Fatigue, essoufflement, sensation de froid : comment lutter contre l’anémie

Publicité

L’anémie ferriprive est un type courant d’anémie, une affection dans laquelle le sang manque de globules rouges sains et adéquats.  Plus précisément, l’anémie ferriprive se produit lorsque votre corps n’a pas assez de fer pour produire de l’hémoglobine.

L’hémoglobine est la partie des globules rouges qui donne au sang sa couleur rouge et permet aux globules rouges de transporter du sang oxygéné dans tout votre corps. En conséquence, l’anémie ferriprive peut entrainer fatigue et essoufflement.

Vous pouvez corriger l’anémie ferriprive avec une supplémentation en fer, une alimentation riche en fer ou des examens de santé plus poussés car le problème peut venir des intestins.

Symptômes

Au départ, l’anémie ferriprive peut être si bénigne qu’elle passe inaperçue. Mais comme le corps devient de plus en plus déficient en fer, l’anémie s’aggrave, les signes et les symptômes s’intensifient.

Les signes et symptômes d’anémie de carence en fer peuvent inclure :

  • Fatigue extrême
  • Faiblesse
  • Peau pâle
  • Douleur thoracique, battement de cœur rapide ou essoufflement
  • Maux de tête, étourdissements
  • Mains et pieds froids
  • Inflammation ou douleur de la langue
  • Ongles cassants
  • Des envies inhabituelles de substances non nutritives (glace ou amidon)

Mauvais appétit, en particulier chez les nourrissons et les enfants souffrant d’anémie ferriprive

Si vous ne consommez pas assez de fer, ou si vous perdez trop de fer, votre corps ne peut pas produire assez d’hémoglobine, et l’anémie ferriprive finira par se développer.

Les causes de l’anémie ferriprive comprennent :

1) Perte de sang

Le sang contient du fer dans les globules rouges. Donc si vous perdez du sang, vous perdez du fer. Les femmes avec des règles importantes sont à risque d’anémie ferriprive parce qu’elles perdent du sang pendant les menstruations.

La perte de sang lente et chronique dans le corps, comme lors d’un ulcère peptique, d’une hernie hiatale, d’un polype du côlon ou d’un cancer colorectal, peut causer une anémie ferriprive. Les saignements gastro-intestinaux peuvent résulter de l’utilisation régulière de certains analgésiques en vente libre, en particulier l’aspirine.

2) Un manque de fer dans votre alimentation.

Votre corps reçoit régulièrement du fer à partir des aliments que vous mangez. Si vous consommez trop peu de fer, au fil du temps votre corps peut devenir déficient en fer. La viande, les œufs, les légumes verts feuillus et les aliments enrichis de fer sont des exemples d’aliments riches en fer. Pour une croissance et un développement appropriés, les nourrissons et les enfants ont aussi besoin de fer de leur alimentation.

3) Une incapacité à absorber le fer.

Le fer des aliments est absorbé dans votre circulation sanguine par votre intestin grêle. Un trouble intestinal, comme la maladie coeliaque, qui affecte la capacité de votre intestin à absorber les nutriments des aliments digérés, peut conduire à l’anémie ferriprive. Si une partie de votre intestin grêle a été enlevée chirurgicalement, cela peut affecter votre capacité à absorber le fer et d’autres nutriments.

Les complications de l’anémie qui peuvent survenir

L’anémie légère ne cause habituellement pas de complications. Cependant, si l’anémie n’est pas traitée, l’anémie ferriprive peut devenir grave et entraîner des problèmes de santé, notamment :

– Des problèmes cardiaques.

L’anémie ferriprive peut entraîner un rythme cardiaque rapide ou irrégulier. Votre cœur doit pomper plus de sang pour compenser le manque d’oxygène transporté dans votre sang lorsque vous êtes anémique. Cela peut conduire à une hypertrophie du cœur ou une insuffisance cardiaque.

– Problèmes pendant la grossesse.

Chez les femmes enceintes, l’anémie grave a été liée aux naissances prématurées et aux bébés de faible poids à la naissance. Mais c’est évitable chez les femmes enceintes qui prennent des suppléments de fer dans le cadre de leurs soins prénatals.

– Problèmes de croissance.

Chez les nourrissons et les enfants, une grave carence en fer peut entraîner une anémie ainsi qu’un retard de croissance et de développement. En outre, l’anémie ferriprive est associée à une susceptibilité accrue aux infections.

Vous pouvez réduire votre risque d’anémie ferriprive en choisissant des aliments riches en fer.

Choisissez des aliments riches en fer tels que :

Viande rouge, porc et volaille

Haricots

Légumes feuillus vert foncé, comme les épinards

Fruits secs, comme les raisins secs et les abricots

Pois

Votre corps absorbe plus de fer via viande qu’il ne le fait avec autres sources. Si vous choisissez de ne pas manger de viande, vous devrez peut-être augmenter votre consommation d’aliments riches en fer et à base de plantes pour absorber la même quantité de fer que quelqu’un qui mange de la viande.