Fire cider ou cidre de feu : Est-ce un vrai boosteur d’immunité ?

Le fire Cider est un cocktail qui gagne rapidement du terrain en tant que remède populaire pour une forte immunité.

Récemment, vous avez peut-être vu la nouvelle tendance santé sur TikTok où les gens s’extasient devant une concoction épicée et vinaigrée appelée « cidre de feu » On dit qu’elle renforce l’immunité et le bien-être général. Mais qu’est-ce que le cidre de feu, vraiment ? Ce remède traditionnel est-il réellement bénéfique ou s’agit-il simplement d’une autre mode passagère sur Internet ? Explorons l’histoire du cidre de feu et voyons s’il mérite sa nouvelle popularité.

Le cidre de feu devient de plus en plus en vogue sur TikTok, avec plus de 163,8 millions de partages à son sujet et ses prétendus bienfaits sur l’immunité. De nombreuses personnes ne jurent que par cette concoction pour maintenir leur système immunitaire en état de marche tout au long de la saison hivernale, estimant que les épices et les aliments qu’elle contient peuvent aider à prévenir des maladies comme le rhume ou des infections plus graves. Alors ! examinons de près le contenu de cette potion magique et si elle vaut réellement la peine d’être essayée !

Fire cider ou cidre de feu : Quésaco ?

Le cidre de feu est un remède populaire traditionnel utilisé pour renforcer l’immunité et combattre les rhumes et autres maladies. Il est fabriqué en combinant de l’ail, du gingembre, du raifort, de l’oignon, du poivre de Cayenne, du curcuma et d’autres herbes et épices. Tous ces ingrédients sont trempés dans du vinaigre de cidre de pomme et macérés pendant 4 semaines. La plupart rajoutent du miel à la fin pour adoucir la saveur acidulée du mélange.

En tant que tonique à base de plantes, il aide à décongestionner, à décomposer le mucus et à favoriser la circulation. Ses propriétés anti-inflammatoires en font un excellent remède contre les rhumes et les allergies. Le cidre de feu stimule également la digestion et aide le corps à se détoxifier naturellement. Les gens utilisent le cidre de feu depuis des siècles en raison de ses nombreuses propriétés bénéfiques, notamment pour réguler le niveau de sucre dans le sang, soutenir le système digestif et aider à la perte de poids.

Sur le plan nutritionniste et diététicien, ce fameux cocktail tient-il ses promesses ?

Le cidre de feu est souvent présenté comme un élixir puissant pour la santé globale et le soutien de l’immunité, mais du point de vue des nutritionnistes et des diététiciens, les preuves scientifiques de son efficacité font encore défaut. Bien que les ingrédients individuels tels que le vinaigre de cidre de pomme, l’ail, le gingembre, le curcuma, les oignons, le raifort et le miel soient connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires et antivirales, aucune étude n’a encore été menée sur le cocktail lui-même afin de prouver ses avantages pour la santé. Il est possible que la combinaison de ces ingrédients individuels produise un effet encore plus puissant en raison de leur nature synergique. Toutefois, cela ne peut être vérifié sans recherches supplémentaires.

Les nutritionnistes et les diététiciens recommandent en revanche d’y procéder avec prudence et de ne pas compter uniquement sur lui pour protéger le système immunitaire. Vous devez plutôt vous concentrer sur des mesures de santé préventives telles qu’une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, et un sommeil suffisant. S’il est pris de manière responsable en combinaison avec d’autres habitudes saines telles que l’exercice physique et le fait d’éviter de fumer ou de boire de manière excessive, le cidre de feu peut être en mesure de fournir un certain degré de soutien supplémentaire au système immunitaire. Bien que des études soient toujours nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions définitives.

Ce fameux « Fire Cider » nécessite tout de même des précautions pour minimiser les effets indésirables.

Le véritable danger de la consommation de cidre de feu vient de son utilisation excessive et inappropriée. Sa saveur épicée et intense peut être appréciée avec modération, mais sa consommation n’est pas sans danger pour tout le monde. Les personnes souffrant de troubles gastriques graves tels que les ulcères, la gastrite ou le reflux gastro-œsophagien ne devraient pas boire de cidre de feu, car le mélange peut aggraver ces troubles. Le cidre de feu est également déconseillé aux personnes souffrant de problèmes rénaux et biliaires, aux personnes prenant des médicaments anticoagulants ou à celles qui ont récemment subi une intervention chirurgicale.

Pour une consommation plus sûre de cette boisson populaire, on peut essayer de l’utiliser pour aromatiser une salade ou une vinaigrette. Si vous devez boire le cidre de feu directement, veillez à le diluer d’abord avec de l’eau et à le siroter à l’aide d’une paille, en évitant de l’avaler à jeun. Vous réduirez ainsi l’intensité de son goût et vous protégerez l’émail de vos dents en raison de son acidité tout en profitant des prétendus bienfaits de ce remède.

Et il n’y a pas mieux que d’incorporer ses composants dans votre alimentation au lieu de les combiner.

Plutôt que de suivre la tendance à boire du cidre de feu, incorporer quotidiennement ses composants dans son régime alimentaire est un moyen plus bénéfique d’en récolter les avantages pour la santé. Il existe plusieurs façons de le faire, qui peuvent facilement être intégrées à tout style de vie.

Par exemple, ajouter de l’ail et de l’oignon aux repas, consommer des boissons au vinaigre de cidre de pomme tout au long de la journée, ajouter des piments forts aux repas ou aux collations, et grignoter du gingembre ou du curcuma. Ces centrales de nutriments offrent non seulement une myriade d’avantages pour la santé, mais ajoutent également des saveurs délicieuses aux repas.

  • L’ail est connu pour ses propriétés antivirales et antifongiques, ainsi que pour ses propriétés immunitaires et anti-inflammatoires.
  • L’oignon est un antioxydant qui contribue à améliorer la santé cardiovasculaire et à réduire l’inflammation dans le corps.
  • Le vinaigre de cidre de pomme a de nombreux usages : il facilite la digestion et la santé intestinale, abaisse le taux de sucre dans le sang, équilibre le pH et aide à perdre du poids grâce à sa capacité à réduire les fringales.
  • Les piments forts contiennent de la capsaïcine qui aide à réduire la douleur en stimulant les endorphines dans le cerveau. Il a également été démontré qu’ils aident à maintenir des niveaux de pression sanguine sains.
  • Enfin, le gingembre et le curcuma sont tous deux riches en antioxydants ; le gingembre aide à soulager les nausées tandis que le curcuma peut contribuer à réduire l’inflammation dans tout le corps.

Dans l’ensemble, intégrer ces ingrédients dans notre alimentation quotidienne pourrait aider notre organisme à mieux en bénéficier qu’en les combinant tous dans un bocal où plusieurs substances chimiques peuvent interagir entre elles et pourraient nous faire plus de mal que de bien.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Margot Fontenive