Mauvaise haleine : Choisissez entre la médecine moderne et la médecine ayurvédique

La mauvaise haleine, autrement appelée halitose, est un problème qui touche les gens depuis des années. Elle peut être une source de grande gêne lorsqu’il s’agit d’interagir avec d’autres personnes dans un cadre social ou professionnel. Mais que se passerait-il si vous pouviez dire adieu à la mauvaise haleine pour toujours ? C’est exact – une nouvelle étude vient de déterminer un type d’aliments qui a le pouvoir de guérir la mauvaise haleine !

Non seulement il peut vous aider à garder une odeur fraîche dans la bouche, mais il offre également toute une série d’avantages pour la santé, comme la protection contre les caries et les maladies des gencives. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur ces puissants remèdes naturels qui pourraient bien vous éviter des moments inconfortables dus à une mauvaise haleine embarrassante !

Comment les aliments riches en probiotiques peuvent contrer la mauvaise haleine ?

Selon le British Medical Journal, les aliments riches en probiotiques peuvent être un moyen efficace de lutter contre la mauvaise haleine. Les probiotiques sont des bactéries et des levures vivantes qui contribuent à rétablir l’équilibre de notre microbiote intestinal et à améliorer la digestion. Des recherches récentes ont montré que les probiotiques peuvent contribuer à réduire les niveaux de sulfure et d’autres composés sulfurés dans la bouche, ce qui est l’une des principales causes de la mauvaise haleine. En plus d’aider à réduire la mauvaise haleine, les probiotiques ont une série d’autres avantages pour la santé, comme l’aide à la santé intestinale, l’amélioration de l’immunité et la réduction de l’inflammation dans le corps.

Pour que les aliments riches en probiotiques agissent contre la mauvaise haleine, ils doivent être consommés régulièrement dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Les aliments particulièrement riches en probiotiques sont la choucroute, le kimchi, le kéfir et le yaourt. Ces aliments contiennent des cultures vivantes actives de bonnes bactéries qui aideront à rétablir l’équilibre de votre microbiome intestinal. De plus, ces aliments contiennent également des prébiotiques (fibres non digestibles) qui aident à nourrir les bactéries bénéfiques afin qu’elles puissent se développer et s’épanouir dans votre intestin. La consommation de ces aliments, associée à un brossage régulier et à l’utilisation du fil dentaire, contribuera à réduire considérablement la mauvaise haleine au fil du temps en éliminant l’accumulation de particules alimentaires à l’origine des odeurs.

Les probiotiques existent en suppléments !

Pour ceux qui cherchent à compléter leur alimentation avec des sources supplémentaires de probiotiques, il existe aussi de nombreuses options facilement disponibles, notamment des poudres, des gélules et des comprimés en vente libre dans la plupart des pharmacies ou des magasins d’aliments naturels. Il est toutefois important de noter que tous les suppléments probiotiques ne se valent pas ; il est préférable de rechercher des produits dont l’innocuité et l’efficacité ont été testées par des organismes tiers réputés avant de les acheter pour les consommer.

En médecine ayurvédique, d’autres plantes peuvent s’avérer efficaces contre la mauvaise haleine.

Dans la médecine ayurvédique, il existe plusieurs herbes et plantes qui peuvent être utilisées pour aider à lutter contre la mauvaise haleine. Par exemple :

  • La cardamome est connue pour avoir des propriétés antibactériennes qui peuvent aider à réduire les bactéries dans la bouche qui causent la mauvaise haleine.
  • Les clous de girofle sont traditionnellement utilisés comme remède aux problèmes buccaux, notamment pour réduire la mauvaise haleine.
  • La cannelle peut également être bénéfique, car elle contient du cinnamate, un composé ayant une activité antimicrobienne.
  • Le gingembre est une autre herbe qui possède des propriétés antiseptiques et peut aider à réduire la croissance des bactéries à l’origine des mauvaises odeurs dans la bouche.
  • D’autres herbes comme la menthe poivrée et le persil sont aussi connues pour leur capacité à réduire les niveaux de bactéries et à rafraîchir l’haleine.

Enfin, certains praticiens ayurvédiques suggèrent d’utiliser une tisane à base de curcuma, de gingembre, de fenugrec, de graines de coriandre et de cardamome dans le cadre d’une routine quotidienne pour aider à prévenir la mauvaise haleine.

Ces plantes agissent ensemble pour créer un mélange antiseptique qui permet de réduire les bactéries dans la bouche tout en offrant un goût et une odeur agréables. Les praticiens ayurvédiques peuvent aussi recommander un brossage régulier des dents et un raclage de la langue, qui aident tous deux à éliminer les dépôts sur la langue qui contribuent à la mauvaise haleine.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.