Les informations à savoir sur le trouble bipolaire

informations à savoir sur le trouble bipolaire

Le trouble bipolaire est une gêne pathologique qui peut affecter n’importe qui. Si vous souffrez déjà de cette affection, voici quelques bonnes manières et astuces alimentaires qui permettent de mettre toutes les chances de guérison de votre côté. Le but est de vous aider à bien maîtriser cette maladie habituellement chronique, que ce soit en matière de prévention ou de traitement.

C’est quoi exactement un trouble bipolaire ?

Le trouble bipolaire est une maladie psychique en relation avec le dérèglement et le changement de l’humeur. Il est engendré par des événements dépressifs et des situations bouleversantes de la vie quotidienne. Il nous rend vraiment sensible aux stress corporels ou affectifs et favorise la fragilité de notre mental. La bipolarité engendre par la suite des épisodes maniaques et asthéniques. Son origine est généralement la perte ou la baisse d’humeur et la dépression prolongée. Les symptômes se définissent par l’apparition de toutes sortes de gênes : nervosité, problèmes de la concentration (dus au ralentissement intellectuel), dysfonctionnement de la mémoire, agressivité, envies suicidaires, anxiété, inconfort moral, irritabilité, troubles du sommeil et de l’appétit.

Comment éviter le trouble bipolaire ?

Pour ne pas faire face à cette pathologie ou pour au moins modérer les risques : assurez-vous d’avoir un bon sommeil, buvez de l’eau potable régulièrement, bougez-vous et pratiquez une activité physique au moins une séance de 30 minutes par jour. Oubliez les mauvaises habitudes (alimentaires) et instaurez une bonne alimentation. C’est-à-dire, une nourriture relativement saine, bien étudiée, biologique et équilibrée. Faites le bon choix et mangez des aliments variés qui contiennent à la fois plus de sels minéraux, toutes sortes de vitamines, des variétés d’acides et beaucoup de protéines.

Les aliments à bannir lors d’un trouble bipolaire ?

La caféine, les breuvages alcoolisés, l’huile de maïs et le carthame sont des aliments à éviter si vous souffrez d’un trouble bipolaire. Autrement dit, vous devez éliminer dans votre ratio tout ce qui est pauvres nutriments essentiels, en tryptophane, en vitamines (A, B1, B6, B9, B12, C et E), en micronutriments et en Oméga-3. Méfiez-vous de certaines nutritions : transformées, conserves, produits industriels et raffinés. Et oubliez tous ces aliments gras qui favorisent la prise excessive de poids.

D’autres aliments qui favorisent les sautes d’humeur

Les personnes touchées par le trouble bipolaire doivent bien prendre soin de son alimentation. Elles doivent se concentrer sur les mets qui optimisent la joie de vivre et la bonne mine. Car certains types de nourritures peuvent notamment déclencher des détériorations d’humeur chez ces gens. Sachez que le mode de nourriture anarchique, les aliments trop sucrés et riches en glucides accentuent les mauvaises humeurs. Vous devez alors exclure les biscuits apéritifs, les féculents, les burgers, la margarine, les bonbons, les fritures, les charcuteries, les sodas light et les barres céréalières.