Les effets thérapeutiques de la bourse-à-pasteur

bourse-à-pasteur

La bourse-à-pasteur ou plante du sang est une végétale curative appartenant à la famille des brassicacées. On peut l’appeler aussi capselle, bourse de Juda ou bourse de capucin, mais son nom scientifique est : « capsella bursa-pastoris ». Plutôt originaire de l’Europe, mais on la trouve un peu partout, car presque toutes les structures de terre et tous les climats s’adaptent parfaitement à sa culture. La bourse-à-pasteur constitue notamment de la tyramine, de la choline, de l’acétylcholine, de l’histamine et des flavonoïdes.

Les particularités de la bourse-à-pasteur

La bourse-à-pasteur stimule la guérison et la cicatrisation des blessures externes. Elle a une propriété anti-infectieuse particulière favorisant le traitement des infections urinaires. Elle n’a également pas d’interaction avec les compléments et les plantes médicinales. La bourse-à-pasteur peut résoudre les problèmes de dorsalgies ou d’ulcères gastriques.

Elle a une certaine capacité à diminuer les résultats de l’érosion causés par la pluie ou le vent.

Quels sont les vertus et bienfaits de la bourse-à-pasteur pour la santé ?

La bourse-à-pasteur procure un effet anti hémorragique et renferme une action astringente, hémostatique et circulatoire. De ce fait, elle élimine essentiellement l’abondance des règles et les différents saignements comme l’hémorragie du nez. Elle soulage les diarrhées, les varices, les hématuries, les jambes lourdes, les hémophilies et les hémorroïdes. En association avec la prêle, cette plante lutte aussi contre le lumbago.

Comment utiliser la bourse-à-pasteur ?

La bourse-à-pasteur n’est pas difficile à utiliser en phytothérapie. Ses principes actifs se volatilisent facilement, et c’est pour cela qu’on utilise fraîchement ses parties aériennes. Voici quelques exemples pour bien régler la dose :

  • En teinture mère, il faut ajouter 20 gouttes diluées dans un verre. La fréquence de prise est de 2 fois/j.
  • En infusion, mettre à ébullition 1 litre d’eau et 50 g de bourse-à-pasteur. A prendre quotidiennement 2 ou 4 tasses.
  • En extrait fluide ou fluide, il suffit d’avaler trois cuillères à café/j.
  • Pour solutionner les problèmes de la circulation sanguine, elle est utilisée en décoction de vin. Le principe est simple : dans 1 litre de vin rouge, faire bouillir beaucoup de raisins rouges et 25 g de bourse-à-pasteur pendant 10 min et en boire un ¼ de verre avant le repas du midi et le souper.
  • En cuisine, elle est consommée hachée, cuites ou crues, surtout par les japonais et les européens. Ses feuilles et ses fleures s’ajoutent bien évidemment aux salades.

Elle est également accessible sous forme de cataplasmes.

Dans quel cas la bourse-à-pasteur est contre-indiquée ?

Grâce à sa richesse en vitamine C, la bourse-à-pasteur peut vraisemblablement modifier la durée de coagulation. Pour les gens qui suivent un traitement anticoagulant, il est nécessaire de l’utiliser avec prudence. Son utilisation est strictement interdite pour les personnes enceintes. En effet, elle peut avoir une fonction abortive.