Régime Okinawa : les principes du régime japonais de santé et de longévité

Comme le dit l’adage : “ que ton alimentation soit ton premier médicament”, vous serez en bonne santé si vous mangez bien. C’est un principe que les habitants de l’archipel Okinawa au Japon peuvent vous confirmer de par leur grande longévité et excellente santé. En effet, ils détiennent le record de la plus grande espérance de vie moyenne dans le monde ainsi que la plus grande concentration de centenaires par habitants, et c’est en grande partie grâce à leur nutrition !

De par sa faible consommation de viandes, le régime Okinawa est par essence un régime semi-végétarien, étant très faible en calories, il avantage spontanément la perte de poids de ses pratiquants car il se base principalement sur les fruits, légumes et poissons (moins gras que les viandes) tout en excluant les aliments non naturels, les fast-foods et autres produits industrialisés (par simple respect des traditions alimentaires de la région). Il favorise principalement les aliments aux grandes qualités nutritionnelles, il s’agit d’un des régimes les moins gras tout en étant l’un des plus riches en oméga-3 et micronutriments qui existe.

Autres que les principaux ingrédients, les gens d’Okinawa consomment énormément de thé et limitent l’ajout de sel et de sucre. La qualité gustative est compensée par une grande quantité d’épices, d’herbes et d’algues qui sont d’ailleurs très riches en minéraux et antioxydants.

Les trois grands principes du régime d’Okinawa

Etant plus qu’une méthode alimentaire, c’est une véritable manière de vivre car ses fondations se trouvent autant à l’intérieur qu’en dehors de l’assiette. Il remet en question plusieurs conceptions alimentaires comme le fait de manger jusqu’à à sa faim. On peut tirer 3 grands principes notables de ce mode alimentaire

  • Le Hara Hachi Bu : S’arrêter de manger avant la satiété, ceci prévient le développement d’un appétit trop grand.
  • Le kuten gwa : Manger que des petites portions.
  • Le nuchi gusui : Manger en pensant que les aliments ont des pouvoirs de guérison, provocant un effet placebo positif sur le corps et l’esprit.

Ce régime vous induit dans un déficit calorique sans pour autant mettre des restrictions caloriques. Les produits utilisés sont par exemple riches en fibre, ce qui donne une sensation de satiété, il est important de savoir que les premiers jours peuvent être difficiles à cause du manque énergétique, allez-y progressivement et une adaptation métabolique s’en suivra gentiment.

Même si certains aliments sont propres aux îles Okinawases et sont difficiles à trouver dans les zones occidentales, le régime Okinawa est adaptable selon les régions et est un véritable exemple sur la suffisance que peut avoir une alimentation saine pour assurer santé et longévité.