Cerveau : passez aux ondes Alpha pour l’apprentissage et la créativité

Le cerveau est un formidable organe émetteur-récepteur d’ondes. Il génère lui-même ses champs électromagnétiques et ses ondes qui correspondent à l’état de sommeil, de réflexion, de créativité, de détente, de stress, d’apprentissage, etc. On peut entrer facilement en état Alpha, celui de la créativité, de la détente, de la méditation, de l’apprentissage facile. Voici quelques trucs qui vous aideront à être mieux et apprendre plus facilement.

Le cerveau est de nature électrochimique. Quand les neurones (les cellules nerveuses du cerveau) sont stimulées elles échangent entre elles des éléments électriquement chargés comme : du sodium NA+, du potassium K+, du calcium CA2+ ou du chloride CL-, qui produisent un champ électromagnétique. Ce champ électrique se propage le long de neurones et finit aux synapses pour qu’elles sécrètent des neurotransmetteurs. L’information passe comme cela dans le cerveau, de l’électromagnétique au chimique.

Chaque fois que vous pensez, bougez, percevez, dormez, différentes parties de votre cerveau communiquent entre elles grâce aux impulsions électriques des neurones.

Tout courant électrique, génère un champ électromagnétique, c’est le cas pour le cerveau qui crée des champs magnétiques dans et autour de votre tête.

Grâce à des outils de mesure tels que l’électroencéphalogramme  (EEG), la recherche a découvert un large éventail d’ondes cérébrales :

– Celles du très bas niveau d’activité existant durant le sommeil profond, les ondes Delta

– Celles de l’état intermédiaire entre le sommeil profond et l’éveil, les ondes Théta

– Celles de l’état créateur, détendu,  lié à l’imagination, les ondes Alpha

– Celles associés à la pensée raisonnantes, au stress : les ondes Bêta

La merveille des ondes Alpha pour l’apprentissage

Pour entrer en mode Alpha, qui correspond à un état de détente, de créativité et de bien être pour le cerveau, il suffit par exemple simplement de fermer les yeux (80% des informations sensorielles viennent du sens de la vue) et que vous vous recueillez en vous-même. Comme vous réduisez considérablement les stimulations de l’environnement, il entre moins d’informations dans votre système nerveux et vos ondes cérébrales ralentissent naturellement jusqu’à l’état Alpha.

Vous êtes moins préoccupé par les éléments du monde extérieur, vous avez tendance à moins penser et à moins analyser, en état Alpha, le cerveau est dans un léger état méditatif. Tous les jours vous passez en Alpah sans effort. Par exemple, quand vous apprenez quelque chose de nouveau lors d’une conférence. Votre cerveau fonctionne alors en ondes bêta, en ondes de la réflexion, pour analyser et comprendre le contenu. Quand vous avez particulièrement aimé un point de la conférence, là votre cerveau fait une pause et passe en Alpha. Cela permet à votre cerveau de consolider l’information dans votre matière grise. A ce moment là, le lobe frontal implante l’information dans la structure cérébrale et comme par magie, vous pouvez vous rappeler ce que vous venez d’apprendre.

C’est pour cela sûrement que l’on dit aux écolier qui buttent sur leur leçon d’aller d’abord s’aérer l’esprit et d’ensuite revenir à l’apprentissage. En marchant,  tout simplement, on passe d’une activité cérébrale de type analytique et répondant au stress, qui est le mode Bêta au mode de détente, d’apprentissage et de créativité, le mode Alpha.

Passer son cerveau en ondes Alpha

Il vous est tout à fait possible de modifier consciemment vos ondes cérébrales et de passer de l’état bêta analytique, stressé, au mode Alpha, détendu et créatif.

La première méthode et la plus simple est celle de la méditation. Durant la méditation, l’apport du monde extérieur diminue et l’activité électrique du néocortex diminue. La détente s’installe dans le cerveau et dans le corps. Vous passez ainsi en quelques minutes du mode bêta au mode Alpah, au bureau, dans le bus, sous la douche… il y a bon nombre de méthodes pour y parvenir, comme la méditation de pleine conscience par exemple.

Des technologies de pointe permettent maintenant aussi de produire cet effet en douceur et en toute sécurité. C’est par exemple le cas du casque Halo sport qui génère un  champs électromagnétique qui va générer des ondes de détente sur lesquelles le cerveau va se caller. Car si le cerveau est émetteur d’ondes, il est aussi récepteur. Il va donc modifier le mode dans lequel il se trouve au moment où vous mettez le casque, pour modifier son activité conformément aux ondes émises par le casque.

Ce casque sert surtout à l’apprentissage car une fois que vous êtes en mode  Alpha, tout rentre mieux.  Cela vaut aussi bien pour des partitions de musique, des gestes techniques de sportifs, des explications pointues sur modèle de mécanique quantique… pour le cerveau, ce sont les ondes électromagnétiques générées au moment de l’apprentissage qui vont faire que l’information reste ou part.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.