Sénior: conseils pour améliorer sa maison pour bien vieillir chez soi

Voici les avantages et les inconvénients de vieillir chez soi, ainsi que les moyens de rendre cette situation viable.

Vivre chez soi : c’est un désir sincère partagé par la majorité des personnes âgées lorsqu’elles entrent dans leurs années de vieillesse. Cependant, cela peut devenir hors de portée à mesure que les aléas de la vie s’accumulent avec chaque anniversaire. Heureusement, il existe des moyens simples de rendre le vieillissement à domicile réalisable pour vous-même ou pour un être cher. Un peu de planification et quelques projets de bricolage peuvent aider les personnes âgées à continuer à vivre de manière indépendante. Nous allons examiner les avantages et les inconvénients de vieillir chez soi, ainsi que les moyens de rendre cette situation viable.

Avantages de vieillir chez soi

Les avantages de rester dans une résidence de longue date sont nombreux. Bien sûr, il y a aussi des risques supplémentaires à prendre en compte. Examinons de plus près les avantages et les inconvénients de vieillir chez soi.

Confort et familiarité

Les environnements familiers offrent du confort. C’est peut-être la façon la plus simple de résumer les avantages psychologiques, émotionnels et physiques souvent associés au vieillissement chez soi. Neuf fois sur dix, les gens veulent rester chez eux en vieillissant. C’est là qu’ils ont passé une bonne partie de leur vie et créé des souvenirs. C’est là où ils se sentent le plus à l’aise.

Préservation de l’indépendance

Penser à toutes les choses que vous faites chaque jour pour prendre soin de vous-même. Ces routines font partie intégrante de votre vie quotidienne et vous maintiennent physiquement et mentalement actif. Pouvoir établir et suivre son propre emploi du temps peut être très valorisant.

Réduction des dépenses

Les centres d’accueil pour personnes âgées emploient du personnel dédié à la fourniture de soins, et cela a un coût. Les factures de soins de longue durée peuvent rapidement épuiser une vie d’économies. Vivre chez soi peut éliminer le besoin de cette dépense.

Maintien des réseaux de soutien

Les relations construites au fil des années au sein d’un voisinage ou de sa commune peuvent être précieuses à mesure que les gens vieillissent. Les voisins veillent les uns sur les autres.

Risques de vieillir chez soi

Vieillir chez soi peut être un objectif pour de nombreuses personnes, mais cela ne signifie pas que c’est toujours la meilleure option. Voici quatre raisons pour lesquelles cela pourrait ne pas être la meilleure solution :

Chutes et blessures

Beaucoup de ces chutes peuvent être attribuées aux obstacles de trébuchement dans les maisons. Les escaliers peuvent également devenir dangereux. En vieillissant, les gens ont tendance à moins lever les pieds en marchant. Toute surface surélevée pourrait provoquer une chute. Si une personne âgée vit seule, une chute peut la laisser blessée et incapable de contacter quelqu’un pour obtenir de l’aide.

Isolement

L’isolement social et la solitude sont un risque grave mais sous-estimé pour la santé publique des personnes âgées. Ce statut augmente le risque de décès prématuré, y compris par suicide, de démence, de maladies cardiaques, d’accident vasculaire cérébral, de dépression et d’anxiété. Vivre seul, la perte de la famille et des amis, la maladie et même la perte de l’ouïe peuvent contribuer à des sentiments d’isolement.

Sécurité

Les personnes âgées peuvent être moins capables de faire face à des situations d’urgence (comme un incendie), aux intempéries extrêmes (inondations, tempêtes, neige) ou à la perte des services publics (comme une panne de courant qui coupe le chauffage).

Entretien de la maison

Entretenir une maison n’est pas facile. Faire le ménage, passer l’aspirateur et effectuer toutes sortes de corvées sans fin est épuisant, sans parler du travail extérieur dans le jardin. En bref, le ménage peut devenir une charge, et payer des personnes pour faire ces tâches peut être coûteux. Garder une maison en ordre peut devenir un véritable problème en vieillissant.

Guide pour vieillir chez soi

Si vous ou quelqu’un de proche choisissez de vieillir chez soi, prévoyez d’apporter quelques ajustements et modifications à la maison. La réalité est que la plupart des gens deviennent un peu moins agiles avec l’âge. Votre domicile devrait refléter ce fait.

L’élimination des risques de chute devrait être une priorité majeure de votre liste de choses à faire. (Pour réitérer ce que nous avons mentionné précédemment, les chutes sont la principale cause de blessure chez les personnes âgées.)

Examinons donc quelques produits et projets qui peuvent rendre le vieillissement chez soi un peu plus sûr.

Modifications de la salle de bains

Les salles de bains sont particulièrement dangereuses dans n’importe quelle maison, surtout lorsque nous vieillissons. Les taux de blessures autour des baignoires et des toilettes augmentent avec l’âge. Les tâches apparemment routinières dans la salle de bains, qui ne nécessitaient autrefois pas de réflexion, comme se lever des toilettes ou prendre une douche, peuvent soudainement devenir un défi à mesure que les années passent.

La solution pour minimiser le risque de chute ? Les barres d’appui.

Une barre d’appui peut vous aider à garder l’équilibre en sortant ou en entrant dans la baignoire, un mouvement qui implique une surface glissante et vous oblige à vous tenir sur une jambe pendant un moment. Les barres d’appui peuvent également fournir un soutien stable lors de l’utilisation des toilettes. Outre les barres d’appui, voici d’autres moyens simples et peu coûteux de rendre votre salle de bains plus sûre :

  • Ajouter un tapis antidérapant ou des autocollants antidérapants sur le sol de votre douche.
  • Placer des tapis antidérapants à l’extérieur de votre douche et devant vos toilettes.
  • Utiliser un banc de transfert pour entrer et sortir de la baignoire depuis une position assise.
  • Utiliser une chaise de douche pendant la douche pour éviter les glissades et les chutes.

Les sièges de toilette surélevés peuvent également être achetés pour faciliter le lever et l’assise. Si vous êtes prêt pour un projet plus important, envisagez d’installer une toilette à hauteur confortable pour gagner quelques centimètres de hauteur.

Ajouter des étagères à hauteur des yeux pour la lotion, les brosses à dents et autres produits de toilette est également une bonne idée pour minimiser les efforts de recherche dans les armoires ou les zones de rangement inférieures.

Modifications de l’éclairage

Le vieillissement entraîne des changements dans vos yeux qui peuvent rendre votre vision trouble. Mais un peu d’éclairage supplémentaire peut vous aider à voir les choses un peu plus clairement.

Mettre à jour l’éclairage de votre maison peut créer des pièces plus lumineuses et plus faciles à naviguer. Utilisez des ampoules plus lumineuses dans les luminaires.

Les veilleuses sont également recommandées pour vous guider lors de vos promenades nocturnes dans une maison sombre. Des lumières à faible coût peuvent également être ajoutées le long des escaliers pour éclairer chaque marche, ce qui est essentiel car la perception des profondeurs diminue souvent avec l’âge. Partout où il y a beaucoup de passage, assurez-vous qu’il y ait suffisamment de lumière.

Ajouter de la technologie

Les nouveaux gadgets sur le marché peuvent aider les personnes âgées à vivre plus longtemps chez elles tout en offrant la tranquillité d’esprit. Ces innovations offrent une sécurité grâce à ce qui a été appelé « l’indépendance connectée ».

La technologie intelligente peut être utilisée pour :

  • Envoyer des rappels quotidiens dans le calendrier.
  • Distribuer les médicaments à des heures fixes.
  • Éteindre les cuisinières laissées allumées après la cuisson d’un repas.
  • Suivre les mouvements et l’activité dans la maison.
  • Rester socialement connecté à distance.
  • Envoyer des alertes d’urgence.

Autres conseils pour vieillir chez soi

La liste d’un environnement de vie sûr et durable pour les personnes âgées comprend également :

Retirer les tapis, qui créent un risque potentiel de trébuchement. En vieillissant, les gens ont tendance à moins lever les pieds en marchant.

Débarrasser les allées et les escaliers des objets susceptibles de provoquer une chute.

Ajouter une barre d’appui en haut des escaliers. Les rampes se terminent généralement avec la dernière marche, donc la barre d’appui peut offrir un peu de soutien pour la fin de la montée.

Garder les objets fréquemment utilisés sur des étagères faciles à atteindre afin de ne pas avoir à vous étirer ou à grimper.

Utiliser des couleurs vives et audacieuses, en particulier dans les zones à fort passage de la maison, pour offrir un meilleur contraste afin d’aider à la vision qui s’estompe. De même, envisagez d’utiliser du ruban réfléchissant pour marquer le bord des marches.

Si l’objectif est de vieillir chez soi, on peut commencer à apporter des changements avant que la situation ne l’exige. N’attendez pas qu’il y ait un problème. Il n’est jamais trop tôt pour commencer à créer un environnement de vie sûr et durable.

5/5 - (3 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn