Comprendre les actions thérapeutiques du cynorhodon

actions thérapeutiques du cynorhodon

Le cynorhodon est un fruit des rosiers et de l’églantier, qui est en fait le réceptacle. On l’appelle communément rosier des bois, gratte-cul ou encore rosier des chiens. En effet, il s’agit d’un remède efficace contre la rage. Son nom scientifique est Rosa canina et il fait partie de la famille des Rosaceae. Souvent transformé en confiture pour un usage alimentaire, ce fruit possède aussi des vertus thérapeutiques intéressantes. Depuis plusieurs années, il intervient dans le traitement de plusieurs maladies. Outre ses propriétés, il a également de nombreux composés actifs. Il renferme une quantité élevée de vitamines C et contient d’autres vitamines du groupe B, de l’acide organique, des tanins, du sucre et plusieurs micronutriments.

Qualités en médecine naturelle

Grâce à sa forte teneur en vitamine C, le cynorhodon exerce un effet bénéfique sur le système immunitaire. En d’autres termes, il améliore la réactivité des défenses immunitaires face aux différents agents pathogènes. Ainsi, il s’avère efficace dans le traitement des maladies d’origine microbienne, bactérienne ou virale. Par ailleurs, il permet de regagner en vitalité et en énergie en cas d’asthénie. Il aide également à lutter efficacement contre la fatigue en cas de convalescence ou de baisse d’énergie. D’ailleurs, il améliore les performances physiques et l’endurance chez les sportifs.

En outre, ce fruit contribue à l’assainissement de la flore intestinale. Ses poils, qui sont généralement irritants pour les muqueuses, participent à l’expulsion des vers intestinaux, notamment des ascaris. Il permet également de combattre les diarrhées et les ulcères.

Enfin, les autres indications du cynorhodon sont :

  • Scorbut ou carence en vitamines C
  • Etats grippaux avec fièvre et refroidissements
  • Problèmes de peau : peau sèche, vergeture, rides et cicatrices
  • Arthrose

Formes et préparations disponibles

Le cynorhodon existe sous forme de tisane, de poudre, de teinture-mère, de gélule et d’huile végétale.

Recommandations d’usage et posologie

Tisane :

Dans une casserole, écraser jusqu’à 10 fruits et ajouter ¼ de litre d’eau. Porter le tout à ébullition et laisser sur le feu pendant 5 minutes. Ensuite, laisser infuser pendant 10 minutes et filtrer. Boire jusqu’à 3 tasses dans la journée.

Poudre :

Présentée comme étant un complément alimentaire, la poudre se consomme à n’importe quel moment de la journée. Il suffit alors de l’intégrer avec du yaourt, du jus de fruits, du smoothie, de la crème glacée ou encore du muesli.

Teinture mère :

Pour les adultes et pour une cure de 3 semaines, prendre 15 gouttes de teinture le matin et le soir. Les gouttes sont à diluer dans de l’eau ou à mettre directement sous la langue.

Gélule :

Prendre 3 à 6 capsules par jour.

Huile végétale :

Avant chaque usage, il est préférable d’effectuer un test cutané dans le pli du coude pour éviter les éventuelles réactions allergiques. L’huile végétale de cynorhodon s’utilise comme soin cutané ou comme huile de massage.

Contre-indications et précautions d’emploi

Pour chaque usage, surtout chez les femmes enceintes et allaitantes, il est toujours préférable de se référer à un avis médical avant chaque traitement.