Antioxydants : les meilleures sources alimentaires

Les molécules antioxydantes sont à l’origine des propriétés bénéfiques des aliments d’origine végétale sur notre santé.  En effet, la recherche des dernières années démontre que les principales sources d’antioxydants comme les fruits et légumes, le vin rouge, le thé vert et le chocolat noir pourraient participer activement à prévenir certaines maladies cardiovasculaires et neurodégénératives ainsi que plusieurs types de cancer. Coup d’œil sur ces molécules bien particulières…

Nous mourrons car nous respirons

L’oxygène de l’air que nous respirons sert de carburant à nos cellules pour produire l’énergie nécessaire à leur bon fonctionnement. Cette combustion n’est cependant pas parfaite et génère des quantités considérables de « déchets » appelés « radicaux libres ». Ces radicaux libres sont nocifs pour la cellule, car ils attaquent la structure de plusieurs de ses constituants, particulièrement l’ADN, ce qui provoque des dommages considérables.

Par exemple, une cellule peut accumuler plus de 60 000 « dommages » dans son matériel génétique en vieillissant, ce qui contribue au développement du cancer.

Pour simplifier, disons qu’un antioxydant est tout simplement une molécule qui transforme ces radicaux libres en produits inoffensifs et réduit ainsi leurs effets néfastes. Nos cellules contiennent plusieurs molécules antioxydantes pour se protéger de ces radicaux libres, mais il est probable que cette défense est insuffisante pour contrer les effets négatifs de la multitude d’agresseurs toxiques d’origine alimentaire (bacon, charcuteries, viandes fumées) et environnementale qui nous entourent (fumée de cigarette, radiations ionisantes, rayons ultraviolets). L’addition d’antioxydants à l’alimentation pourrait donc apporter des renforts aux systèmes de défense de nos cellules et ainsi nous protéger du cancer. Pour prendre un exemple simple, on peut comparer l’effet des défenses antioxydantes à celui d’une peinture qui parvient à protéger le métal de la rouille provoquée par l’oxygène de l’air.

L’alimentation riche en fruits et légumes : la première source d’antioxydants

Jusqu’à tout récemment, on pensait que les vitamines étaient les principales causes de l’activité antioxydante des fruits et des légumes. On sait maintenant que ce n’est vraiment pas le cas! En fait, les vitamines antioxydantes comme les vitamines C et E ne comptent souvent que pour une petite portion de l’activité antioxydante des fruits ou des légumes qui les contiennent.

Ainsi, la vitamine C d’une pomme ne génère que 1 % de l’activité antioxydante de ce fruit ! Ces observations sont importantes, car trop de gens pensent pouvoir combler leur apport quotidien en antioxydants seulement en consommant des suppléments vitaminiques. Il s’agit d’une mauvaise stratégie car la protection antioxydante de ces suppléments est de loin inférieure à celle offerte par les fruits et les légumes entiers. Une autre bonne raison de consommer ses 5 à 10 portions de fruits et légumes par jour !

Les meilleures sources d’antioxydants

La recherche des dernières années a montré que l’activité antioxydante des aliments est majoritairement due aux polyphénols, une classe de molécules très complexes qui possèdent une structure chimique idéale pour absorber les radicaux libres. De façon générale, les aliments qui contiennent les plus grandes quantités de ces polyphénols sont ceux qui sont dotés de la

plus forte activité antioxydante. Par exemple :

– Les petits fruits (myrtilles, framboises, mûres, fraises, etc.) ainsi que les pommes et les oranges sont des sources extraordinaires de polyphénols antioxydants et devraient être consommés régulièrement.

– Le thé vert : Les polyphénols représentent le tiers du poids des feuilles de thé, ce qui en fait une source incomparable de molécules

antioxydantes. En plus de leur activité antioxydante, les polyphénols du thé ont la propriété de bloquer plusieurs phénomènes liés au développement du cancer.

– Le chocolat noir 70 % : Excellente source de polyphénols, le chocolat noir a des effets bénéfiques sur les vaisseaux sanguins et pourrait diminuer les risques de maladies cardiovasculaires. Mais attention, le chocolat est très calorique et il ne faut pas en abuser !

– Enfin, il ne faut surtout pas oublier certains aliments comme les noix, les cœurs d’artichaut, les asperges ou encore les haricots rouges, qui exercent tous d’importantes propriétés antioxydantes.

Antioxydants et anticancer

L’impact positif des polyphénols présents dans les aliments d’origine végétale ne se limite cependant pas à leur activité antioxydante. En effet, plusieurs de ces molécules ont également la propriété de bloquer spécifiquement certains processus impliqués dans le développement du cancer, et il n’y a aucun doute que cet- te activité contribue de façon significative à l’effet préventif des fruits et des légumes face à cette maladie.

Il faut donc favoriser la consommation régulière d’aliments riches en polyphénols antioxydants non seulement pour réduire les dommages causés par les radicaux libres, mais également pour pouvoir profiter de leurs propriétés anticancéreuses.