Les conséquences de la faire craquer ses doigts : Mythes et réalités

Voici ce qui se passe réellement lorsque vous faîtes craquer vos doigts, et si cette satisfaction momentanée entraîne des conséquences à long terme.

Le bruit des articulations qui se fissurent signifie un soulagement pour certaines personnes et fait fuir les autres. Que vous soyez un craqueur de doigts habituel ou que vous frissonniez à cette idée, vous avez probablement entendu dire que la faire craquer de vos doigts les agrandit ou provoque de l’arthrite dans vos doigts. Mais est-ce vraiment vrai ? Eh bien, pas du tout ! La sagesse conventionnelle est fausse en ce qui concerne le fait de faire craquer des doigts. Tant que vous les faîtes craquer correctement, vous ne nuisez pas à vos articulations. Voici ce qui se passe réellement lorsque vous faîtes craquer vos doigts, et si cette satisfaction momentanée entraîne des conséquences à long terme.

Qu’est-ce qui se passe lorsque vous faîtes craquer vos doigts ?

Lorsque vous faîtes craquer vos doigts, vous libérez du gaz, sous forme de bulles d’azote, de l’espace autour de vos articulations. Le son est déclenché lorsque les bulles sont comprimées. Les chercheurs ne sont pas certains si le son émis lors du craquement des doigts est celui de la formation ou de la libération des bulles de gaz, mais dans les deux cas, il s’agit simplement de gaz.

Risques et effets secondaires à long terme de la faire craquer des doigts

Nous avons établi que la faire craquer correcte de vos doigts ne les agrandira pas et ne vous fera pas développer de l’arthrite. Mais cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de risques associés à cette pratique. Comme c’est souvent le cas, la technique est importante. Ne tirez pas ou n’appuyez pas avec trop de force et soyez attentif à la direction. Vous vous rendrez rapidement compte si vous avez fait une erreur car cela vous fera mal, et craquer vos doigts ne devrait pas faire mal. Si vous remarquez un gonflement (ou si vos doigts semblent déformés), consulter un médecin. Vous pourriez avoir blessé un ligament ou même disloqué votre doigt.

Bien qu’une étude de 1999 ait révélé une poignée de main plus faible et un gonflement plus important des mains chez les craqueurs de doigts, ces résultats n’ont pas été particulièrement concluants au fil des décennies. Une étude de 2017 a même trouvé exactement le contraire : il n’y avait aucune différence de force de préhension entre les craqueurs de doigts et les non-craqueurs. Cette même étude a toutefois révélé une différence dans l’épaisseur du cartilage de la tête métacarpienne – ce qui peut indiquer une ostéoarthrite – mais n’a pas été jusqu’à suggérer que la faire craquer des doigts en était la cause. Bien que les recherches existantes sur la faire craquer des doigts soient limitées, les preuves disponibles nous indiquent qu’il y a peu, voire aucun, effet secondaire à long terme dont il faut s’inquiéter.

Combien est-ce trop ?

Une étude de 2011 a examiné ce qu’ils appelaient les « années de faire craquer » pour voir si la quantité de  craquement des doigts au fil du temps pouvait avoir une incidence sur le risque d’ostéoarthrite. Les nouvelles étaient bonnes : il semble que la quantité et la durée de craquement des doigts ne contribuent en rien à augmenter (ou à diminuer) votre risque de gonflement des articulations ou d’ostéoarthrite.

Est-ce bon ou mauvais pour vous ?

Faire craquer ses doigts n’est ni bon ni mauvais pour vous. C’est simplement une chose que les gens font. Pour certains, cela semble être le seul moyen de soulager la raideur. Pour d’autres, c’est juste une habitude. Certaines personnes le font pour le bruit ou parce que c’est amusant de faire fuir les non-craqueurs de doigts hors de la pièce.

Faire craquer ses doigts ne les agrandira pas et ne causera pas d’arthrite. En fait, il n’y a que peu, voire aucun, effet secondaire à long terme lié à cette pratique. Tant que vous faîtes craquer vos doigts correctement, en faisant attention à la force et à la direction, vous pouvez continuer à profiter de cette satisfaction momentanée sans vous inquiéter des conséquences. Si vous ressentez une douleur ou un gonflement excessif, il est toujours préférable de consulter un médecin pour obtenir un avis professionnel. Ne laissez pas les mythes vous empêcher de profiter de ce petit plaisir personnel, et continuez à craquer vos doigts en toute tranquillité.

4.5/5 - (2 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn