Les avantages de manger local et de saison

À mesure que notre mode de vie et notre alimentation perdent le contact avec le cycle de la nature, notre santé physique et l’équilibre de l’écosystème se détériorent avec l’épuisement rapide des ressources naturelles, la pollution de l’environnement et l’affaiblissement de la santé globale de notre planète. L’alimentation saisonnière fait référence à la consommation d’aliments qui poussent dans notre région géographique et dans le flux de la nature suivant les changements saisonniers. En d’autres termes, il s’agit de la consommation de fruits et de légumes produits localement au cours des saisons appropriées pour prospérer, avec les innombrables avantages que cela comporte pour notre santé et l’environnement.

Les avantages de l’alimentation saisonnière.

Les produits de saison poussent de manière tout à fait naturelle, sans qu’il soit nécessaire de recourir à des aménagements environnementaux, à des produits chimiques nocifs, à des pesticides ou à des agents de maturation. Il est donc aussi bénéfique pour notre santé que pour le sol, l’air et l’eau de préférer ces produits dans notre alimentation.

Améliore la santé holistique.

Tous les aliments cultivés naturellement à la bonne saison contiennent des éléments nutritionnels qui sont particulièrement bénéfiques pour le corps humain à cette saison et dans cet environnement. Les fruits d’hiver comme la carotte, le potiron et les agrumes, par exemple, sont riches en vitamines, notamment A et C, qui renforcent le système immunitaire. D’autre part, les fruits et légumes d’été comme la pastèque, le concombre et les pêches contiennent de grandes quantités d’eau pour répondre aux besoins croissants en eau de notre corps.

Renforce le système immunitaire.

Les fruits et légumes de saison mûris au soleil et récoltés à temps pour être consommés sans délai sont nettement plus riches en antioxydants, en nutriments et en bactéries saines (probiotiques) que les produits récoltés avant maturité pour éviter la pourriture et remplis de conservateurs chimiques pour survivre aux milliers de kilomètres qui les séparent de nos tables.

Alors qu’une flore intestinale saine, clé de voûte du système immunitaire, dépend de bactéries intestinales saines. Les conservateurs et les produits chimiques présents dans de nombreux aliments consommés hors saison nuisent à ces bactéries saines de la flore intestinale, perturbant ainsi l’équilibre et affaiblissant le système immunitaire. Les produits de saison sont riches en fibres pour favoriser la santé intestinale et riches en antioxydants, vitamines et minéraux pour renforcer le système immunitaire.

Soutenir les petits producteurs locaux pour contribuer à l’économie locale.

Aujourd’hui, tous les fruits et légumes sont disponibles dans les supermarchés, chez les primeurs et même sur les marchés de fruits et légumes, en saison et hors saison, tout au long de l’année. Cependant, ces fruits et légumes sont souvent produits dans plusieurs grandes serres et fermes industrielles qui offrent les conditions de croissance adéquates. Cela signifie que chaque produit que vous achetez hors saison ne soutient pas les producteurs locaux et les petites entreprises, mais les sociétés agricoles industrielles qui produisent en masse en utilisant des pesticides, récoltent avant maturité et privilégient la quantité à la qualité.

Les avantages de la consommation de produits locaux.

  1. LES ALIMENTS LOCAUX SONT PLUS FRAIS.

Les aliments locaux sont plus frais, ont meilleur goût et sont probablement plus nutritifs. Sur un marché de producteurs, la plupart des produits locaux ont été cueillis dans les dernières 24 heures, ce qui garantit qu’ils sont mûrs et que leur densité nutritionnelle est optimale. En revanche, la plupart des produits de supermarché ont été cueillis des jours ou des semaines avant d’arriver sur ses étagères.

  1. DÉCOUVRIR DE NOUVEAUX ALIMENTS.

Manger sainement peut devenir ennuyeux si l’on s’en tient aux aliments de base ; il n’y a qu’un nombre limité de fois où l’on peut manger des flocons d’avoine au petit-déjeuner et du poulet aux brocolis au dîner. Par exemple, combien de variétés de tomates pouvez-vous trouver dans votre épicerie locale ? Peut-être trois ? Les agriculteurs locaux font vivre près de 300 variétés de tomates chaque année, ce qui laisse peu de place à l’ennui.

  1. MANGER EN PLEINE CONSCIENCE.

Il est facile d’engloutir un repas au micro-ondes quand on ne sait pas d’où il vient, qui l’a produit et comment il est arrivé dans son assiette. En revanche, lorsque vous faites vos achats localement, vous êtes davantage lié à la nourriture que vous mangez ; vous savez qui l’a produite, de quelle ferme elle provient et comment elle est passée de la ferme à l’assiette. En faisant les courses et en mangeant localement, vous êtes plus proche de votre nourriture et de son impact sur votre corps.

  1. MOINS DE DÉCHETS.

Parce que l’achat local raccourcit la chaîne de distribution, en forçant la nourriture directement de la ferme à la fourchette, moins de déchets sont produits dans le processus. Non seulement l’achat local permet de réduire les emballages liés au transport et à l’expédition, mais il permet également de réduire les déchets environnementaux liés à la pollution et les déchets alimentaires.

  1. SOUTENIR LES ENTREPRISES LOCALES.

Lorsque vous achetez des aliments à l’épicerie, la plupart des coûts que vous supportez sont liés au transport, au traitement, à l’emballage, à la réfrigération et à la commercialisation de ces aliments, et pas nécessairement aux agriculteurs eux-mêmes. Lorsque vous achetez auprès d’un agriculteur local, d’un marché de producteurs ou d’un magasin local, vous soutenez votre communauté locale et votre argent est réinjecté dans la production d’autres aliments locaux.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.