Les multiples bienfaits du thé blanc

Au 18ème siècle, l’Impératrice Chinoise Cixi avait une passion pour le thé blanc. Elle en consommait des litres et lui attribuait sa peau magnifique, lisse et sans rides. Toutes les Dames de la Cour suivaient son exemple pour protéger leur beauté. Info ou Intox ? Cet article fait le point sur les multiples bienfaits du thé blanc et de ses feuilles sur la beauté mais surtout sur la santé.

Quelles sont l’origine et la composition du thé blanc ?

Le thé blanc, également nommé Yin Zhen, très doux en bouche, provient du théier Camellia Sinensis. Les provinces chinoises de Fujian, Yuannan et Guangsi sont particulièrement réputées pour la grande qualité de leur production. C’est d’ailleurs l’une des variétés les plus pures et les moins transformées de thé. Il est très riche en actifs (on en dénombre 29) :

  • polyphénols et flavonoïdes : ces antioxydants protègent naturellement les cellules du stress oxydatif qui fait vieillir prématurément. Les épigallocatéchine gallatte, ont un pouvoir antioxydant supérieur à celui de la vitamine C et E,
  • théanine : un acide aminé principalement présent dans le thé, à ne pas confondre avec la théine (la caféine du thé, moins présente dans le thé blanc que dans le thé noir),
  • caféine : un alcaloïde stimulant du système nerveux,
  • acides aminés : cystéine, glutamine, proline, indispensables aux processus vitaux du corps,
  • vitamines et minéraux : en particulier vitamines C, B1 et B2 et des minéraux (fluor, manganèse, potassium, magnésium),
  • tannins : des molécules végétales antibactériennes, anti inflammatoires, astringentes et antioxydantes.

Quels sont ses bienfaits ?

En phytothérapie, le thé blanc peut aider à :

  • prévenir les maladies coronariennes : ses puissants antioxydants luttent contre les dommages causés par les radicaux libres.
  • protéger les artères et du diabète : il aide à réduire le taux cholestérol et de glucose dans le sang.
  • améliorer la santé bucco-dentaire : ses tannins et son fluor aident à prévenir la plaque dentaire, ralentissant la prolifération bactérienne dans la bouche. Ses polyphénols apportent aussi une protection contre les caries dentaires car ils inhibent la production de bactéries cariogènes.
  • stimuler le métabolisme : sa teneur élevée en catéchines aide à élever la production de chaleur dans l’organisme, ce qui peut aider à brûler davantage de calories.
  • diminuer l’inflammation : le thé blanc a des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent être bénéfiques à diverses pathologies chroniques (comme l’arthrose, l’arthrite).
  • soutien au système immunitaire : les actifs du thé blanc peuvent aider à stimuler l’action du système immunitaire et à mieux résister aux petites infections du quotidien.
  • détendre et relaxer : la L-théanine, un acide aminé, a des effets relaxants sur le cerveau.

Comment prendre du thé blanc ?

Choisissez des variétés de haute qualité pour profiter au mieux des bienfaits potentiels de la phytothérapie et préparez-le avec soin afin de goûter sa saveur délicate.

Faites infuser les feuilles dans de l’eau chaude à 70 – 80 ° pendant  2 à 5 minutes.

En cosmétologie, les soins anti-âge au thé blanc perpétuent la légende. On lui prête bien des bienfaits : apaiser, hydrater, lutter contre le stress oxydatif, tonifier, repulper, soigner l’acné, bref, embellir !

Y a-t-il des précautions pour la santé à boire du thé blanc ?

Les femmes enceintes et celles qui allaitent doivent être prudentes car les tannins contenus dans le thé blanc pourraient empêcher l’absorption correcte du fer par l’organisme. C’est pour cela que le thé blanc n’est pas conseillé aux personnes anémiées durant un repas.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques, propres à chacun.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Aline Legrand