Les selfies et leur impact sur la santé mentale des adolescents ‍

Il est important de sensibiliser les adolescents aux dangers potentiels des selfies et des réseaux sociaux, tout en leur donnant les outils nécessaires pour les utiliser de manière saine.

Les selfies sont devenus une pratique courante chez les adolescents, qui les utilisent pour se divertir, documenter leur vie et partager leurs expériences sur les réseaux sociaux. Cependant, il est important de comprendre que cette pratique peut avoir des conséquences néfastes sur la santé mentale des jeunes. Voici comment les selfies peuvent affecter la santé globale et la santé mentale des adolescents, ainsi que les bonnes habitudes à adopter pour une utilisation saine des réseaux sociaux.

L’impact des selfies sur l’estime de soi des adolescents

Une des conséquences les plus préoccupantes de la pratique des selfies chez les adolescents est l’impact sur leur estime de soi. En effet, les filtres et les retouches d’image peuvent créer des normes de beauté irréalistes et conduire les jeunes à se comparer aux images éditées qu’ils voient sur les réseaux sociaux. Une étude de 2022 révèle que 28% des filles âgées de 8 à 18 ans admettent retoucher leurs photos pour paraître plus attractives avant de les publier en ligne.

Le nombre de « likes » et de commentaires positifs obtenus sur les selfies peut également avoir un impact sur l’estime de soi des adolescents. Selon une revue narrative de 2019, les adolescents ressentent un sentiment d’acceptation sociale et une plus grande confiance en eux lorsqu’ils reçoivent des « likes » sur leurs selfies. En revanche, le manque de « likes » peut engendrer des sentiments de rejet et d’inacceptation.

Il est donc essentiel d’encourager les adolescents à se concentrer sur leur propre estime de soi et à ne pas chercher constamment la validation des autres à travers les selfies et les réseaux sociaux.

Les dangers des tendances dangereuses sur les réseaux sociaux

Les selfies peuvent également conduire les adolescents à participer à des tendances dangereuses sur les réseaux sociaux. Certaines tendances encouragent des comportements à risque, tels que la consommation d’alcool ou l’abus de médicaments. Par exemple, la tendance « Picture me drinking » incite les adolescents à publier des photos d’eux en train de boire de l’alcool.

Le cyberharcèlement est également un problème majeur sur les réseaux sociaux, et les adolescents qui publient des selfies sont souvent les cibles de cette forme de harcèlement. Le cyberharcèlement peut avoir des conséquences graves sur la santé mentale des adolescents, avec un risque accru de dépression, d’anxiété et d’idées suicidaires.

Il est donc important que les parents et les éducateurs soient conscients de ces dangers et qu’ils guident les adolescents dans un usage responsable des selfies et des réseaux sociaux.

Photo Freepik

La permanence des contenus en ligne

Les adolescents ne sont pas toujours conscients de la permanence des selfies et des autres contenus qu’ils publient en ligne. Même sur les réseaux sociaux où les images « disparaissent », il est difficile de contrôler qui les voit, les copie ou les partage. Cela expose les adolescents à des risques potentiels, tels que le cyberharcèlement ou l’attention indésirable de personnes inconnues.

Une revue de 2022 sur l’impact des réseaux sociaux sur les adolescents a identifié plusieurs problèmes de santé mentale fréquents, tels que la dépression, l’anxiété et l’addiction. Cette analyse a également mis en évidence d’autres préoccupations, telles que les troubles du sommeil, les problèmes alimentaires, les challenges comportementaux, l’exposition à des contenus sexuels, la perception déformée de l’image corporelle, le cyberharcèlement et la diminution de l’activité physique.

Bonnes habitudes à adopter pour une utilisation saine des selfies et des réseaux sociaux

Il est important d’encourager les adolescents à développer de bonnes habitudes sur les réseaux sociaux pour minimiser les risques pour leur santé mentale. Voici quelques conseils pour les aider à utiliser les selfies et les réseaux sociaux de manière saine :

Limiter le temps d’écran

Réduire le temps passé sur les réseaux sociaux, par exemple à 30 minutes par jour, peut aider les adolescents à établir un équilibre sain entre leur vie en ligne et leur vie réelle. Il est essentiel de leur rappeler qu’il y a bien plus dans la vie que les selfies et les réseaux sociaux.

Protéger sa vie privée en ligne

Il est important d’apprendre aux adolescents à bloquer les contacts indésirables et à protéger leurs informations personnelles en ligne. Ils doivent être conscients des risques potentiels et de l’importance de ne pas partager d’informations confidentielles ou d’images inappropriées.

Promouvoir l’authenticité

Les adolescents doivent comprendre qu’il est important d’être eux-mêmes en ligne et d’accepter leurs imperfections. Ils ne devraient pas chercher à se conformer à des normes de beauté irréalistes ou à se comparer constamment aux autres.

Chercher de l’aide si nécessaire

Si les réseaux sociaux ont un impact négatif sur la santé mentale d’un adolescent, il est essentiel de lui rappeler qu’il peut demander de l’aide. Il est important de contacter un adulte de confiance pour obtenir une aide immédiate.

Protéger contre le cyberharcèlement

Les adolescents ne doivent pas garder le cyberharcèlement secret, mais doivent contacter un adulte de confiance pour obtenir de l’aide. Il est important de leur rappeler qu’il n’est pas de leur faute s’ils sont victimes de harcèlement en ligne et qu’ils méritent d’être soutenus.

Le rôle des parents et des éducateurs

Les parents et les éducateurs jouent un rôle crucial dans l’accompagnement des adolescents dans une utilisation responsable des selfies et des réseaux sociaux. Voici quelques conseils pour aborder ce sujet avec les adolescents :

Écouter activement

Laissez les adolescents exprimer leurs pensées et leurs sentiments sur les selfies et les réseaux sociaux. Écoutez sans jugement et validez leurs émotions. Montrez-leur que vous êtes là pour les soutenir et les guider.

Discuter des dangers des réseaux sociaux

Parlez avec les adolescents des risques potentiels liés aux selfies et aux réseaux sociaux. Donnez-leur des informations sur la sécurité en ligne et sur les mesures à prendre pour se protéger.

Fixer des limites en ligne

Discutez avec les adolescents des limites à établir en ce qui concerne le temps passé sur les réseaux sociaux, les paramètres de confidentialité et la fréquence de publication. Impliquez-les dans la prise de décision pour qu’ils se sentent responsables de leur propre utilisation des réseaux sociaux.

Donner l’exemple

Montrez aux adolescents comment utiliser les réseaux sociaux de manière responsable en adoptant un comportement sain. Publiez des selfies positifs et encouragez-les à établir un équilibre entre leur vie en ligne et leur vie réelle.

A retenir

Les selfies peuvent avoir un impact significatif sur la santé mentale des adolescents lorsqu’ils sont utilisés de manière irresponsable. Il est important de sensibiliser les adolescents aux dangers potentiels des selfies et des réseaux sociaux, tout en leur donnant les outils nécessaires pour les utiliser de manière saine.

En encourageant des habitudes positives, telles que limiter le temps d’écran, promouvoir l’authenticité et chercher de l’aide en cas de besoin, les adolescents peuvent minimiser les risques pour leur santé mentale et profiter pleinement de leur expérience sur les réseaux sociaux. Les parents et les éducateurs ont également un rôle essentiel à jouer en guidant les adolescents dans une utilisation responsable des selfies et des réseaux sociaux.

 

 

5/5 - (4 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn