicieuse du panais sans faire grimper indûment votre taux de glycémie ! De plus, essayez d’associer les recettes de panais à des condiments à faible indice glycémique (IG), comme les vinaigrettes au tahini, qui peuvent contribuer à modérer les pics potentiels des concentrations de glucose postprandiales !

Courge potiron potimarron :

La courge potiron potimarron est un légume incroyablement copieux qui a un IG modéré de 65 lorsqu’elle est cuite, mais qui peut être plus élevé lorsqu’elle est servie crue. N’oubliez donc pas de la cuire avant de la manger ! Manger la courge potiron potimarron en association avec d’autres légumes et protéines comme les noix et les graines peut contribuer à réduire davantage son impact IG global sur votre alimentation en ralentissant le temps de digestion et en maintenant la glycémie stable tout au long de la journée. En outre, le fait de rôtir la courge potiron potimarron à basse température (90 °C) permet de mieux contrôler son index glycémique.

Betterave rouge :

Les betteraves rouges cuites ont un indice glycémique élevé de 65. Pour les personnes qui essaient de suivre un régime à faible indice glycémique, il est donc important de les consommer avec modération. Cependant, il existe toujours des raisons valables de s’assurer que les betteraves rouges cuites font partie de votre plan de repas. Non seulement elles sont délicieuses et pleines de vitamines, de minéraux et de fibres, mais leur indice glycémique peut être facilement réduit en les associant à d’autres ingrédients.

Les glucides à combustion lente comme l’avoine ou le riz sauvage, ainsi que les graisses et les protéines saines comme les graines de tournesol, peuvent contribuer à réduire la vitesse à laquelle le glucose est absorbé dans le sang. C’est important car cela permet de maintenir des niveaux d’insuline stables et de promouvoir des avantages pour la santé à long terme, comme une meilleure digestion, des niveaux d’énergie plus équilibrés, moins de fringales et une meilleure humeur.

Navet :

Les navets peuvent être un légume-racine nutritif, mais très riche en amidon, mais leur consommation doit tout de même être faite avec modération. En effet, les navets bouillis ont un indice glycémique élevé de 85, ce qui signifie qu’en grande quantité, ils peuvent faire grimper de manière significative la glycémie. Heureusement, il est possible de réduire l’indice glycémique des navets en les préparant d’une certaine manière.

Les navets peuvent être cuits avec des ingrédients ajoutés comme de l’huile d’olive ou des ingrédients riches en fibres comme des légumineuses, des céréales ou d’autres légumes, afin de réduire l’indice glycémique. L’ajout de vinaigre ou de jus de citron est également utile pour réduire l’indice glycémique. En outre, le fait de rôtir ou de cuire les navets au lieu de les faire bouillir contribue aussi à réduire considérablement leur indice glycémique.

Carottes :

Lorsqu’elles sont cuites, les carottes peuvent avoir un indice glycémique de 40, c’est pourquoi nous devons prendre certaines précautions lorsque nous les mangeons. Il est important de consommer les carottes crues au lieu de les cuire, cela permettra de réduire leur indice glycémique. Si vous préférez les carottes cuites, optez pour la cuisson à la vapeur. De cette façon, elles conserveront plus de nutriments et de fibres, ce qui peut aider à minimiser l’effet sur les niveaux de sucre dans le sang de votre corps.

 

4/5 - (5 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Margot Fontenive