Les valeurs du ginseng en phytothérapie

valeurs du ginseng en phytothérapie

Le ginseng ou Panax ginseng est une plante herbacée à racine tubérisée qui se ramifie de plus en plus avec l’âge. Il fait partie de la famille botanique des Araliaceae. Depuis des millénaires, il occupe une très grande place dans la médecine traditionnelle chinoise. Dans l’univers de la phytothérapie moderne, il sert à guérir plusieurs types de maladies. Il renferme également de nombreuses substances actives qui sont à l’origine de ses qualités thérapeutiques. On distingue, entre autres, des ginsénosides, des dérivés terpéniques, de l’huile essentielle, des acides aminés essentiels, des oligoéléments ainsi que des vitamines du groupe B, C et E.

Usages en médecine naturelle

Le ginseng sert principalement à combattre l’épuisement physique et intellectuel. Il renforce la vitalité et l’énergie corporelle en cas de fatigue, d’asthénie ou lors de périodes de convalescence. Chez les sportifs, il améliore les performances physiques et augmente l’endurance. En effet, il stimule la dégradation du sucre et de l’acide lactique. Au niveau intellectuel, il prévient le déclin cognitif et les troubles de mémoire. Il améliore également les capacités mentales.

En outre, cette plante médicinale a la réputation de stimuler la libido. Il est particulièrement efficace dans les traitements des troubles de l’érection et de l’impuissance sexuelle. Chez les femmes, elle permet d’atténuer les symptômes de la ménopause.

Par ailleurs, le ginseng aide également à :

  • Stimuler les réponses du système immunitaire (propriété adaptogène)
  • Soulager les symptômes du rhumatisme et de l’arthrite
  • Lutter contre les agitations nerveuses comme le stress ou l’anxiété
  • Soigner les troubles des voies digestives
  • Prévenir les cancers
  • Entretenir la santé des cheveux et de la peau

Formes galéniques disponibles

Généralement, on trouve le ginseng sous forme de décoction, d’extraits secs, d’extraits fluides, de poudre, de gélule, d’ampoule, de teinture mère et d’huile essentielle ou huile de massage.

Recommandations d’utilisation et dosages usuels

Décoction ou tisane : Pendant la nuit, faire macérer à froid 1 à 2 g de poudre de ginseng (ou ½ cuillère à café de racine séchée) dans 100 ml d’eau. Faire bouillir pendant 2 minutes au matin et boire jusqu’à 3 tasses par jour.

Ampoule : Le matin, diluer 1 ampoule de 10 ml dans un verre d’eau.

Gélule : En guise de complément alimentaire et dans le cadre d’un mode de vie sain, prendre 3 à 6 gélules dans la journée.

Teinture mère : Pour une cure de 3 semaines, diluer 25 à 30 gouttes de teinture dans un verre d’eau et en consommer à raison de 3 fois par jour.

Précautions d’emploi et contre-indications

L’usage du ginseng est à proscrire chez :

  • Les femmes enceintes et allaitantes
  • Les enfants de moins de 18 ans
  • Les personnes souffrant de pathologies cardiaques, d’hypertension artérielle et de diabète
  • Les personnes contractant ou ayant un antécédent de cancer hormonodépendant

En cas d’ingestion à forte dose ou une cure de longue durée, il peut provoquer des diarrhées, de la nervosité, des sautes d’humeur et des palpitations cardiaques.

Cette plante peut également diminuer les effets des neuroleptiques et des anticoagulants.