Maux de gorge : voici les causes les plus probables et comment y remédier

Cela arrive aux meilleurs d’entre nous ! Cette sensation douloureuse et irritante que vous ressentez au fond de votre gorge. Il est difficile d’avaler et de parler. Peut-être même que cela remet en cause votre capacité à manger et à dormir. Cherchant désespérément à vous soulager, vous vous surprenez à sucer des pastilles pour la gorge ou à essayer un remède maison. Voici quelques causes probables de votre irritation de la gorge :

  1. Infections virales :

Le mal de gorge est généralement provoqué par une infection virale. En fait, les virus sont responsables d’environ 90 % de tous les maux de gorge signalés. La présence d’autres symptômes, tels que de la fièvre ou des courbatures, témoigne de la possibilité de la présence d’un virus. Si le problème persiste, vous devriez probablement consulter votre médecin. Celui-ci pourra diagnostiquer l’une des infections virales suivantes :

  • Le rhume
  • Grippe (influenza)
  • Mono (mononucléose)
  • Rougeole
  • Varicelle
  • Oreillons
  • COVID-19
  • Croup
  1. Infections bactériennes :

Une bactérie peut également être à l’origine de votre mal de gorge. Cela est plus répandu auprès des enfants et des adolescents, toutefois les adultes ne sont pas immunisés contre ce phénomène. Une infection bactérienne est généralement présente dans les amygdales ou dans la gorge elle-même. Les bactéries qui causent le plus couramment les maux de gorge sont les suivantes :

  • L’angine streptococcique
  • Amygdalite
  • IST (comme la gonorrhée et la chlamydia)
  1. Irritants environnementaux :

L’air que vous respirez peut irriter votre gorge. Si l’air est sec, votre gorge le sera aussi, ce qui provoque cette sensation de démangeaison que nous connaissons tous et que nous n’aimons pas. D’autres particules gênantes présentes dans l’air peuvent aussi se frayer un chemin jusqu’à votre gorge. Elles peuvent provenir de :

  • Pollution
  • Fumée (feu ou tabac)
  • Poussière et saleté
  • Produits de nettoyage
  • Autres produits chimiques
  1. Allergies :

Lorsque des allergènes comme le pollen ou les moisissures déclenchent des réactions allergiques, ils peuvent provoquer des symptômes sinusaux comme la congestion et l’écoulement nasal. L’augmentation du mucus provoque un écoulement postnasal. Comme le mucus s’écoule de façon répétitive dans le fond de la gorge, il provoque une irritation et des douleurs.

  1. Pierres amygdaliennes :

Également appelés amygdalites, les calculs amygdaliens sont des dépôts qui se forment dans les crevasses de vos amygdales. Les débris alimentaires, les cellules mortes, la salive et le mucus peuvent être piégés dans les fosses amygdaliennes et s’accumuler avec le temps. Cela attire ainsi les bactéries et les champignons odorants. Lorsque les calculs amygdaliens deviennent importants ou augmentent en nombre, ils peuvent provoquer un mal de gorge distinct.

  1. Blessure à la gorge :

Vous vous êtes déjà réveillé avec un mal de gorge après une journée bien remplie au parc d’attractions ou à un festival de musique ? L’utilisation excessive de vos cordes vocales en criant ou en chantant peut blesser votre gorge et provoquer une douleur temporaire ou prolongée. La nourriture peut également blesser votre gorge si elle est trop chaude ou si elle se coince.

  1. Tumeurs :

Bien que peu fréquentes, les tumeurs de la gorge, du larynx ou de la langue peuvent pareillement provoquer des maux de gorge. Si le mal de gorge persiste pendant une période prolongée, vous devriez probablement consulter un ORL (médecin spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge) et subir un dépistage du cancer. Votre médecin de la gorge peut également rechercher d’autres symptômes d’accompagnement tels que des bosses visibles, des difficultés à avaler ou du sang dans la salive.

Comment traiter un mal de gorge :

Tous les maux de gorge ne nécessitent pas un traitement médical, mais certains symptômes plus graves indiquent qu’il est essentiel de consulter rapidement un médecin. Il s’agit entre autres de troubles de la déglutition ou de la respiration, d’une douleur ou d’une raideur du cou, ou encore de difficultés à ouvrir la bouche. Une fièvre très élevée, un mal d’oreille ou un mal de gorge qui dure une semaine ou plus sont aussi de bons indicateurs de la nécessité de consulter un médecin. Toutefois, si vous ne présentez aucun des symptômes les plus graves, vous pouvez traiter votre mal de gorge à la maison :

  • Des analgésiques en vente libre
  • Un spray pour la gorge contenant un antiseptique engourdissant.
  • Reposez votre voix en attendant que vous ayez la gorge saine.
  • Buvez des boissons chaudes pour atténuer les maux de gorge.
  • Utiliser un humidificateur à vapeur froide pour humidifier l’air.
  • Se gargariser avec de l’eau chaude et une demi-cuillère à café de sel.

Quelques remèdes de grand-mère pour soulager vos maux de gorge :

Du café et du citron :

Mélangez deux cuillères à soupe du café noir et une cuillerée à café de jus de citron. En se gargarisant deux fois par jour, une fois au réveil et une avant le coucher, vous pouvez ressentir une large différence.

De la lime et du miel :

Pressez une lime et ajoutez-y une cuillerée à soupe du miel Bio et gargarisez le mélange en un seul coup. Vous remarquerez immédiatement un grand soulagement.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.