Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Actualité

Enfants et eczéma : cette affection cutanée peut causer des difficultés d’apprentissage et de mémoire

des chercheurs ont établi un lien entre l'eczéma chez les enfants et une incidence plus élevée de troubles neurodéveloppementaux tels que le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH), le trouble du spectre autistique et les troubles de l'apprentissage.

L’eczéma, également connu sous le nom de dermatite atopique, est une affection cutanée chronique qui touche entre 15% et 20% des enfants dans le monde entier. Des études antérieures ont montré que les enfants atteints d’eczéma présentent un risque accru de développer d’autres affections telles que l’asthme, les infections cutanées et les allergies alimentaires. De plus, des chercheurs ont établi un lien entre l’eczéma chez les enfants et une incidence plus élevée de troubles neurodéveloppementaux tels que le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), le trouble du spectre autistique et les troubles de l’apprentissage.

Une récente étude menée par des chercheurs de l’École de médecine de l’Université Johns Hopkins, dans le Maryland, a apporté de nouvelles preuves reliant l’eczéma à des troubles cognitifs tels que des difficultés d’apprentissage et de mémoire chez les enfants. Les scientifiques ont constaté que les enfants atteints d’eczéma étaient plus susceptibles de rencontrer des difficultés d’apprentissage et de mémoire que ceux qui ne présentaient pas cette maladie. De plus, les enfants atteints d’eczéma et d’autres troubles neurodéveloppementaux tels que le TDAH ou des troubles de l’apprentissage avaient deux à trois fois plus de risques de présenter des problèmes de mémoire.

Il est important de comprendre les impacts de l’eczéma sur les enfants, car les troubles cognitifs, en particulier lorsqu’ils surviennent précocement dans la vie, peuvent avoir des conséquences négatives sur leur parcours scolaire, professionnel et socio-économique. Il est donc essentiel de détecter les signes de déficits cognitifs, même légers, afin de pouvoir mettre en place des interventions efficaces le plus tôt possible.

L’implication de l’eczéma dans les difficultés cognitives chez les enfants

Une étude récente a analysé les données de plus de 69 millions d’enfants âgés de 17 ans ou moins provenant de l’Enquête nationale sur la santé aux États-Unis. Parmi ces participants, un peu plus de 9 millions, soit environ 13%, étaient atteints d’eczéma. Les chercheurs ont découvert que les enfants atteints d’eczéma étaient plus susceptibles de rencontrer des difficultés d’apprentissage et de mémoire que les enfants sans cette affection cutanée.

Il est intéressant de noter que cette association entre l’eczéma et les difficultés cognitives était encore plus marquée chez les enfants atteints d’autres troubles neurodéveloppementaux tels que le TDAH ou des troubles de l’apprentissage. Ces enfants présentaient deux à trois fois plus de risques de souffrir de problèmes de mémoire. Il semble donc que l’eczéma et ces troubles neurodéveloppementaux aient des effets cumulatifs sur les fonctions cognitives des enfants.

Cependant, il convient de souligner qu’aucune association significative n’a été observée entre l’eczéma et les difficultés d’apprentissage et de mémoire chez les enfants sans troubles neurodéveloppementaux connus. Cela signifie que les enfants atteints d’eczéma mais sans autres troubles n’ont pas un risque particulièrement élevé de souffrir de troubles cognitifs. Il est donc essentiel de cibler les enfants atteints de troubles neurodéveloppementaux pour dépister les problèmes de mémoire.

Implications pour les enfants atteints d’eczéma et leurs familles

Cette étude apporte de nouvelles informations sur les liens entre l’eczéma et les problèmes cognitifs chez les enfants. Il est essentiel que les professionnels de la santé et les familles d’enfants atteints d’eczéma soient conscients de ces risques potentiels. La détection précoce des difficultés d’apprentissage et de mémoire peut permettre une intervention précoce et un soutien adapté pour aider ces enfants à surmonter ces défis.

Il est également important de souligner que cette corrélation entre l’eczéma et les difficultés cognitives nécessite une exploration plus approfondie. Il est nécessaire de comprendre les mécanismes sous-jacents qui expliquent cette association et d’identifier d’autres facteurs de risque potentiels tels que le sommeil ou les symptômes d’humeur comorbides. Cette connaissance approfondie pourrait permettre le développement de plans de traitement pour prévenir les problèmes cognitifs chez les enfants atteints d’eczéma.

Les professionnels de la santé doivent encourager les familles d’enfants atteints d’eczéma à être attentifs aux signes de difficultés d’apprentissage et de mémoire. Il est important de surveiller les performances scolaires de ces enfants et de leur fournir le soutien dont ils ont besoin pour réussir académiquement. En outre, il est essentiel de promouvoir des interventions précoces pour minimiser les effets négatifs potentiels des troubles cognitifs sur la vie future de ces enfants.

 

L’eczéma, une affection cutanée courante chez les enfants, est désormais associé à des difficultés d’apprentissage et de mémoire. Les enfants atteints d’eczéma, en particulier ceux qui ont également des troubles neurodéveloppementaux tels que le TDAH ou des troubles de l’apprentissage, sont plus susceptibles de rencontrer ces problèmes cognitifs. Il est important que les professionnels de la santé et les familles d’enfants atteints d’eczéma soient conscients de ces risques potentiels afin de mettre en place des interventions précoces et un soutien adapté. La détection précoce et la prise en charge des difficultés d’apprentissage et de mémoire peuvent aider ces enfants à surmonter ces défis et à réussir dans leur vie académique et professionnelle.

 

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi