Arthrose du genou : cette pathologie qui paralyse notre activité.

En vieillissant, nos articulations s’usent et se détériorent. Pour certains, cela peut conduire à l’arthrose, une maladie dégénérative des articulations. L’arthrose est le type d’arthrite la plus répandue, puisqu’elle touche environ 15 % de la population française. Elle survient lorsque le cartilage qui protège l’extrémité des os s’use, provoquant douleur et raideur dans l’articulation. Heureusement, certains traitements peuvent contribuer à soulager les symptômes. Si vous souffrez d’arthrose du genou, lisez ce qui suit pour mieux gérer votre maladie dorénavant.

D’où provient l’arthrose du genou ?

L’arthrose est un problème courant qui peut provoquer des raideurs et des douleurs dans les articulations. Le genou est l’une des articulations les plus fréquemment atteintes, et plusieurs facteurs différents peuvent contribuer au développement de l’arthrose du genou. L’un des plus importants est l’âge. L’obésité peut également contribuer à l’arthrose du genou, car le poids supplémentaire exerce une pression additionnelle sur les genoux.

Enfin, les personnes qui ont déjà subi des blessures au genou sont aussi plus susceptibles de développer de l’arthrose plus tard dans leur vie. Si vous ressentez une douleur ou une raideur au niveau des genoux, il est important de consulter un médecin afin qu’il puisse déterminer si vous souffrez d’arthrose et mettre au point un plan de traitement.

Comment savoir si vous êtes au début de l’arthrose de genou ? Quels sont les autres symptômes ?

Il est important de savoir si vous êtes au début de l’arthrose du genou, car cela peut vous aider à prendre des mesures pour prévenir la progression de la maladie. Certains signes indiquant que vous êtes au début de l’arthrose du genou comprennent une douleur à la hanche ou au genou, un gonflement de l’articulation du genou et une rigidité dans le genou. Les symptômes les plus répandus de l’arthrose du genou sont :

  • Raideur : Vous pouvez en souffrir particulièrement le matin ou après de longues heures passées en position assis.
  • Perte de mouvement : Avec le temps, vous pouvez perdre la capacité de plier et de redresser complètement votre genou.
  • Craquement et grincement (crépitation) : Vous pouvez entendre des craquements ou ressentir une sensation de grincement.
  • Instabilité : Votre genou peut  » céder « , se déformer ou donner l’impression qu’il pourrait le faire.

Si vous souffrez d’un ou plusieurs de ces symptômes, consultez votre médecin pour un diagnostic plus précis. De nombreux traitements existent pour soulager la douleur et l’inflammation associées à l’arthrose du genou, alors n’attendez pas d’avoir des symptômes graves avant de consulter votre médecin.

Comment gérer votre arthrose ?

Bien évidemment, vous pouvez gérer votre arthrose et éviter qu’elle ne s’aggrave. Tout d’abord, il est important de rester actif et de contrôler ainsi préserver un poids santé. Une activité physique régulière est nécessaire pour réduire la pression exercée sur vos articulations.

Il existe également un certain nombre d’autres traitements qui peuvent vous aider, notamment la physiothérapie, les médicaments contre la douleur et les appareils fonctionnels. Partagez avec votre médecin ce que vous ressentez pour vous conseiller les options de traitement appropriées. Enfin, veillez à être à l’écoute de votre corps et à vous reposer lorsque vous en avez besoin. Ne vous poussez pas trop fort et écoutez votre corps lorsqu’il vous dit de faire une pause.

Conseils pour vivre avec l’arthrose.

Si vous faites partie des millions de personnes qui vivent avec l’arthrose, vous savez que cette maladie peut rendre les activités quotidiennes douloureuses et difficiles. Bien qu’il n’existe pas de remède à l’arthrose, vous pouvez prendre des mesures pour gérer vos symptômes et mener une vie pleine et active. Voici quelques conseils :

  • Premièrement, restez actif. L’exercice peut aider à améliorer la fonction et la souplesse des articulations, et il contribue également à réduire la douleur. La natation, la marche et le yoga sont tous de bonnes options.
  • Deuxièmement, adoptez une alimentation saine. Manger beaucoup de fruits, de légumes et de céréales complètes peut aider à réduire l’inflammation et à soulager les douleurs articulaires. Il est préférable d’opter pour les aliments qui contiennent une quantité importante des acides gras oméga-3 qui aident dans la régénération de la structure osseuse.
  • Troisièmement, utilisez la thérapie par la chaleur ou le froid. Il est sûr que le gonflement et la douleur du genou peuvent être atténués par l’application de cette thérapie. Vous pouvez utiliser un coussin chauffant, prendre un bain chaud ou utiliser une poche de glace enveloppée dans une serviette.
  • Quatrièmement, essayez les médicaments sur ordonnance qui doivent être prescrits au préalable par votre médecin traitant. Sinon, il existe plusieurs médicaments en vente libre qui peuvent aider à atténuer la douleur arthritique, notamment l’ibuprofène, l’acétaminophène (paracétamol) et le naproxène sodique. Si ces médicaments ne vous conviennent pas, il faut discuter avec un rhumatologue qualifié.

Enfin, envisagez les thérapies complémentaires. Telles que l’acupuncture ou les massages. Elles sont connues par leurs effets apaisants et tranquillisants qui réduiront à leur tour les douleurs et favoriseront la fonction articulaire. Discutez avec votre médecin laquelle est la plus adaptée en fonction de votre situation. Si vous souffrez d’arthrose, ces conseils peuvent vous aider à gérer vos symptômes et à vivre pleinement votre vie malgré la maladie.

Ce qu’il ne faut pas négliger !

  • Perdez du poids (si nécessaire) pour réduire le stress sur les genoux.
  • Continuez à bouger en pratiquant des activités comme la natation, le vélo ou la marche.
  • Essayez la physiothérapie. Un thérapeute peut vous proposer des exercices pour augmenter la force, l’amplitude des mouvements et la souplesse.
  • Essayez une crème topique contenant des ingrédients comme la capsaïcine, le menthol ou le camphre. Ou encore, Des gels ou des crèmes contenant des AINS, de la lidocaïne et des salicylates peuvent être appliqués sur le genou.
  • N’ignorez pas les traitements chirurgicaux conseillés par votre médecin, qui pourront limiter la gravité de votre arthrose. Fiez-vous à plusieurs consultations pour être sûr lors de la prise d’une quelconque décision.

 

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -