Les remèdes naturels pour soulager les symptômes de la grippe

Nous examinons ici huit remèdes naturels qui sont souvent utilisés pour soulager les symptômes de la grippe.

La grippe est une maladie virale respiratoire qui peut causer des symptômes tels que de la fièvre, des maux de tête, de la fatigue et des douleurs musculaires. Bien qu’il n’y ait actuellement aucun remède connu pour guérir la grippe, il existe plusieurs remèdes naturels qui peuvent soulager les symptômes et aider à renforcer le système immunitaire. Nous examinons ici huit remèdes naturels qui sont souvent utilisés pour soulager les symptômes de la grippe.

1. Sureau

Le sureau est une plante qui a une longue histoire d’utilisation comme remède populaire pour les rhumes, les infections des sinus et la grippe. Des études en laboratoire ont montré que les extraits de sureau peuvent combattre les virus. Les chercheurs pensent que les anthocyanes, des composés présents naturellement dans le sureau, renforcent le système immunitaire et empêchent le virus de la grippe de se fixer aux cellules.

Une méta-analyse réalisée en 2019 a révélé que le sureau noir peut réduire considérablement les symptômes des voies respiratoires supérieures et peut être une alternative plus sûre aux médicaments sur ordonnance pour les cas courants de rhume et de grippe. Cependant, il convient de noter que la plupart des études sur le sureau ont été petites, ont testé un seul produit commercial disponible ou ont reçu un soutien financier du fabricant. Il est important de consulter un professionnel de la santé avant de prendre du sureau, car certaines personnes peuvent présenter des contre-indications en raison de médicaments qu’elles prennent ou d’autres problèmes de santé. Les produits dérivés du sureau, tels que le jus, le sirop, les gommes et les capsules, sont disponibles dans les magasins d’aliments naturels. Les effets secondaires sont rares, mais peuvent inclure une légère indigestion ou des réactions allergiques. Il est important de ne consommer que des extraits préparés commercialement de baies de sureau, car les feuilles, les fleurs, l’écorce, les bourgeons, les baies non mûres et les racines contiennent du cyanure et pourraient potentiellement entraîner une intoxication au cyanure.

2. Oscillococcinum

L’Oscillococcinum est un produit homéopathique fabriqué en France. Selon le principe homéopathique « simila similibus curantur » (le semblable est guéri par le semblable), une substance qui provoque des symptômes spécifiques chez une personne en bonne santé peut être utilisée (à une dose très diluée) pour traiter ces symptômes chez une personne malade. L’Oscillococcinum est fabriqué à partir de dilutions de 200 de foie et de cœur de canard, qui sont considérés comme particulièrement vulnérables aux virus de la grippe. Selon une revue de 2015, il existe des preuves limitées pour soutenir l’efficacité de l’Oscillococcinum dans le traitement de la grippe. Les chercheurs ont inclus six études portant sur un total de 1 523 enfants et adultes et n’ont trouvé aucune différence statistiquement significative entre les effets de l’Oscillococcinum et du placebo dans la prévention ou le traitement de la grippe. Selon la théorie homéopathique, les molécules du principe actif n’ont pas besoin d’être présentes dans le remède pour avoir une valeur thérapeutique. En fait, les remèdes plus dilués sont considérés comme plus puissants. L’Oscillococcinum est le produit en vente libre le plus populaire en France pour la grippe et l’un des produits homéopathiques les plus populaires sur le marché.

3. Échinacée

L’échinacée est une plante qui est souvent utilisée comme remède naturel contre le rhume et la grippe. Il peut fournir un léger soulagement des symptômes. Il existe plusieurs types d’échinacée, mais les parties aériennes (feuilles, fleurs et tiges) de l’échinacée purpurea sont les plus étudiées. Une étude a testé deux doses différentes d’échinacée purpurea (450 mg et 900 mg) et a constaté que la dose plus élevée était significativement meilleure qu’un placebo pour réduire la gravité des symptômes de la grippe aux troisième et quatrième jours. Les herboristes recommandent souvent de prendre de l’échinacée toutes les deux à trois heures avec une dose quotidienne totale de trois grammes ou plus par jour dès les premiers signes de symptômes. Après plusieurs jours, la dose est généralement réduite et poursuivie pendant la semaine suivante.

4. Ginseng

Le ginseng est une plante qui est utilisée depuis longtemps comme remède naturel pour les rhumes et la grippe. Des composés appelés polysaccharides et ginsénosides sont considérés comme les composants actifs du ginseng. Une revue systématique de cinq essais portant sur 747 patients a conclu qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves pour soutenir l’utilisation du ginseng pour réduire l’incidence ou la gravité d’un rhume. Cependant, les chercheurs ont noté qu’une étude avait constaté une réduction de 25 % du nombre de rhumes lors de la prise de ginseng par rapport à un placebo, et que deux études avaient révélé que le ginseng réduisait la durée des rhumes de 6,2 jours par rapport à un placebo. Il convient toutefois de noter que le ginseng peut réduire l’efficacité de certains médicaments et est réputé avoir des propriétés similaires aux œstrogènes, ce qui peut poser problème chez les personnes atteintes de troubles hormonaux. Les personnes atteintes de problèmes cardiaques, de schizophrénie ou de diabète ne devraient pas prendre de racine de ginseng sans la supervision d’un professionnel de la santé. Le ginseng est également présent dans le médicament contre le rhume en vente libre, Cold-fX.

5. Zinc

Le zinc est un minéral essentiel qui joue un rôle important dans le fonctionnement du système immunitaire. Des études ont montré que le zinc peut aider à réduire la durée des rhumes lorsqu’il est pris dans les 24 heures suivant l’apparition des symptômes. Le zinc est disponible sous forme de pastilles, de comprimés et de sirop. Cependant, l’utilisation prolongée de zinc, en particulier à fortes doses, peut entraîner une carence en cuivre. Le zinc peut également interagir avec certains médicaments, il est donc important de consulter un professionnel de la santé avant de prendre un supplément de zinc.

6. Vitamine C

La vitamine C est un antioxydant puissant qui joue également un rôle important dans le fonctionnement du système immunitaire. Bien qu’elle ne puisse pas prévenir la grippe, des études ont montré qu’elle peut réduire légèrement la durée et la gravité des symptômes du rhume lorsqu’elle est prise régulièrement. Il est important de noter que la vitamine C doit être prise avant l’apparition d’un rhume pour être efficace. Lorsqu’elle est prise après l’apparition des symptômes, elle n’améliore pas les symptômes du rhume.

7. Thé vert

Le thé vert contient des niveaux élevés de polyphénols naturels et d’antioxydants appelés catéchines. Ces composés offrent des avantages pour la santé qui peuvent inclure la prévention ou la réduction des symptômes de la grippe. Une revue d’études a révélé que les catéchines du thé pourraient avoir un effet préventif sur la grippe et le rhume, mais le nombre d’études est limité. Ces études ont utilisé des catéchines du thé vert, soit sous forme de thé (1 à 5 tasses par jour), soit sous forme de capsule. Étant donné que le thé vert contient peu de caféine et ne présente aucun danger, il peut être considéré comme un remède raisonnable à prendre lorsque l’on est malade, car il fournit également des liquides nécessaires à l’organisme.

8. Onguents topiques

Si vos symptômes de grippe incluent une toux et une congestion, les onguents topiques peuvent être utiles. Une étude a révélé qu’un onguent contenant du camphre, du menthol et de l’huile d’eucalyptus appliqué sur le cou et la poitrine réduisait la toux nocturne et améliorait le sommeil chez les enfants et les adultes.

Conseils naturels pour prévenir la grippe

Outre les remèdes naturels pour soulager les symptômes de la grippe, il existe également des mesures préventives que vous pouvez prendre pour réduire votre risque d’attraper la grippe. Il est recommandé de boire beaucoup de liquides, de se laver fréquemment les mains, de bien se reposer, de rester actif, de réduire son niveau de stress et de se faire vacciner contre la grippe chaque année. Ces mesures peuvent aider à renforcer votre système immunitaire et à vous protéger contre la grippe.

Quand consulter un professionnel de la santé

Il est important de consulter un professionnel de la santé si vous êtes enceinte, avez 65 ans ou plus ou présentez un risque élevé de complications liées à la grippe. Vous devriez également consulter un professionnel de la santé si vous avez des difficultés à respirer, une déshydratation, une fièvre qui dure plus de quatre jours, des symptômes qui durent plus de 10 jours sans amélioration, des symptômes qui s’améliorent mais qui reviennent ou s’aggravent, ou une détérioration de vos conditions médicales chroniques. Si vous présentez des symptômes de pneumonie, tels qu’une forte fièvre, une toux sévère, des expectorations ou des douleurs vives lors de la respiration, il est important de consulter immédiatement un professionnel de la santé.

Bien qu’il n’y ait pas de remède connu pour guérir la grippe, il existe plusieurs remèdes naturels qui peuvent soulager les symptômes et renforcer le système immunitaire. Le sureau, l’oscillococcinum, l’échinacée, le ginseng, le zinc, la vitamine C, le thé vert et les onguents topiques sont tous des remèdes populaires utilisés pour soulager les symptômes de la grippe. Cependant, il est important de consulter un professionnel de la santé avant de prendre tout remède naturel, car certains peuvent présenter des contre-indications ou des effets indésirables. En adoptant des mesures préventives telles que le lavage des mains fréquent, le repos adéquat et la vaccination annuelle contre la grippe, vous pouvez également réduire votre risque d’attraper la grippe et renforcer votre système immunitaire.

5/5 - (2 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn