DMLA : 238 millions de personnes atteintes en 2040

Voici en détail ce qu'est la DMLA, ses causes, ses symptômes, ses traitements et les prévisions pour les prochaines décennies.

L’âge est souvent synonyme de sagesse et d’expérience, mais il est également associé à certains défis, notamment en ce qui concerne la santé. L’une des affections courantes liées à l’âge est la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Cette maladie des yeux peut non seulement causer une perte de vision, mais aussi affecter considérablement la qualité de vie des personnes atteintes. Voici en détail ce qu’est la DMLA, ses causes, ses symptômes, ses traitements et les prévisions pour les prochaines décennies.

Qu’est-ce que la DMLA ?

La DMLA, abréviation de dégénérescence maculaire liée à l’âge, est la principale cause de déficience visuelle sévère chez les personnes âgées. Elle se caractérise par une accumulation de dépôts extracellulaires dans la rétine externe, entraînant une dégénérescence des photorécepteurs et une perte de la vision centrale. La macula, partie centrale de la rétine responsable de la vision nette, est affectée par cette maladie progressive.

Les premiers stades de l’DMLA peuvent être asymptomatiques, mais les personnes atteintes de stades avancés peuvent connaître une perte de vision sérieuse. En effet, l’DMLA est responsable de 6% à 9% des cas de cécité légale dans le monde et est la principale cause de perte de vision chez les personnes de plus de 55 ans. Parmi les symptômes couramment signalés par les personnes atteintes de DMLA, on retrouve des difficultés à lire, à reconnaître les visages et à effectuer des tâches dans des environnements à faible luminosité ou à contraste réduit.

Prévalence de la DMLA dans le monde

Selon une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), on estime que le nombre de personnes atteintes de dégénérescence maculaire liée à l’âge augmentera considérablement au cours des 20 prochaines années. Les chercheurs ont examiné 1 072 articles publiés entre 2018 et 2023 et ont inclus 58 articles dans leur revue. Ils ont conclu que la DMLA affecte actuellement 196 millions de personnes dans le monde. Selon leurs prévisions, le nombre de personnes atteintes de DMLA devrait atteindre 288 millions à l’échelle mondiale d’ici 2040..

Facteurs de risque et causes de la DMLA

L’âge est le principal facteur de risque de développement de la DMLA. Plus on avance en âge, plus le risque de développer cette maladie des yeux augmente. Cependant, d’autres facteurs peuvent également influencer le risque de DMLA, notamment des facteurs génétiques et environnementaux. Par exemple, le tabagisme est considéré comme un facteur de risque modifiable qui peut augmenter les chances de développer une DMLA.

En ce qui concerne les causes de la DMLA, il existe encore beaucoup à apprendre sur les mécanismes sous-jacents de la maladie. Cependant, on pense que l’accumulation de dépôts extracellulaires dans la rétine externe joue un rôle clé dans la dégradation des photorécepteurs et la perte de vision centrale. La recherche se poursuit pour mieux comprendre ces processus et développer de nouveaux traitements.

Diagnostic précoce et symptômes de la DMLA

Il est essentiel de diagnostiquer la DMLA le plus tôt possible pour pouvoir mettre en place un traitement approprié et prévenir la progression de la maladie. Cependant, les premiers stades de la DMLA peuvent être asymptomatiques, ce qui rend le diagnostic précoce difficile.

Certains symptômes courants de la DMLA comprennent la distorsion des lignes droites, des difficultés à lire, des problèmes de reconnaissance des visages et des difficultés à effectuer des tâches dans des environnements à faible luminosité ou à contraste réduit. Si vous présentez l’un de ces symptômes, il est recommandé de prendre rendez-vous avec un ophtalmologiste pour un examen approfondi.

Pour diagnostiquer la DMLA, les ophtalmologistes utilisent souvent des outils d’imagerie avancés tels que l’optical coherence tomography (OCT). Cette technique permet de produire des images détaillées de la rétine, ce qui facilite le diagnostic et permet de surveiller l’évolution de la maladie. L’OCT est devenu un outil incontournable dans l’évaluation et le suivi des patients atteints de DMLA.

Traitements de la DMLA : Les avancées récentes

Au fil des années, de nombreux progrès ont été réalisés dans le traitement de la DMLA. Les traitements actuels visent à ralentir la progression de la maladie, à prévenir la perte de vision et à améliorer la qualité de vie des patients.

Dans les cas de DMLA humide, des injections intravitréennes d’agents anti-VEGF (facteur de croissance endothélial vasculaire) sont souvent utilisées comme traitement de première ligne. Ces médicaments agissent en bloquant les facteurs de croissance responsables de la formation de nouveaux vaisseaux sanguins anormaux dans la rétine, ce qui contribue à réduire la progression de la maladie et à préserver la vision.

Un autre traitement utilisé pour la DMLA est la thérapie photodynamique. Cette technique consiste à utiliser un médicament photosensible activé par un laser spécifique pour détruire les vaisseaux sanguins anormaux qui causent une perte de vision. Bien que cette méthode soit moins couramment utilisée que les injections anti-VEGF, elle peut être efficace dans certains cas.

Il convient de noter que le traitement de la DMLA doit être administré dès que possible après le diagnostic initial. Des retards dans le traitement peuvent entraîner une perte de vision plus importante. Des études ont montré que les personnes qui ont commencé le traitement dans les 7 semaines suivant le diagnostic ont connu une amélioration de la vision de 38% après 6 mois, tandis que celles qui ont subi un retard de traitement de 21 semaines ont connu une amélioration de seulement 20%.

Prévention et prévisions futures

Bien qu’il n’existe pas de moyen sûr de prévenir complètement la DMLA, il existe certaines mesures que l’on peut prendre pour réduire les risques et maintenir une bonne santé oculaire. Il est recommandé de maintenir un mode de vie sain, d’éviter le tabagisme, de consommer une alimentation équilibrée riche en antioxydants et en nutriments bénéfiques pour les yeux, et de consulter régulièrement un ophtalmologiste pour des examens de la vue.

En ce qui concerne les prévisions pour l’avenir de l’DMLA, les chercheurs estiment que le nombre de personnes atteintes de cette maladie continuera d’augmenter au cours des prochaines décennies. Il est essentiel de sensibiliser le public à cette maladie et d’encourager la recherche pour développer de nouveaux traitements et approches de prévention.

La DMLA est une maladie des yeux courante qui affecte des millions de personnes dans le monde. Bien que la prévalence de l’DMLA soit prévue pour augmenter dans les prochaines années, il est important de noter que le diagnostic précoce et les avancées récentes dans le traitement ont permis d’améliorer les résultats pour de nombreux patients. Si vous présentez des symptômes de l’DMLA ou si vous êtes préoccupé par votre santé oculaire, il est recommandé de consulter un ophtalmologiste pour un examen approfondi et des conseils personnalisés.

 

4/5 - (4 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn