Le Wasabi : un allié contre le déclin cognitif chez les personnes âgées

Des chercheurs de l'Université de Tohoku au Japon ont en effet découvert que le wasabi pourrait contribuer à améliorer certaines fonctions cognitives chez les personnes âgées.

La saveur piquante du wasabi, également connu sous le nom de raifort japonais, est un incontournable de la cuisine japonaise. Mais saviez-vous que cette épice pourrait également avoir des bienfaits pour le cerveau, en particulier chez les personnes âgées ? Des chercheurs de l’Université de Tohoku au Japon ont en effet découvert que le wasabi pourrait contribuer à améliorer certaines fonctions cognitives chez les personnes âgées. Dans cet article, nous explorerons les résultats de cette étude et examinerons les autres aliments et épices qui pourraient également aider à préserver la santé cognitive.

Les effets du vieillissement sur le cerveau et la cognition

Le vieillissement entraîne généralement des changements tant physiques que cognitifs chez les individus. Le cerveau, organe clé de notre système cognitif, est également sujet à ces modifications. On observe souvent des symptômes de déclin cognitif liés à l’âge, tels que des oublis, une résolution de problèmes plus lente et des difficultés à trouver les mots justes lors de la parole. Toutefois, certaines mesures peuvent être prises pour préserver la santé cognitive au fil des ans, notamment en adoptant une alimentation saine.

Les aliments et épices « boosters » du cerveau

Certaines recherches ont mis en évidence les bienfaits de certains aliments et épices pour la santé cérébrale. Les baies, les poissons gras, les œufs et le chou frisé font partie de ces aliments dits « boosters » du cerveau. De même, des épices telles que le curcuma, la cannelle, le safran et le gingembre ont été associées à une amélioration des fonctions cérébrales. Cependant, une autre épice attire désormais l’attention des chercheurs : le wasabi.

Les bienfaits potentiels du wasabi

Le wasabi, ou raifort japonais, est une plante originaire du Japon, de la Russie et de la Corée. Il appartient à la famille des Brassicaceae, tout comme le raifort, le radis et la roquette. Le wasabi est une racine qui pousse sous terre et dont la partie utilisée est le rhizome. Traditionnellement, la racine de wasabi est râpée pour obtenir une pâte fraîche et aromatique, légèrement piquante, rappelant le raifort ou la moutarde forte.

Des études antérieures ont déjà mis en évidence certains bienfaits potentiels du wasabi, notamment sa teneur élevée en vitamine C, ses propriétés anti-inflammatoires, ses effets antibactériens, sa capacité à protéger contre les troubles neurodégénératifs, à maintenir la santé cardiaque, à favoriser la perte de poids, à améliorer la santé intestinale, à renforcer les os, à améliorer le sommeil et à réduire la fatigue, ainsi qu’à présenter des propriétés anti-cancéreuses.

Étude sur les effets du wasabi sur la fonction cognitive

Dans le cadre de l’étude menée par les chercheurs de l’Université de Tohoku, 72 adultes japonais âgés de 60 à 80 ans ont été recrutés. Les participants ont été répartis en deux groupes : l’un prenant un comprimé de wasabi contenant 0,8 milligramme de 6-méthylsulfinyle hexyle isothiocyanate (6-MSITC), le principal composé bioactif du wasabi, et l’autre prenant un placebo. Les participants ont pris leur comprimé chaque soir avant de se coucher pendant 12 semaines.

Des tests cognitifs et de mémoire ont été réalisés avant et après cette période de 12 semaines. Ces tests ont évalué divers domaines, tels que la mémoire de travail, l’attention, la vitesse de traitement de l’information et la mémoire épisodique. Les résultats ont révélé une amélioration significative des performances de la mémoire de travail et de la mémoire épisodique chez les participants ayant pris le comprimé de wasabi contenant du 6-MSITC, par rapport à ceux ayant pris le placebo. En revanche, aucune amélioration significative n’a été observée dans les autres domaines cognitifs.

Préserver la santé cognitive au fil des ans

Outre le wasabi, il existe d’autres nutriments et aliments bénéfiques pour la santé cognitive. Le magnésium, l’acide folique, la vitamine B6, le zinc, la vitamine D et les oméga-3 sont autant de nutriments qui peuvent contribuer à maintenir la fonction cognitive. Parmi les aliments riches en ces nutriments, on trouve notamment les épinards, le brocoli, les haricots noirs, les graines, les noix, les bananes, les céréales complètes, les poissons gras tels que le saumon et les sardines, les graines de lin, les graines de chia, les noix et les aliments enrichis.

En outre, une alimentation équilibrée favorisant la santé du microbiote intestinal peut également contribuer à préserver la santé cognitive. Il est recommandé de consommer des prébiotiques tels que l’ail et les oignons, des aliments riches en fibres comme les céréales complètes, les haricots, les légumineuses, les fruits et les légumes, ainsi qu’une variété d’herbes et d’épices telles que le curcuma, le poivre, la cardamome, la cannelle et les clous de girofle. Les probiotiques et les aliments fermentés sont également bénéfiques pour la santé du microbiote intestinal.

Enfin, pour prévenir le déclin cognitif, maintenez une vie sociale active, de participer à des activités stimulantes telles que des cours ou des jeux de réflexion, et de limiter la consommation de sucre raffiné, qui peut avoir des effets néfastes sur le cerveau.

Le wasabi, cette épice piquante de la cuisine japonaise, pourrait donc avoir des bienfaits pour la santé cognitive des personnes âgées. Bien que les résultats de l’étude menée par les chercheurs de l’Université de Tohoku soient prometteurs, il convient de poursuivre les recherches pour confirmer ces effets bénéfiques et établir les meilleures modalités de consommation de wasabi. En attendant, une alimentation équilibrée, riche en nutriments bénéfiques pour la santé cérébrale, ainsi qu’une vie sociale active, restent des facteurs importants pour préserver la santé cognitive au fil des ans. Alors, n’hésitez pas à ajouter une touche de wasabi à vos plats et à explorer d’autres épices et aliments « boosters » du cerveau pour conserver une mémoire vive et un esprit vif tout au long de votre vie.

 

 

 

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn