Un traitement à base d’amande pour une santé de fer

les valeurs de l’amande en médecine naturelle

L’amande est un fruit à coque issu de l’amandier. Elle appartient à la famille des Rosacées. Appelée scientifiquement Prunus dulcis, elle provient de l’Asie centrale et occidentale. Depuis de nombreuses années, l’amande est reconnue comme étant une plante officinale. Elle possède, en effet, plusieurs vertus santé. L’amande renferme également plusieurs composants actifs. Elle est particulièrement riche en lipide, notamment en acides gras insaturés comme les oméga 6 et 9. On compte également une quantité non-négligeable de protéines et de glucides contenue dans les amandes. Par ailleurs, l’amande est une excellente source d’oligoéléments et de minéraux. Elle contient, entre autres, de la vitamine E, B2 et B9, mais aussi du magnésium, manganèse, cuivre, phosphore et calcium.

Indications

L’amande a depuis longtemps été un ingrédient essentiel en pâtisserie. En phytothérapie, elle est également très appréciée à cause de ses bienfaits sur la santé. Elle agit principalement sur :

  • Le système cardio-vasculaire

Une des principales actions de l’amande sur l’organisme est la régulation du taux de cholestérol. Elle contribue à la réduction du taux de LDL-cholestérol et favorise la production du HDL-cholestérol. Se faisant, elle permet de prévenir les attaques cardiaques et cardio-vasculaires.

  • La glycémie

L’amande permet de réguler le taux de glucose dans le sang. Elle a même la capacité de réduire l’index glycémique d’un repas, ce qui démontre sa propriété antidiabétique.

  • Le développement cérébral

À cause de sa forte concentration en magnésium, l’amande, comme tous les fruits à coques, est excellent pour le maintien de la mémoire. Elle augmente également la capacité de concentration.

  • Le poids corporel

Dans le cadre d’un régime minceur, l’amande est un véritable atout majeur. C’est, en effet, un coupe-faim idéal. En créant une sensation de satiété, elle permet de diminuer les risques de grignotages et l’envie de sucre.

  • La santé de la peau

Riche en lipide et en micronutriments, l’amande permet d’hydrater, d’assouplir, d’adoucir et de nourrir la peau. Elle a également des propriétés tonifiante et antirides.

Formes galéniques

Afin de bénéficier de ses avantages sur la santé, l’amande peut être consommée fraîche ou séchée. Cependant, il existe d’autres formes d’utilisation en phytothérapie comme les laits corporels, huile végétale, tisane ou décoction à base de feuilles.

Modes d’utilisation et posologie

  • Lait corporel: en application cutanée, masser délicatement la peau afin de faire pénétrer le produit. Les laits à base d’amande sont recommandés pour protéger la peau contre la sécheresse et toutes formes agressions externes.
  • Huile végétale: à utiliser pure ou mélangée à d’autres préparations huileuses. Elle peut également s’appliquer sur les cheveux pour les tonifier et pour protéger les extrémités.

Motifs de prudences

L’amandier peut produire deux variétés d’amandes : l’amande douce et l’amande amère. La première ne présente aucune contre-indication ou effets secondaires répertoriés, sauf en cas d’allergie aux fruits à coque. Ses vertus thérapeutiques sont, d’ailleurs, celles décrites dans cet article. L’amende amère, quant à elle, est toxique. Une fois ingérée, elle peut entraîner une détérioration de l’activité respiratoire, voire la mort.