Homeopathie

Cuprum metallicum, le remède homéopathique d’action générale

La souche homéopathique Cuprum metallicum est obtenue à partir du cuivre métallique. Le cuivre métallique est un métal malléable et de couleur rougeâtre. Il est pratiquement insoluble dans l’eau et dans l’alcool.

Il a été largement utilisé dans l’industrie des alliages pour la fabrication d’articles ménagers variés. De même qu’en agriculture en raison de ses propriétés anticryptogamiques, antiparasitaires et insecticides.

Ce remède a été l’un des médicaments utilisés avec succès dans le traitement du choléra. Au moment des épidémies du 19ème siècle, il a contribué à la diminution de la mortalité. Deux formes seulement existent pour ce remède : les doses et les granules. Elles sont toutes les deux à base de lactose et de saccharose.

Dans quelles circonstances doit-on utiliser ce remède Cuprum metallicum ?

Les indications thérapeutiques principales du remède Cuprum metallicum sont la goutte, la diarrhée, la toux et la spasmophilie. Il y a aussi la douleur abdominale et le hoquet.

Ainsi, on l’utilise en cas de troubles digestifs se manifestant par des diarrhées très liquides. Les diarrhées sont accompagnées par des forts spasmes intestinaux et des douleurs abdominales intenses. Douleurs qui résultent de violentes contractions intestinales. La colique du nourrisson est souvent accompagnée de hoquet.

C’est utile en cas de toux quinteuses et de bronchospasme entraînant une difficulté respiratoire. Le bronchospasme est une contraction due à un spasme des muscles de la paroi des bronches.

Il calme les crises de spasmophilie accompagnées de violentes convulsions. Les crises sont accompagnées par le repli du pouce vers l’intérieur des paumes. Mais il apaise aussi le spasme de la face et les tics douloureux de la face.

Il soigne également les crampes du mollet. Ces crampes se produisent la nuit. Elles touchent principalement les personnes âgées.

Comment utilise-t-on correctement le remède Cuprum metallicum en homéopathie ?

On prend le remède Cuprum metallicum en dehors des repas, du tabac, du café et de la menthe.

On laisse fondre sous la langue les doses et les granules.

Prendre 5 granules de 9 CH dans les diarrhées très liquides avec des spasmes intestinaux intenses. Les prises se feront après chaque selle jusqu’à retour à la normale.

5 granules de 9 CH toutes les 15 minutes soignent le hoquet et la colique abdominale. Il faut espacer progressivement les prises avec les améliorations de l’état du sujet. Chez les nourrissons, prendre 5 granules de 9 CH avant chaque tétée.

5 granules de 7 ou 9 CH calment les troubles respiratoires provoqués par des spasmes. Les prises se feront au moment des spasmes. Dans les crises de spasmophilie, prendre 5 granules de 15 CH par jour. On doit répéter la prise au moment des crises.

Les crampes au mollet essentiellement nocturnes se soignent par 5 granules de 7 CH pendant 3 mois. Les prises se feront au coucher.

Après 48 heures suivant la prise du remède, s’il n’y a pas d’amélioration, il faut consulter un médecin.

Articles similaires