Comprendre le principe du régime japonais selon le Dr Nagumo

Vous cherchez une nouvelle façon de nettoyer et de remettre à zéro votre esprit, votre corps et votre âme ? Avez-vous déjà envisagé d’intégrer le jeûne à votre programme de bien-être ? Si oui, le jeûne à la japonaise pourrait bien être le rituel de ressourcement idéal pour vous ! Dans cet article de blog, nous allons explorer les avantages et les différents types de rituels traditionnels japonais de nettoyage saisonnier, du jeûne intermittent au jeûne prolongé à l’eau uniquement, leur histoire au Japon depuis des siècles, ainsi que des conseils pratiques pour les pratiquer en toute sécurité. Prêt à vous lancer ? C’est parti !

Dans son livre The Japanese Art of Fasting, le Dr Yoshinori Nagumo explique le principe du jeûne japonais.

Ce concept fondamental sous-tend la pratique traditionnelle du jeûne au Japon, à savoir l’instauration d’un état d’équilibre entre le corps et l’esprit. On pense que le jeûne – ou l’abstention de nourriture pendant une certaine période – aide à rétablir l’équilibre physique et mental en contribuant à réduire le stress, la tension et la fatigue. L’idée est que lorsque nous jeûnons, notre corps peut se débarrasser des toxines en excès, ce qui peut conduire à une meilleure santé générale. En outre, le jeûne peut contribuer à augmenter la production d’hormones comme la sérotonine et la mélatonine, ce qui peut aider à améliorer l’humeur et la qualité du sommeil.

Les Japonais prennent leur jeûne très au sérieux ; il est souvent pratiqué dans le cadre d’un rituel spirituel ou comme un élément essentiel de l’entraînement à la discipline et à la retenue. Le jeûne peut également être utilisé à des fins thérapeutiques pour aider à gérer des maladies chroniques comme le diabète ou les problèmes digestifs. Le jeûne traditionnel japonais se concentre généralement sur la purification du corps à l’aide d’aliments entiers nutritifs tels que les légumes, les fruits, les noix et les céréales pendant les périodes d’abstinence de viande ou d’autres produits animaux. En outre, diverses herbes et épices sont souvent ajoutées pour renforcer le processus de désintoxication. Dans certains cas, l’eau est aussi incluse dans cette pratique – soit en augmentant les quantités consommées tout au long de la journée, soit par un jeûne sec où aucun liquide n’est ingéré pendant plusieurs jours d’affilée.

Jeûner à la japonaise : une pratique aux véritables vertus pour la santé et le bien-être.

Dans le contexte de la culture japonaise traditionnelle, Dr Nagumo dévoile les bienfaits du jeûne et examine comment la science moderne commence à rattraper la sagesse ancienne. Il affirme que le jeûne peut aider les gens à :

  • Stimuler l’énergie.
  • Améliorer la concentration.
  • Accroître la créativité.
  • Favoriser la perte de poids.
  • Détoxifier le corps.
  • Renforcer le système immunitaire.
  • Booster la santé métabolique.
  • Réduire l’inflammation.
  • Retarder le vieillissement.

Au Japon, il est courant de pratiquer le jeûne intermittent à court terme, de manière périodique tout au long de l’année, plutôt que de s’engager dans des périodes de jeûne prolongé. Le Dr Nagumo pense que ces périodes plus courtes, mais plus fréquentes sont les meilleures pour obtenir des bénéfices optimaux pour la santé.

Dr Nagumo révèle les aspects physiologiques et psychologiques du jeûne japonais.

Dans son livre, le Dr Nagumo présente de nombreuses études de cas montrant comment des hommes et des femmes ont connu des améliorations tangibles de leur santé physique après avoir pratiqué régulièrement ce type de régime de jeûne. Il cite des exemples tels que l’amélioration du taux de glucose et la diminution du taux de cholestérol, ainsi que des rapports de ses patients faisant état d’une énergie accrue, d’une plus grande clarté et d’une meilleure concentration, sans qu’ils ne se sentent léthargiques ou épuisés à aucun moment pendant ou après la fin de leur jeûne

En outre, le Dr Nagumo se penche sur les aspects psychologiques qui accompagnent la pratique de la forme japonaise de jeûne. Comme le développement d’une relation plus étroite avec la nourriture grâce à des pratiques alimentaires attentives. Ce qui contribue à favoriser un mode de vie plus sain en réduisant les niveaux de stress causés par les excès ou les envies d’aliments malsains. Cette compréhension permet d’approfondir la réflexion sur sa propre relation avec la nourriture, ce qui peut conduire à un plus grand contrôle sur nos vies et à de meilleures habitudes lorsqu’il s’agit de manger des repas plus sains. Choisis avec une intention consciente plutôt qu’avec des habitudes irréfléchies ou des déclencheurs émotionnels associés à des fringales.

Vous avez envie de commencer le jeûne japonais ? Suivez ces conseils.

Lorsqu’on envisage la pratique du jeûne japonais, le Dr Yoshinori Nagumo recommande de le faire progressivement. Le corps doit s’acclimater à des repas plus petits avant de tenter une réduction drastique. Par exemple, on peut substituer des repas simples et plus légers, en éliminant les entrées, les desserts et en réduisant la taille des assiettes, tout en conservant un repas équilibré composé d’un plat principal et d’une soupe ou en prenant des fruits et quelques noix au petit-déjeuner. Cela permet de continuer à manger ce que l’on veut sans faire d’excès, mais en mangeant des portions appropriées.

Grâce à cette transition vers le repos du système digestif après une surcharge de nourriture, on peut éventuellement passer à un jeûne plus long et ne prendre qu’un seul repas par jour. C’est à vous de décider quand vous prendrez ce repas, mais le Dr Nagumo recommande de dîner le soir, car cela favorise le sommeil et le rythme naturel du corps pendant le jeûne du reste de la journée.

À retenir :

Dans l’ensemble, il est important de se rappeler que le jeûne doit toujours être pratiqué sous étroite surveillance médicale pour des raisons de sécurité. En particulier pour les personnes souffrant de certaines maladies chroniques ou ayant des restrictions alimentaires. Mais, d’une manière générale, il peut être un moyen efficace de promouvoir l’équilibre physique et émotionnel en nous, s’il est pratiqué avec modération et avec des pratiques nutritionnelles appropriées.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.