Sédentarité : au travail marchez 5 minutes trois fois par jour au moins

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Selon une étude de l’Université d’Indiana, trois séances quotidiennes de 5 minutes de marche pourraient réduire significativement les lésions artérielles des jambes, causées par une position assise prolongée. 

La position assise prolongée, qui concerne la plupart des individus exerçant un travail de bureau, n’est pas sans risque pour la santé. Des études épidémiologiques récentes ont notamment révélé qu’elle était associée à plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire, tels qu’un taux de cholestérol élevé ou un tour de taille trop important.

Les effets négatifs de la position assise prolongée

Cette nouvelle étude expérimentale démontre pour la première fois que si les effets négatifs de la position assise se manifestent rapidement dans le corps, et en particulier au niveau des jambes, ils sont aussi aisément réversibles par la mobilisation…

L’étude impliquait 11 volontaires en bonne santé et sans surpoids, âgés de 20 à 35 ans, dans deux essais randomisés. Dans le premier, les participants devaient rester assis 3 heures d’affilée. Les chercheurs ont dans l’intervalle mesuré la fonctionnalité de l’artère fémorale à 4 reprises (au début et toutes les heures) au moyen d’un tensiomètre et par ultrasonographie. L’expérience a ensuite été réitérée avec des pauses d’activité de 5 minutes sur un tapis-roulant après 30 minutes, 1h30 et 2h30.

Un peu d’exercice, pas longtemps, juste 5 minutes

Les résultats montrent que la dilatation médiée par le flux sanguin au niveau de l’artère fémorale baisse déjà de 50% après seulement 1h. Un phénomène qui disparaît totalement avec les 3 séances de 5 minutes d’exercice physique, qui semblent préserver la fonction endothéliale.

Ces résultats montrent déjà en tout cas les bienfaits réels pour la santé d’un exercice de faible intensité, comme la marche et des pauses régulières, dans un travail nécessitant une position assise prolongée.

Source

Thosar S.S.: Effect of prolonged sitting and breaks in sitting time on endothelial function.., Med Sci Sports Exerc.,