Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Actualité

L’hypertension à l’âge mûr augmente le risque de démence plus tard dans la vie

l'hypertension est un facteur de risque pour de nombreuses maladies chroniques, telles que les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques, les problèmes rénaux et la démence.

L’hypertension, également connue sous le nom de haute pression sanguine, est un problème de santé courant dans le monde entier. On estime qu’il y a environ 1,28 milliard d’adultes vivant avec l’hypertension dans le monde. Il a été démontré que l’hypertension est un facteur de risque pour de nombreuses maladies chroniques, telles que les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques, les problèmes rénaux et la démence.

Une nouvelle étude révèle que l‘hypertension peut également augmenter le risque de démence chez les personnes d’âge moyen. Les chercheurs de l’Institut Cardiovasculaire de Buenos Aires, en Argentine, ont découvert que les personnes atteintes d’hypertension âgées de 47 à 53 ans avaient un risque accru de démence. Ces résultats soulignent l’importance de détecter et de traiter l’hypertension dès le plus jeune âge pour prévenir les problèmes de santé ultérieurs, tels que la démence.

Lien entre hypertension et démence

L’hypertension est une affection dans laquelle la pression exercée par le sang contre les parois des artères est anormalement élevée. Cela peut entraîner des lésions vasculaires et réduire le flux sanguin vers le cerveau. Des études antérieures ont établi un lien entre l’hypertension et un risque accru de démence, y compris la maladie d’Alzheimer.

Les chercheurs ont analysé les données de 1 279 personnes atteintes d’hypertension en Argentine, âgées de 21 à 95 ans. Ils ont utilisé le score de risque de démence CAIDE (Cardiovascular Risk Factors, Aging, and Incidence of Dementia) pour évaluer le risque de démence chez chaque participant. Ce score prend en compte des facteurs tels que la pression artérielle, les niveaux de cholestérol, l’obésité, l’activité physique, l’âge et le niveau d’éducation.

Les résultats ont montré que 28% des personnes d’âge moyen (47-53 ans) présentaient un risque accru de démence. Selon le Dr. Augusto Vicario, cardiologue et chef de l’Unité cœur-cerveau à l’Institut Cardiovasculaire de Buenos Aires, « c’est à l’âge mûr que les facteurs de risque ont le plus d’impact ». Il a également souligné que la maladie vasculaire du cerveau se développe lentement et peut prendre plus de 10 à 15 ans avant de se manifester cliniquement sous la forme d’une maladie cognitive.

L’hypertension et le risque global de démence

L’étude a également révélé que près de 40% de tous les participants, quel que soit leur âge, présentaient un risque accru de démence. Le Dr. Vicario a souligné l’importance de traiter et de contrôler l’hypertension pour prévenir les maladies vasculaires du cerveau. Malheureusement, environ 70% des patients hypertendus ne parviennent pas à contrôler leur pression artérielle, ce qui augmente leur risque de démence.
Il est essentiel que les médecins évaluent également la santé du cerveau de leurs patients hypertendus afin de stratifier correctement le risque cardiovasculaire et cérébrovasculaire. Une évaluation cognitive à l’aide de tests neuropsychologiques, tels que le test du dessin de l’horloge, peut être utile pour détecter les premiers signes de démence. Il est également important de diagnostiquer l’hypertension dès le plus jeune âge et de la traiter de manière adéquate avec des médicaments antihypertenseurs et des mesures non pharmacologiques.

Protéger la santé du cerveau en traitant l’hypertension

Faire comprendre aux patients l’impact de l’hypertension sur le risque de démence peut motiver les patients à prendre des mesures pour contrôler leur pression artérielle. Il est important de sensibiliser les patients aux conséquences graves de l’hypertension, qui est souvent appelée une maladie silencieuse en raison de l’absence de symptômes chez de nombreuses personnes. Il est essentiel de montrer aux patients qu’il peut y avoir des conséquences plus précoces que prévu en cas de non-contrôle de la pression artérielle.

Cette étude révèle que l’hypertension à l’âge mûr peut augmenter le risque de démence plus tard dans la vie. Il est donc essentiel de diagnostiquer et de traiter l’hypertension dès le plus jeune âge pour réduire le risque de développer des problèmes de santé ultérieurs, tels que la démence. Les médecins doivent prendre en compte la santé du cerveau lors de l’évaluation des patients hypertendus et établir un plan de traitement approprié pour prévenir les maladies vasculaires du cerveau. Il est également important d’informer les patients sur les conséquences graves de l’hypertension et de les encourager à prendre des mesures pour contrôler leur pression artérielle et protéger leur santé cérébrale.

Les informations médicales publiées dans cet article ne doivent pas être considérées comme un substitut à un avis médical informé. Consultez toujours un professionnel de la santé qualifié pour obtenir un diagnostic et un traitement appropriés.

 

2/5 - (3 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi