Vitamine B1 : symptômes de son insuffisance et les meilleures sources

À quoi sert la vitamine B1 ?

La thiamine, qui est appelée plus communément vitamine B1, se trouve également dans la catégorie de vitamines liposolubles. Leur particularité est qu’elles ne peuvent pas être stockées par l’organisme. Afin de ne pas être victime d’une carence en thiamine, il est essentiel d’effectuer un apport alimentaire d’appoint, de manière régulière.

Définition de la thiamine

C’est l’intestin grêle qui se charge de l’absorption de la vitamine B1. Elle sera ensuite distribuée à tout l’organisme, notamment à différents organes. Seule une infime partie de cette dernière est stockée par l’organisme. La plus grande partie étant éliminée via les urines. Par ailleurs, la vitamine B1 est très sensible à chaleur, ce qui en fait un élément fragile.

Les besoins journaliers doivent être satisfaits pour que les fonctions suivantes soient opérationnelles : la production d’énergie, l’oxygénation cellulaire ou encore la régulation de la tension artérielle.

Qu’en est-il des apports journaliers recommandés ?

Dans le cas de la France en particulier, les autorités ont établi qu’un apport journalier de l’ordre de 1.5 mg de thiamine est nécessaire. Ce chiffre concerne un adulte qui présente une ration alimentaire de 2 400 calories/jour. Cela équivaut à un apport de 0,6 mg/1 000 calories. Par ailleurs, il est à préciser que ces valeurs peuvent être modifiées en fonction de chaque situation. Les besoins ne sont pas les mêmes qu’il s’agisse d’une femme enceinte, allaitante ou encore une personne pratiquant un sport intensif.

Quels sont les symptômes d’une carence en thiamine ?

Généralement, on ne rencontre pas de carence en vitamine B1 lorsque le régime alimentaire est équilibré. Cependant, lorsque c’est le cas, les carences en vitamine B1 peuvent avoir des conséquences plus ou moins graves. Voici quelques symptômes relatifs à ce type de carence : un amaigrissement inexpliqué, une irritabilité, des trous de mémoire… Dans ces cas, opter pour un supplément peut se révéler efficace.

Y a-t-il des maladies en relation avec une carence ?

Effectivement, un manque flagrant de thiamine peut engendrer le béribéri. La maladie se traduit par une insuffisance cardiaque, mais également des troubles de la circulation sanguine ou encore des troubles cardiaques.

Dans quels aliments peut-on retrouver de la thiamine ?

C’est dans les céréales complètes qu’on retrouve majoritairement cette substance. Mais cette vitamine du groupe B se retrouve également dans de nombreux aliments. Certains aliments d’origine animale en sont particulièrement riches, comme la viande de poulet, celle du porc (jambon et bacon : 0,7 mg/100 g), les huîtres ou encore les abats, le lait et le jaune d’œuf. Les aliments d’origines végétales qui en contiennent le plus sont les légumineuses, les fruits secs, la levure de bière (30 mg/100 g) ainsi que les légumes.

Par ailleurs, il est également possible de trouver de nombreux compléments alimentaires qui se basent sur cette vitamine. Vous pourrez vous adresser à votre pharmacie ou à un magasin spécialisé. Ces compléments sont conseillés en cas de fatigue intense ou encore pour une dénutrition. Il faut également savoir que cette vitamine est utilisée pour le sevrage alcoolique et après certaines chirurgies digestives, lorsqu’une malabsorption apparaît.