Des exercices de mobilité doivent absolument faire partie de votre entrainement !

Que devriez-vous savoir sur la mobilité ?

L’entraînement à la mobilité a pris d’assaut les médias sociaux : Le hashtag #mobilityTikTok a déjà été vu plus de 35 millions de fois et montre des personnes qui font la promotion de routines d’étirement pour se sentir plus souples et plus mobiles.

La mobilité peut être confondue avec la souplesse ou les étirements, mais c’est bien plus que cela. Bien qu’elles soient liées, la différence entre mobilité et souplesse est importante, car elle affecte l’athlétisme et le risque de blessure. Comme la mobilité comprend le déplacement dans une gamme complète de mouvements, vous avez besoin de flexibilité dans ces muscles pour être mobile.

La mobilité n’est qu’un attribut supplémentaire de la condition physique.  Avec d’autres attributs de la condition physique (notamment la souplesse, la force, la puissance et la capacité aérobique), elle est évaluée par l’entraîneur dès les premières étapes de l’interaction.  En général, cela se fait en effectuant des examens de mouvements et en notant les observations.

L’importance d’une bonne mobilité.

L’amélioration de votre mobilité apprend à vos articulations à supporter des charges dans des positions vulnérables ou extrêmes. Nous nous blessons généralement en effectuant un mouvement qui se situe en dehors de la zone de confort ou de sécurité de notre corps.

Les avantages de l’entraînement à la mobilité :

  • Favorise une bonne posture.
  • Aide à prévenir les nœuds et les blessures.
  • Soulage les tensions associées à un mode de vie sédentaire ou à un excès d’exercice physique.
  • Améliore les performances de la condition physique fonctionnelle.
  • Augmente l’amplitude des mouvements, ce qui nous aide à rester actifs et en bonne santé plus longtemps dans la vie.
  • Prévient les douleurs et les courbatures.
  • Aide à développer des muscles et des articulations plus forts et plus adaptables.

Comment l’exercice régulier améliore la mobilité ?

Faire régulièrement de l’exercice présente d’immenses avantages, notamment l’amélioration de la mobilité des articulations et de votre sentiment de bien-être. Parmi les exercices d’entraînement à la mobilité, citons le roulage en mousse, les exercices de mobilité et les étirements. L’activité physique, en particulier la marche, joue un rôle clé dans le maintien de la mobilité, surtout chez les personnes âgées.

Les étirements ont également été utilisés dans de nombreuses activités physiques pour augmenter l’amplitude de mouvement autour d’une articulation. Selon une étude publiée dans Sports Medicine, les étirements dynamiques contrôlés augmentent l’amplitude des mouvements des articulations et améliorent la puissance musculaire mieux que les étirements statiques et les étirements balistiques (étirement et rebondissement).

Exercices de mobilité à domicile.

Ces mouvements suivants sont recommandés à ceux qui souhaitent commencer à s’entraîner à la mobilité. Ils peuvent être facilement intégrés à vos routines d’étirement et d’échauffement, à la maison ou en salle de sport :

Le cat-cow :

L’étirement du chat et de la vache est un moyen fantastique de mobiliser la colonne vertébrale, en particulier la région thoracique. Mettez-vous à quatre pattes, les mains placées au-dessous des épaules et les genoux au-dessous des hanches. Laissez votre ventre descendre lentement vers le bas et maintenez cette position. Ensuite, cambrez votre dos en rentrant votre tête et votre coccyx, et en ramenant votre nombril vers votre colonne vertébrale. Maintenez cette position et répétez.

Le chien tête en bas :

Le chien tête en bas étire et élargit les ischio-jambiers, les mollets et le tendon d’Achille. Dans cette position, votre tête est plus basse que votre cœur, ce qui vous permet de bénéficier des avantages des inversions et d’améliorer la circulation sanguine dans votre corps.

Fente avec rotations :

Les fentes avec rotations font appel à plusieurs groupes musculaires. En tant qu’entraînement du bas du corps, il permet de renforcer les ischio-jambiers, les fessiers et les fléchisseurs de la hanche. Parivrtta anjaneyasana est une pose de yoga en fente basse similaire à la torsion en fente.

Étirement des ischio-jambiers sur une jambe :

Les étirements des ischio-jambiers sont faciles à réaliser et peuvent être effectués à la maison, au bureau, à la salle de sport ou au parc. Garder les ischio-jambiers allongés et flexibles peut aider à stabiliser et à soutenir la colonne vertébrale. Prévenant ainsi l’irritation des racines nerveuses sciatiques et les douleurs lombaires.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé. [sibwp_form id=5]