Quel impact a une chaleur extrême sur notre corps ?

Les vagues de chaleur constituent un risque important, mais largement sous-estimé. Les épisodes de chaleur extrême dans les villes peuvent entraîner des pics de mortalité allant jusqu’à 14 %, ainsi qu’une baisse de la productivité de la main-d’œuvre et des dommages aux infrastructures telles que les routes et les lignes ferroviaires.

Aujourd’hui, la chaleur extrême touche environ 68 millions de personnes dans le monde. Ce nombre devrait être multiplié par 15 et atteindre approximativement un milliard si le réchauffement de la planète atteint 2 °C, tandis qu’une hausse de 4 °C signifierait que près de la moitié de la population mondiale serait touchée. Si elle n’est pas atténuée, la chaleur urbaine pourrait coûter aux villes jusqu’à 11 % de leur produit intérieur brut (PIB) d’ici à 2100.

L’impact des vagues de chaleur sur la santé des citoyens et les infrastructures des villes peuvent être réduits, grâce à des technologies et de simples stratégies rentables. C’est ainsi que les villes peuvent s’adapter aux chaleurs extrêmes pour protéger leurs citoyens et leurs économies.

Les personnes les plus menacées par les effets de la chaleur sont :

  • Les personnes âgées, les jeunes enfants et les individus présentant des conditions médicales sous-jacentes, car ils sont plus sensibles à la chaleur extrême. Cela inclut les femmes enceintes et les femmes avec des bébés, comme l’allaitement est extrêmement déshydratant.
  • Les personnes à faible revenu et celles qui vivent dans des logements de mauvaise qualité, qui peuvent avoir moins accès à l’eau, aux espaces verts, à l’information et à la climatisation.
  • Les personnes travaillant à l’extérieur, très exposées à la chaleur vu la nature de leur travail ou encore si leurs emplois nécessitent des efforts physiques.
  • Les groupes marginalisés, notamment les sans-abris, les migrants, les réfugiés, les femmes et les jeunes filles, car ils peuvent avoir moins accès aux options de rafraîchissement et être moins au courant de celles-ci.

Complications dans le cas d’une chaleur extrême :

En cas de chaleur extrême, les mécanismes de refroidissement du corps commencent à faire défaut. Les vaisseaux sanguins se dilatent dans un effort pour perdre la chaleur, mais cela diminue également le flux sanguin et provoque une déshydratation. Les glandes sudoripares cessent de fonctionner efficacement et le corps est incapable de réguler sa température. Cela peut conduire à un épuisement par la chaleur, qui peut être mortel s’il n’est pas traité rapidement.

La chaleur de votre corps combinée à la chaleur ambiante donne lieu à ce que l’on appelle la température centrale. C’est-à-dire la température interne de votre corps. Votre corps doit réguler le gain de chaleur (et, par temps froid, la perte de chaleur) de l’environnement pour maintenir une température centrale normale d’environ 37 °C (98,6 °F).

Le coup de chaleur est encore plus dangereux et peut avoir de sérieuses conséquences quand la température du corps atteint 40 °C ou plus. Cela peut provoquer l’arrêt des organes et peut être fatal s’il n’est pas traité dans l’immédiat. Toute personne exposée à une chaleur extrême doit être surveillée pour détecter les symptômes et consulter un médecin s’ils surviennent. Heureusement, l’épuisement par la chaleur peut être évité.

L’incapacité de votre corps à se refroidir.

Par temps chaud, votre corps se refroidit principalement en transpirant. Cependant, lorsque vous faites un exercice physique intense ou un effort excessif par temps chaud et humide, votre corps est moins capable de se refroidir efficacement.

En conséquence, votre corps peut développer des crampes de chaleur. La forme la plus légère de maladie liée à la chaleur. Les signes et symptômes des crampes de chaleur comprennent généralement une forte transpiration, la fatigue, la soif et des crampes musculaires.

Symptômes de l’épuisement par la chaleur.

Les signes et les symptômes de l’épuisement par la chaleur peuvent apparaître soudainement ou au fil du temps. En particulier lors de périodes d’exercice prolongées. Parmi les signes et les symptômes éventuels de l’épuisement par la chaleur, citons :

  • Une peau froide et humide accompagnée de chair de poule en période de chaleur.
  • Fatigue.
  • Vertiges
  • Transpiration abondante.
  • Évanouissement.
  • Pouls faible et rapide.
  • Faible pression sanguine en position debout.
  • Nausées.
  • Maux de tête.
  • Crampes musculaires.

Quand faire appel à un professionnel de santé ?

Si vous soupçonnez un épuisement par la chaleur :

  • Arrêtez toute activité et reposez-vous !
  • Déplacez-vous vers un endroit moins chaud !
  • Buvez de l’eau fraîche ou des boissons pour sportifs !

Contactez votre médecin si vos signes ou symptômes s’aggravent ou s’ils ne s’améliorent pas dans l’heure qui suit. Si vous êtes en compagnie d’une personne présentant des signes d’épuisement par la chaleur, consultez immédiatement un médecin si elle devient confuse ou agitée, perd connaissance ou, est incapable de boire. Elle aura besoin d’un refroidissement immédiat et de soins médicaux urgents si sa température corporelle centrale (mesurée par un thermomètre rectal) atteint 40 °C (104 °F) ou plus.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -