Voici 5 produits laitiers à bannir de votre alimentation si vous souffrez d’une MICI

Si vous souffrez d’une maladie inflammatoire de l’intestin (MICI), il est essentiel d’évaluer soigneusement votre régime alimentaire afin de vous assurer que vous évitez les aliments déclencheurs pour gérer votre maladie et rétablir un équilibre sain dans les intestins. Les produits laitiers peuvent être particulièrement inflammatoires. Il est donc important que les personnes atteintes d’une MICI sachent quels produits laitiers elles doivent éviter afin de réduire les poussées de symptômes. Nous allons examiner ici cinq des produits laitiers les plus courants que les personnes atteintes d’une MICI doivent éviter, ainsi que de délicieuses alternatives qui favorisent la santé intestinale.

  1. Les fromages fondus :

Les personnes atteintes d’une MICI doivent éviter les fromages fondus. Cependant, cela ne signifie pas qu’il faille renoncer à tous les produits laitiers. Des produits comme le yaourt grec bio, le lait de brebis et certains fromages à pâte dure contiennent moins de lactose et sont bénéfiques pour la santé intestinale.

Pour un bon en-cas ou pour ajouter de la saveur aux aliments, vous pouvez également opter pour d’autres types de compléments alimentaires, comme les yaourts à base de lait d’amande et de lait de coco. Toutes ces options apportent encore de la saveur, de la texture et des nutriments importants sans les risques associés aux alternatives plus transformées comme la cancoillotte.

  1. Yaourt nature :

Heureusement, pour les personnes atteintes de MICI, il existe de nombreuses alternatives saines et délicieuses au yaourt nature qui ne perturberont pas votre intestin. Essayez le kéfir ou le yaourt à la noix de coco, qui contiennent tous deux moins de lactose que le yaourt nature. Le kéfir est une boisson lactée fermentée crémeuse que l’on peut trouver dans presque toutes les épiceries, tandis que le yaourt à la noix de coco est fabriqué à partir de crème de noix de coco, ce qui lui donne une saveur crémeuse et acidulée sans lactose ajouté. Ces deux produits fournissent des nutriments essentiels comme le calcium et le phosphore, ainsi que des bactéries et des levures bénéfiques qui contribuent au bon fonctionnement de notre système digestif. Donc, si vous essayez de réduire la quantité de produits laitiers dans votre alimentation en raison d’une MICI, ces alternatives savoureuses sont parfaites !

  1. Crème fraîche :

Bien que la crème fraîche puisse rendre un plat particulièrement goûteux et savoureux, il est préférable que les personnes atteintes d’une MICI l’évitent complètement. Pour ceux qui recherchent encore quelque chose de crémeux mais pauvre en lactose, il existe des options comme les crèmes de noix de coco ou d’amande que l’on trouve facilement dans la plupart des supermarchés. Ces alternatives sont des choix plus sains et ne provoqueront pas les symptômes des MICI, en plus de contribuer à la santé intestinale. Il n’est pas nécessaire d’éliminer tous les produits laitiers de son alimentation, car certains, comme le yaourt grec nature, peuvent être consommés de manière responsable par les personnes qui souffrent de cette maladie. Alors, rassurez-vous, les aliments peuvent être savoureux sans les produits laitiers !

  1. Fromage à tartiner :

Heureusement, il existe de nombreuses alternatives délicieuses et respectueuses des intestins aux produits laitiers courants. Par exemple, les aliments fermentés comme le tempeh, le fu-fu ou le kombucha regorgent de probiotiques qui soutiennent votre microbiome. Pour ceux qui regrettent les fromages à tartiner ou le Saint Môret, certains équivalents d’origine végétale peuvent être de bons substituts pour une collation rapide et savoureuse. Les fromages à base de noix et de graines sont une excellente source de graisses saines, de vitamines et de minéraux qui favorisent une bonne digestion. Bien sûr, la consommation de yaourt entier ou de kéfir est également un excellent moyen d’obtenir votre dose quotidienne de probiotiques tout en appréciant le goût des produits laitiers. Que vous soyez à la recherche de produits laitiers ou non, il est important de maintenir une variété dans le régime alimentaire favorable aux intestins afin d’obtenir tous les micro et macronutriments nécessaires.

  1. Le lait :

Le lait est l’un des produits laitiers les plus consommés dans le monde ; cependant, de nombreuses personnes sont intolérantes au lactose ou ont des difficultés à digérer les protéines du lait en raison de sensibilités dans les parois de leur intestin. Pour bénéficier de tous les avantages du lait sans irriter les intestins, optez plutôt pour le lait de soja, qui ne contient ni lactose ni protéines animales, mais qui fournit néanmoins des minéraux essentiels comme le calcium et les vitamines B12 et D3 nécessaires à une bonne santé !

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Margot Fontenive