Quels sont les bienfaits du cassis ?

les bienfaits du cassis

Originaire de l’Asie mineure et des régions tempérées de l’Europe, le cassis, fruit du cassissier, est un fruit qui renferme de nombreux bienfaits. Sur le plan médicinal, l’arbuste en entier (racines, feuilles et baies) présente des propriétés pharmacologiques intéressantes. Zoom sur les vertus santé du cassis ou Ribes nigrum.

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Le cassis, un anti-inflammatoire naturel

Le cassis contribue activement à l’élimination des déchets de l’organisme. En effet, outre son effet anti-inflammatoire, cette baie améliore le drainage de l’organisme.

En outre, ce fruit renferme une haute quantité de vitamines C et d’antioxydants. Ces sont d’ailleurs les composés qui sont à l’origine de son pouvoir immunostimulant. Il améliore également les fonctions du système circulatoire. Pour en bénéficier, on peut en consommer sous forme de jus frais.

Le cassis s’avère aussi efficace contre les infections urinaires.

Le cassis, un fruit riche en vitamines

Légèrement acidulé, le cassis possède une valeur nutritionnelle intéressante. En premier lieu, par rapport aux autres fruits, il affiche une forte concentration en vitamine C (187 mg pour 100 g de baies). Cela permet aux défenses immunitaires de se montrer réactives face aux agressions externes.

En second lieu, 100 g de baies renferment jusqu’à 1.4 mg de vitamines E. Cette vitamine aux propriétés antioxydantes ralentit le phénomène de vieillissement cellulaire. Elle protège également l’organisme de certains phénomènes inflammatoires.

Enfin, le cassis contient des pigments de fruits qui contribuent à la santé oculaire. En effet, ces pigments participent à la formation du pigment actif de la rétine. Ils protègent également l’œil des agressions lumineuses. Aussi, cette baie renferme des proportions élevées de minéraux, ce qui prévient les carences et la déminéralisation.

Le cassis et ses vertus anti-inflammatoires

En phytothérapie, le cassis excelle dans le traitement des affections rhumatismales. En effet, les feuilles de cet arbuste possèdent un fort pouvoir diurétique. Elles contribuent donc à l’élimination des acides uriques et des urates par voie urinaire. À noter qu’une bonne évacuation de l’acide urique diminue les risques d’inflammations, et particulièrement celles affectant les articulations. On cite, entre autres, la goutte, l’arthrose ou encore l’arthrite. Les autres indications thérapeutiques des feuilles de cassis sont :

  • L’hypertension artérielle
  • Les calculs rénaux
  • Les troubles urinaires

Cette baie s’utilise également dans le traitement d’autres types d’inflammations. Tout d’abord, sur le plan dermatologique, le cassis permet de calmer la douleur et les irritations dues :

  • À l’eczéma
  • Au psoriasis
  • Aux urticaires

Ensuite, il permet de traiter les inflammations digestives. On distingue notamment les entérocolites et les gastrites.

Enfin, le cassis est également utile dans le traitement des inflammations ORL et respiratoire.

Les préparations médicamenteuses à base de cassis

Pour une tasse de tisane, infuser dans de l’eau bouillante pendant 10 minutes 1 cuillère à soupe de feuilles séchées. Boire jusqu’à 4 tasses par jour pendant 3 semaines.

D’autres formes galéniques sont également disponibles, à savoir les comprimés, les gélules et les macérats de bourgeons de cassis. Ces derniers sont efficaces contre les allergies, les inflammations et en cas de baisse de tonicité.

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide