Les principales propriétés du gingembre

gingembre

Le gingembre, de son nom scientifique Zingiber officinale, est une plante médicinale originaire d’Inde et de Malaisie. Il est riche en minéraux tels que le magnésium, le phosphore, le manganèse, le calcium, le cuivre, le fer et le sodium. Il se compose à 60% d’amidon, 10% de graisses, des protéines, de l’huile essentielle, des fibres alimentaires. Le gingembre contient des vitamines A,C,E, B1, B2, B3, B6. La vitamine C n’est active que dans le produit frais. Le gingerol qui est son principal actif, lui confère son goût piquant.

Il profite à notre organisme en disposant de nombreuses vertus thérapeutiques. Sa consommation produit un effet bénéfique chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

Il a des propriétés antibactériennes, antioxydants, aphrodisiaques. Avec ses propriétés emménagogues, il atténue les douleurs menstruelles. Ainsi, le sang circule bien dans la région pelvienne et l’utérus.

Dans quels cas utiliser le gingembre

Le gingembre intervient notamment dans les problèmes digestifs tels que les diarrhées ou les vomissements. Ses propriétés cosmétiques en font un produit de beauté très apprécié. Il est conseillé dans les douleurs musculaires, en cas d’infection ou de fatigue, maux de tête, rhumes, nausées, rhumatismes.

Il stimule le système digestif en favorisant la sécrétion de bile et l’activité des enzymes digestifs. Les principes actifs dans le rhizome du gingembre ont une action sédative sur les muqueuses gastriques. Le processus d’absorption des aliments s’en retrouve facilité. Les risques de remontées acides diminuent.

Il est doté de propriétés tonifiantes et raffermissantes avec ses 40 antioxydants naturels exfoliants. La peau est douce et lisse après son application. Nettoyées en profondeur, les pores se dilatent et les peaux mortes sont éliminées. Il diminue les excès de sébum et l’apparition des acnés. C’est un anti-âge naturel. Quand la circulation sanguine est stimulée, la peau devient élastique et ferme. Il contribue aussi à amoindrir les traces des cicatrices.

Les formes d’utilisation du gingembre en phytothérapie

Il est utilisé en phytothérapie principalement en capsules, extraits fluides, huiles essentielles, teintures, poudres et infusions.

Comment bien utiliser le gingembre

En capsules, il est indiqué pour un usage post opératoire ou pour traiter le mal de transport, les nausées de la grossesse. Pour un usage externe, en huile essentielle, il sera appliqué sur les entorses, les douleurs musculaires et les douleurs articulaires à cause du rhumatisme. En infusion, il est plus facile à avaler. La dose de 4g par jour ne doit pas être dépassée. Pour un bon dosage, 10 g de gingembre frais équivaut à une dose de 2 g de gingembre séché en poudre.

Les contre-indications pour un bon usage du gingembre

En stimulant la circulation sanguine, le gingembre tient éveillé. Il n’est donc pas conseillé pour favoriser le sommeil. Avec ses propriétés anticoagulantes naturelles, il est contre indiqué aux personnes sujettes à des problèmes de coagulation et avant une opération chirurgicale. Sa consommation est aussi déconseillée :

  • aux individus souffrant de calculs biliaires ;
  • aux personnes maigres ;
  • aux diabétiques ;
  • aux gens avec des problèmes cardiaques et d’hypertension.