Homeopathie

Sulfur Iodatum, le remède homéopathique d’action générale

Sulfur iodatum est connu communément sous le nom de sulfure d’iode. On l’appelle également iodure de soufre. La solution contient environ 75 à 82% d’iode. Ainsi, elle comporte 4 parties d’iode et 1 partie de soufre. Pour obtenir la préparation, on chauffe doucement le mélange d’iode et de soufre dans un récipient approprié en verre. Quand la masse devient brune, on chauffe encore plus pour provoquer la fusion. On recueille le mélange de soufre et d’iode après refroidissement. De ce fait, on peut casser le récipient en cas de nécessité. Le mélange est de couleur gris foncé. Il présente des lamelles brillantes. Il a une odeur d’iode très marquée. C’est un mélange pratiquement insoluble dans l’eau. La partie soufre est insoluble dans l’éthanol à 96%. Contrairement à la partie iode qui est soluble dans l’éthanol à 96%. Le point de décomposition de la préparation est à partir de 70°C.

Il existe plusieurs formes disponibles pour le remède Sulfur iodatum. Il y a les granules, les gouttes, les triturations, les doses, les suppositoires et les ampoules buvables. La majorité de ces formes sont des solutions hydro-alcooliques. A citer les ampoules, les gouttes buvables et les teintures mères. Les doses globules et les granules sont à base de lactose et de saccharose. Mais les triturations, quant à elles, ne contiennent que du lactose.

Dans quelles circonstances doit-on l’utiliser ?

Les indications thérapeutiques principales pour ce remède sont : l’angine, l’asthénie, la conjonctivite, la douleur articulaire. Il y a aussi la rhinite allergique, la rhinopharyngite et la toux. Ainsi, on utilise Sulfur iodatum dans les rhinopharyngites, les angines récidivantes, les trachéo-bronchites récidivantes et les rhinites allergiques. Il soigne les toux persistantes avec fièvre et frissons et dont l’état général du sujet est affaibli. Il règle l’acné chez l’adolescent en particulier ceux localisés dans le dos et sur le front. Ce remède homéopathique est aussi utile lors du rétablissement après une maladie infectieuse. De même qu’en cas d’amaigrissement avec fatigue malgré le fait que le sujet a un bon appétit. Sulfur iodatum soigne aussi l’arthrose se manifestant sous forme de poussées inflammatoires.

Comment utiliser correctement Sulfur Iodatum en homéopathie ?

Sulfur iodatum est à prendre en dehors du tabac, du café, des repas et de la menthe. Pour consommer les doses et les granules, on les laisse juste fondre sous la langue. On peut aussi dissoudre ces formes dans un peu d’eau. C’est une indication spécifique pour les nourrissons.

La dose, la dilution et la durée du traitement sont similaires en cas de rhinopharyngites et de rhinites allergiques. Mais aussi en cas de trachéo-bronchites récidivantes et d’angines récidivantes. On prend une dose d’une dilution de 15 CH chaque dimanche pendant 3 mois.

5 granules de 9CH par jour pendant 10 jours calment les toux persistantes. En cas d’acné sur le dos et le front, prendre 5 granules de 9 CH par jour pendant 3 mois. L’arthrose se soigne par 5 granules de 15 CH par jour pendant 3 mois. 5 granules de 15 CH par jour pendant 1 mois sont utiles en cas d’amaigrissement. On utilise également les mêmes doses dans le rétablissement d’une maladie infectieuse.

Articles similaires